Amiens - Mont-Blanc (U18 élite)

2010-11-06-amiens-mtblanc-espoirsUne avalanche de buts sur le Mont-Blanc

De retour sur leur patinoire après avoir ramené 6 points et 19 buts de leurs déplacements à Angers et Mont-Blanc, les Cadets amiénois rencontraient justement ces derniers pour le match retour, à domicile cette fois-ci, ce samedi 6 novembre. Caracolant seuls en tête avec 21 points au compteur, les Gothiques avaient certainement à cœur de réitérer leur performance en montagne – à savoir une victoire 8 buts à 3. Au final, c’est un véritable festival auquel se sont adonnés les U18 sur leur glace. Objectif rempli donc, voire dépassé.

Le début de la rencontre est toutefois un peu chaotique des deux côtés, le temps, certainement, d’entrer entièrement dans le match. L’occasion la plus dangereuse revient à Amiens quand Raphaël Sanyas peut tout juste arrêter le tir de Joel Dos Reis de la jambière. Marius Serer ne perd pas de temps pour tenter sa chance à son tour et les Amiénois paraissent lancés.

Maurin Bouvet remet à Romain Carpentier devant la cage mais celui-ci ne cadre pas la déviation. Le capitaine de l’Entente se fait remarquer : bien servi en zone neutre, Lou Bogdanoff se retrouve face à Alvin Matima qui l’empêche de continuer son action.

Il faudra presque attendre la mi-tiers pour que les compteurs se dévérouillent enfin. Tout du moins, le compteur amiénois. S’ensuit donc la « minute buts ». Et c’est Maurin Bouvet qui ouvre le bal en reprenant un rebond (1-0 ; 08’05’’), imité de suite par son capitaine Marius Serer (2-0 ; 08’12’’) puis une remise en jeu plus tard par Joel Dos Reis (3-0 ; 9’03’’).

Les montagnards n’ont même plus le temps de récupérer les palets, Amiens met la pression et fait le jeu en zone d’attaque. Rémi Thomas ajoute rapidement un quatrième but au compteur : il laisse s’avancer Raphaël Sanyas puis le feinte et trouve la lucarne (4-0 ; 11’18’’).2010-11-06-amiens-mtblanc-espoirs-4

Deux minutes passent sans que le jeu ne se déplace et Romain Carpentier charge un peu plus encore les visiteurs, suivi treize secondes plus tard de Fabien Kazarine (6-0 ; 13’51’’). Ce dernier est tout près d’alourdir le score mais son palet fait résonner le poteau du portier adverse

Lou Bogdanoff part en break mais se fait rattraper. Cependant, les rouge et noir perdent le palet devant la cage et Bogdanoff loupe de peu l’occasion de sauver l’honneur.

En réponse, les Gothiques ratent deux breaks de leur côté et se retrouvent en infériorité pour la fin du tiers. Néanmoins ils ne sont pas inquiétés par leurs adversaires et Marius Serer amorce même un semblant de contre pour clore la période.

Si les cadets de l’Entente voulaient se remettre dans le match dès le retour sur le glaçon, les locaux leur ont largement coupé l’herbe sous les patins. Le temps de s’installer et le capitaine amiénois troue une septième fois le gardien (7-0 ; 20’28’’). Guillaume Leclerc prend exemple et trouve la faille à son tour (8-0 ; 20’51’’). Joli baptême pour Gaël Gex qui venait de remplacer son coéquipier devant les filets. Il est tout de suite mis au parfum, il sera logé à la même enseigne que son prédécesseur.

La partie se poursuit, toujours dans la même zone, l’offensive amiénoise s’est déclenchée et on se demande bien ce qui pourra l’arrêter. Pas deux minutes d’infériorité en tout cas puisque même ainsi, Kévin Spinozzi arrive à faire prendre le large à son équipe en partant en break (9-0 ; 27'43’’).

Le capitaine des rouge et vert, encore, remonte la patinoire à lui seul mais ne peut concrétiser son action. 2010-11-06-amiens-mtblanc-espoirs-5Alors Marius Serer en profite pour arrondir le score à la dizaine et inscrire son triplé dans le même temps (10-0 ; 29’33’’).

Pourtant, une nouvelle pénalité sifflée à l’encontre des Amiénois donne l’occasion à l’équipe du Mont-Blanc de sauver l’honneur dès le début de leur jeu de puissance. Alexandre Louvier peut ainsi glisser le puck au fond des filets de Mindjimba qui devait certainement se refroidir (10-1 ; 30’49’’).

Petit moment de flottement dans le jeu amiénois avant que les Gothiques ne repartent de l’avant et en rajoutent une couche par l’intermédiaire de Romain Guilhin qui soulève un rebond au-dessus de la botte de Gex (11-1 ; 32’43’’).

Le dernier powerplay de la période est amiénois, et Nicolas Leclerc n’en demandait pas tant qu’un rebond lui atterrisse dans la crosse afin de pouvoir le pousser à nouveau dans les filets (12-1 ; 35’05’’).

Les dernières vingt minutes ne sont pas plus favorables aux visiteurs du jour puisque Emilien Depose marque à son tour un treizième filet gagnant (13-1 ; 42’22’’). Deux minutes plus tard, les cadets amiénois bénéficient d’une double infériorité numérique. Gaël Gex place sa jambière in extremis pour éviter au puck de rentrer à nouveau quand Kévin Spinozzi avait décalé Guillaume Leclerc. Malgré tout, une pénalité pour Mont-Blanc restant à tuer, les locaux savent en profiter, à l’image de Romain Carpentier qui décoche un missile en pleine lucarne du gardien adverse rouge et vert (14-1 ; 46’29’’).

