Finlande - Suède (Tournoi Karjala 2010)

La Finlande finit sur une bonne note

2010-11-14-Finlande-SuedeUltime journée de cette Karjala cup édition 2010. Le pays hôte, la Finlande, accueille son voisin et leader du tournoi : la Suède. La « Tre Kronor » est en effet invaincue avec deux victoires en autant de matches dans cette compétition. Elle lance deux nouveaux débutants dans le grand bain, deux ailiers au style physique. Il s'agit de Daniel Brodin, international junior, et de Daniel Bång, qui n'est pas passé par les sélections de jeunes mais a été découvert en étant promu en élite avec l'AIK cette saison.

Dans le camp bleu et blanc, après une défaite initiale face à la Russie (1-0), les sourires sont revenus sur les visages en infligeant un cinglant 5-0 aux champions du monde en titre tchèque. En cas de succès, les Finlandais peuvent encore gagner le tournoi.

Les premières minutes sont plutôt suédoises mais sans grand danger sur la cage de Vehänen. Les Finlandais sont plus tranchants. À défaut de dominer ils sont plus dangereux devant le but à l’image de Peltonen qui effectue deux tirs sur Daniel Larsson (4’30’’). Les esprits s’échauffent avant la mi-période avec Silfverberg qui effectue une faute sur Komarov. Lennart Petrell vient lui dire sa façon de penser et cela se termine en cohue. Finalement les deux joueurs sont expédiés en prison (8’12’’). Topi Jaakola rejoint Petrell en prison à 9’46’’, ce qui affaiblit un peu plus les bleus et blanc.

Les Suédois s’installent en zone offensive bien déterminés à profiter de cette supériorité numérique. Magnus Johansson de la bleue allume un pétard que Vehänen dévie sur la crosse de Björn Melin. Ce dernier essaye de mettre la rondelle dans le but mais elle longe la ligne dans toute sa longueur pour finalement échouer sur le poteau et ressortir (11’).

2010-11-14-Finlande-Suede3Les Finlandais sont plus agressifs et se font logiquement sanctionner mais ils résistent bien en configuration d’infériorité numérique à l’image d’un Leo Komarov excellent dans cette situation de jeu. De retour à forces égales, la ligne de Ville Peltonen crée à nouveau du danger sur la cage suédoise suite à beau service d’Aaltonen mais Larsson est vigilant (19’10’’).

La tendance commence à tourner en faveur des Finlandais et se poursuit dans la deuxième période. Petrell part en en 2 contre 1 en compagnie de Lindgren mais il préfère tenter sa chance et bute sur Larsson (29’12). Daniel Brodin, qui cherchait Komarov depuis un moment, finit par commettre une faute sur lui et est sanctionné. Le jeu de puissance est vite installé et Kontiola trouve d’une belle transversale Immonen qui envoie un tir sur l’extérieur du but (30’). Sur la sortie de prison Brodin part en échappée mais Vehänen sort de ses buts et s’empare du palet avant lui (31’19’’).

Robert Nilsson allume alors une étincelle pour relancer son équipe qui était pourtant dominée. Sur un tour de cage, Björn Melin trouve Nilsson qui reprend de volée le puck sans se poser de question. Vehänen ne peut rien face à cette frappe puissante (0-1 à 31’41’’). La période se termine sur cet avantage de la « Tre Kronor ».

La Finlande subit jusqu’à dix minutes du terme d’une rencontre qui va alors basculer complètement. À 48’20’’ Fälth commet un cinglage. Les Finlandais en profitent pour s’installer en zone adverse. Lehterä trouve Puistola qui effectue un puissant lancer du poignet. Larsson est masqué par Petri Kontiola et ne peut arrêter le tir (1-1 à 50’). Le but est validé malgré les protestations du gardien qui réclame une éventuelle faute de Kontiola que les ralentis ne montrent pas.

2010-11-14-Finlande-Suede2Les locaux complètement réveillés par ce but repartent illico à l’assaut des cages adverses. Sur une entrée de zone à pleine vitesse, Janne Lahti trouve la palette de Janne Niskala qui prend de vitesse Ekholm. Le défenseur de Magnitogorsk ne tremble pas et après avoir contrôlé le palet il le glisse derrière Larsson (2-1 à 52’04’’).

Le public entame alors plusieurs olas pour montrer sa satisfaction devant ce retournement de situation qui se poursuit. Sur un bon travail de Lahti qui résiste à Petrasek et Fälth dans le coin droit de la patinoire, Immonen récupère le disque et le place au-dessus de l’épaule gauche d’un Larsson encore une fois masqué par Pihlström et Lahti (3-1 à 56’48’’).

Le temps mort et la sortie du gardien visiteur dans les dernières minutes du match ne changeront pas l’issue du match. Peltonen porte même l’estocade en effectuant un petit pont sur Thörnberg avant de marquer en cage vide (4-1 à 59’26’’).

Les Finlandais renouent avec la victoire dans leur tournoi et mettent fin à quatre années de domination russe.

Meilleurs joueurs du match : Daniel Larsson (Suède) et Petri Kontiola (Finlande).

 

Finlande - Suède 4-1 (0-0, 0-1, 4-0)
Dimanche 14 novembre 2010 à 17h30 à la Hartwall Areena de Helsinki. 13006 spectateurs.
Arbitrage de Antonin Jerabek et Jan Hribik (TCH) assistés de Miko Kevalainen et Jussi Terho (FIN).
Pénalités : Finlande 12' (6', 2’, 4') ; Suède 8' (2', 2', 4').
Tirs : Finlande 29 ( 5, 16, 8) ; Suède 26 ( 10, 5, 11).
Évolution du score :
0-1 à 31'41" : Nilsson assisté de Melin et Persson
1-1 à 50'00" : Puistola assisté de Lehterä et Niska (sup. num.)
2-1 à 52'04" : Niskala assisté de Lahti et Välivaara
3-1 à 56'48" : Immonen assisté de Lahti et Pihlström
4-1 à 59'26" : Peltonen (cage vide)


Finlande

Gardien : Petri Vehanen.

Défenseurs : Pasi Puistola - Juuso Hietanen ; Jyrki Välivaara - Janne Niskala ; Ossi Väänänen - Topi Jaakola ; Ville Uusitalo - Lasse Kukkonen (A).

Attaquants : Ville Peltonen (C) - Niko Kapanen (A) - Juhamatti Aaltonen ; Teemu Laine - Jarkko Immonen - Jori Lehterä ;  Janne Lahti - Petri Kontiola - Mikko Lehtonen (puis Antti Pihlström) ; Leo Komarov – Perttu Lindgren - Lennart Petrell.

Remplaçant : Karri Rämö (G).

Suède

Gardien : Daniel Larsson (sorti de 57’36’’ à 57’51’’ et de 58’43’’ à 59’26’’).

Défenseurs : Mattias Ekholm - Magnus Johansson (C) ; Daniel Fernholm - David Petrasek (A) ; Jonas Junland - Elias Fälth ; Sebastian Erixon - David Rundblad (A).

Attaquants : Robert Nilsson - Niklas Persson - Björn Melin ; Jakob Silfverberg - Marcus Krüger - Joakim Lindström ; Martin Thörnberg - Niklas Olausson - Pär Arlbrandt ; Daniel Bång - Mattias Sjögren – Daniel Brodin.

Remplaçant : Stefan Liv (G).