Tirage au sort de la Coupe de France à Amiens

À la suite du match Amiens-Rouen de Coupe de la Ligue s’est effectué le tirage au sort des huitièmes de finale de la Coupe de France. Ainsi, devant quelques supporters, abonnés et partenaires, M. Luc Tardif, Président de la Fédération Française de Hockey sur Glace, a pu tendre la coupe afin que des mains innocentes y piochent les adversaires, après avoir livré ses impressions sur le match : « C’était un beau match de coupe, très engagé et qui s’est joué à peu de choses. Il y a eu beaucoup d’occasions quand le score était à 3-2 en faveur d’Amiens. Le quatrième but vaut sans doute son pesant d’or et cela promet un match retour très ouvert. Je sais qu’une des coupes tient à cœur au club d’Amiens et je pense que l’objectif Coupe de la Ligue est vraiment abordable. L’équipe est très homogène et le gardien très bon. Ils peuvent également avoir beaucoup d’espoir en championnat, mais tout le monde aura sa chance. » 

Sur ces belles paroles, le suspense reste toujours entier puisque la presse est encore attendue. De ce fait, le règlement de la Coupe de France est brièvement rappelé et M. Henno, président des Gothiques en profite pour faire passer le message du futur déplacement à Rouen pour le match retour le mercredi 17 novembre.

Enfin, les caméras installées, le tirage peut commencer, par poule géographique cette fois-ci encore. 

La première poule à passer est celle du sud regroupant Villard-de-Lans, Toulon, Anglet et Valence ou Avignon qui se disputait le soir même la place en huitième. Anglet (D1) sort la première et se retrouvera opposée à Toulon (D2). Ainsi donc Villard-de-Lans (LM) rencontrera finalement Valence (D1) qui a disposé d’Avignon sur le score de 4 buts à 3.

À l’est, Morzine-Avoriaz, Chamonix, Strasbourg et Epinal attendent le verdict. Quatre équipes de Ligue Magnus donc, qui sortiront certainement des gros matchs. Si Strasbourg est tiré en premier face à Chamonix, l’équipe se rendra pourtant en montagne puisque la priorité est donnée aux équipes s’étant déjà déplacées lorsque le tirage oppose deux formations de même division. Les Morzinois quant à eux recevront les coriaces Dauphins d’Epinal.

Du côté de la poule de Rouen, concernant ces derniers ainsi que Angers, Brest et Courbevoie, c’est le nom des Dragons qui sort en premier, rejoint de suite par l’équipe de Brest. Formation dont, apparemment, il faudra se méfier puisqu’elle semble disposer d’un gabarit de Ligue Magnus, comme le prouve sa première place au classement de Division 1 avec sept victoires nettes pour autant de matchs joués. En ce qui concerne les Angevins, un petit déplacement à Courbevoie les attend donc.

Enfin, le dernier tirage tant souhaité de la poule intégrant Amiens, Dijon, Neuilly-sur-Marne et Wasquehal désigne les Lions comme adversaires des Ducs dijonnais sur la glace nordiste. Les Amiénois savent donc à quoi s’attendre avec un déplacement prévu à Neuilly-sur-Marne, équipe fraîchement reléguée de Ligue Magnus et dont on sait qu’il faut se méfier, car les Bisons peuvent se montrer très offensifs sur leur petite glace.

Pour clore le tout, le Président de la Fédération rappelle la date de ce prochain tour qui aura lieu le mardi 23 novembre. Le rendez-vous est pris.