Totalement largués au score, les joueurs de l’Entente essaient pourtant de limiter les dégâts en veillant à la défense et en empêchant autant qu’ils le peuvent, l’entrée dans leur zone défensive. De ce fait, le travail finit par payer et Lou Bogdanoff trompe une deuxième fois Clément Mindjimba (14-2 ; 47’14’’).

2010-11-06-amiens-mtblanc-espoirs-3Une brève explication contre la bande vaut au capitaine amiénois les deux minutes habituelles de cachot, accompagnées de la dizaine pour méconduite, et la partie reprend.

À quatre, les Amiénois ne sont pas plus maladroits et les visiteurs pas plus chanceux : le score ne bouge pas durant toute l’infériorité amiénoise, mais au complet, Kévin Spinozzi aggrave encore la situation pour ses adversaires (15-2 ; 55’21’’). Le match n’est pas fini, alors Guillaume Leclerc en profite pour inscrire un doublé, bien aidé par Fabien Kazarine et Joel Dos Reis (16-2 ; 57’01’’).

Sur le banc des locaux, on demande la régularité et on attend deux nouveaux exploits pour conclure chaque tiers avec six buts. Aussitôt dit, aussitôt fait, Kévin Spinozzi signe un triplé, posté au deuxième poteau (17-2 ; 58’46’’) avant que Camille Allard pour Mont-Blanc rate un nouveau face à face.

À vingt secondes de la fin, on pense que l’on va en rester là, après tout, la victoire est acquise, et bien acquise, mais non, Maurin Bouvet donne raison aux attentes de ses coachs et passe donc le sixième but du tiers entre les jambières de Gaël Gex (18-2 ; 59’41’’).

Carton plein enfin pour les U18 élite qui signent là leur meilleure performance depuis le début de la saison et battent par la même occasion le record de buts tenu par Rouen de 14 à 2, face à cette même équipe de Mont-Blanc.2010-11-06-amiens-mtblanc-espoirs-2

Avec ces dix-huit buts, qui placent Amiens comme meilleure attaque avec 69 buts marqués, et des scores par période dignes d’un match de tennis pour cette fois-ci, les cadets, juchés sur la première marche du podium depuis le début du championnat, semblent intouchables alors que cette rencontre sonnait déjà le début des matchs retour.

Une petite trêve à passer et les Amiénois repartiront, du moins nous l’espérons, à l’attaque pour affronter Angers, à qui ils avaient infligé le score de 11-0 la semaine passée, sur la patinoire du Coliséum. De son côté, l’Equipe de l’Entente reste septième et se préparera à rencontrer Dijon à domicile, de qui elle avait disposé sur le score de 5 buts à 2 en terre bourguignonne.

Emilie Enault / Photos : Elie Lefebvre.


Amiens – Mont-Blanc 18-2 (6-0, 6-1, 6-1)
Samedi 6 novembre 2010 au Coliséum d’Amiens.
Arbitrage de Dominique Testu assisté de Théo Cardon et Quentin Candelier.
Pénalités : Amiens 22’ (4’, 4’, 4’+10’), Mont-Blanc 10’ (2’, 2’, 6’).
Evolution du score :
1-0 à 08’05’’ : Bouvet assisté de Serer et Spinozzi
2-0 à 08’12’’ : Serer assisté de Bouvet et Carpentier
3-0 à 09’03’’ : Dos Reis assisté de Thomas et Kazarine
4-0 à 11’18’’ : Thomas assisté de Artano
5-0 à 13’38’’ : Carpentier assisté de Serer et Bouvet
6-0 à 13’51’’ : Kazarine assisté de Thomas
7-0 à 20’28’’ : Serer assisté de N. Leclerc
8-0 à 20’51’’ : G. Leclerc assisté de Kazarine
9-0 à 27’43’’ : Spinozzi
10-0 à 29'33’’ : Serer assisté de N. Leclerc
10-1 à 30’49’’ : A. Louvier assisté de Bogdanoff (sup. num.)
11-1 à 32’43’’ : Guilhin assisté de Da Silva
12-1 à 35’05’’ : N. Leclerc
13-1 à 42'22’’ : Depose assisté de Da Silva et Guilhin
14-1 à 46’29’’ : Carpentier assisté de Serer
14-2 à 47’14’’ : Bogdanoff assisté de Allard
15-2 à 55’21’’ : Spinozzi assisté d'Artano
16-2 à 57’01’’ : G. Leclerc assisté de Kazarine et Dos Reis
17-2 à 58’46’’ : Spinozzi assisté de Matima
18-2 à 59’41’’ : Bouvet assisté de Carpentier

 

Amiens

Attaquants : Marius Serer (C) – Maurin Bouvet – Romain Carpentier ; Joel Dos Reis – Rémi Thomas (A) – Fabien Kazarine ; Gabin Da Silva – Emilien Depose – Romain Guilhin.

Défenseurs : Nicolas Leclerc (A) – Kévin Spinozzi ; Guillaume Leclerc – David Artano ; Alvin Matima – Pierre Paul Tremblay.

Gardien : Clément Mindjimba.

Remplaçant : Corentin Cunsolo (G). Absents : Alexis Besson (épaule), Fabien Métais, Marc-Antoine Herbet, Yohann Lemoine.

Mont-Blanc

Attaquants : Victor Orset – Lou Bogdanoff (C) – Camille Allard ; Paulin Ares – Adrien Gleveau – Alexandre Louvier (A) ; Maxime Rabinzohn – Adrien Lanvers – Rémy Louvier

Défenseurs : Jérémy Bochatay (A) – Théo Damoisy ; Kévin Maso – Alexis Feldmar ; Terry Mendlowictz – Quentin Malroux.

Gardien : Raphaël Sanyas puis Gaël Gex à 20’00’’.