Ça sent la fin pour Bill Stewart

La DEL a atteint la trêve de novembre avec un étonnant premier et un étonnant dernier. Les Scorpions de Hanovre occupent en effet la première place malgré la nouvelle réduction de salaire forcée (voir anecdotes) qui a provoqué le départ du défenseur Nikolai Goc et du gardien canadien Travis Scott.

Resté seul dans les cages, Youri Ziffzer avait la chance de renaître à la lumière... mais il s'est alors blessé au genou dans un match à Düsseldorf ! Hanovre n'avait plus à sa disposition que deux gardiens de 18 ans sans expérience, Lukas Steinhauer et Jonas Langmann. Et l'incroyable s'est produit : les deux gamins, soutenus par une défense solidaire, alternent chacun leur tour et réussissent tous deux des performances époustouflantes. De plus en plus inattendus, les champions en titre gardent solidement les commandes.

Solide, la crise de Cologne l'est aussi, comme une glu dont il est impossible de se défaire depuis deux ans. Dans les premières semaines, les mauvais résultats avaient été imputés à Adam Dennis, vite pris en grippe par le public qui avait accueilli avec scepticisme ce gardien venu d'Italie. L'entraîneur Bill Stewart avait alors défendu ce joueur qu'il avait recruté par le souvenirs convaincu de ses performances en junior majeur, et essayé de dévier la critique sur les chouchous des fans. Il a néanmoins dû se rendre à la raison et manger sa chapeau. Dennis a été remplacé par Wade Dubeliewicz, ancien second gardien de NHL... qui paraît plus rassurant aux spectateurs mais a des statistiques moins bonnes.

TRIPP_John-Allemagne-20100516-798Les résultats étaient donc toujours piteux, et c'est une autre recrue de l'intersaison, le défenseur offensif Ross Lupaschuk, qui était renvoyée à son tour. Encore un désaveu pour les choix de Stewart, qui cumulait les fonctions de coach et de manager. Il continuait pourtant de critiquer nommément après les défaites les cadres comme Philip Gogulla, pourtant le meilleur marqueur de l'équipe. "Que faut-il que je fasse ? Marquer trois buts par match ?", s'est exclamé un Gogulla désabusé.

Nouveau changement avec l'arrivée de John Tripp, qui a marqué trois buts dès son premier week-end aux bords du Rhin sur la ligne "internationale" de Gogulla et Ullmann. Le 7-3 dans le derby à Düsseldorf n'a cependant été qu'une victoire isolée, même si elle a fait très plaisir dans les circonstances : les supporters du DEG avaient en effet organisé une opération commando de nuit sur la patinoire d'entraînement de Cologne pour recouvrir le logo ennemi par celui de leurs favoris, avec la mention "capitale régionale" (c'est Düsseldorf et non la rivale Cologne qui a ce titre)... avec une belle faute d'orthographe qui a gâché tout l'effet !

Les Haie étaient donc à la dérive, mais les dirigeants se sont longtemps refusé à renvoyer Bill Stewart, jusqu'à s'y résoudre samedi dernier. Est-ce l'ultime licenciement pour le Canadien ? On peut le penser. Cette fois, il n'a pas été victime d'un de ses coups de sang. Hormis les déclarations tranchantes et tranchées, son passage à Cologne aura finalement été calme, exempt de frasques. Il a simplement payé ses résultats très médiocres. Maintenant que sa réputation sulfureuse se conjugue avec une image d'échec, on l'imagine mal retrouver un club dans les pays germaniques.

Cologne est-il pour autant guéri ? Depuis deux ans, le KEC l'espère à chaque décision, et déchante à chaque fois. L'adjoint suédois Niklas Sundblad est passé chef dimanche contre Munich, et les Haie ont vécu un nouveau match-catastrophe : menant 4-0, ils ont perdu 5-6 aux tirs au but !

Les promus bavarois de Munich grimpent ainsi à la troisième position à la trêve, même s'ils ont deux matchs d'avance sur leurs concurrents. Leur choix de conserver leur effectif de deuxième division est plus que conforté : Martin Buchweiser, placé en première ligne avec Eric Schneider et Ryan Ready, a déjà marqué presque autant de points en deux mois de DEL que toute la saison dernière en 2e Bundesliga. Cet attaquant de 21 ans formé au SC Riessersee a même été convoqué en équipe nationale pour la Deutschland Cup en fin de semaine.

Classement à la trêve de novembre : 1 Hanovre 38, 2 Nuremberg 35, 3 Munich 33, 4 Wolfsburg 32, 5 Krefeld 32, 6 Düsseldorf 32, 7 Eisbären Berlin 30, 8 Straubing 27, 9 Ingolstadt 27, 10 Mannheim 27, 11 Augsbourg 22, 12 Hambourg 20, 13 Iserlohn 19, 14 Cologne.