Hongrie - Autriche (Euro Challenge, tournoi de Székesfehérvár)

Après leur défaite initiale contre le Japon, les Hongrois se sont bien repris contre la France et peuvent maintenant même espérer gagner le tournoi s'ils battent des Autrichiens jusqu'ici maîtres de leur sujet.

Un espoir largement compromis dès les premières minutes : un lancer de la bleue de Martin Oraze pendant la première pénalité de Fekete, puis un but chanceux quand un palet rebondit sur Szélig vers Rafael Rotter (0-2, 06'49"). La Hongrie continue de se battre devant son public, et Balazs Ladanyi, par son agressivité devant la cage, réussit à récupérer le palet et à l'envoyer dans la lucarne opposée, ce qui lui offrira la couronne de meilleur marqueur du tournoi (1-2).

Par la suite, la Hongrie se distingue surtout par son bon effort de patinage, suffisant pour neutraliser les actions autrichiennes, mais pas pour se créer des occasions. En début de troisième période, deux pénalités de Galanisz et Tokaji permettent à Martin Oraze de marquer son second but, un lancer en lucarne (1-3). Les Magyars se montrent enthousiastes jusqu'à la fin, mais cela ne suffit pour renverser une logique victoire de l'Autriche. Celle-ci aura prouvé en alignant son équipe bis qu'elle dispose désormais d'une très bonne densité.

Désignés joueurs du match : András Horváth pour la Hongrie et Martin Oraze pour l'Autriche.

Commentaires d'après-match

Ted Sator (entraîneur de la Hongrie) : "Notre deuxième place constitue un bilan positif, bien que nous ayons subi deux défaites. Notre but était d'être compétitifs, et nous y sommes parvenus, surtout en tenant compte des blessures de nos meilleurs joueurs. Les premiers pas ont été faits pour préparer les championnats du monde, mais beaucoup reste à faire."

Bill Gilligan (entraîneur de l'Autriche) : "C'était clairement le match le plus difficile du tournoi. Les Hongrois ont été très dangereux. Mais nous avons encore bien joué défensivement et nous avons commis peu d'erreurs. Certains jeunes joueurs ont montré qu'ils peuvent jouer au niveau international. Le développement va dans la bonne direction."

 

Hongrie - Autriche 1-3 (1-2, 0-0, 0-1)
Dimanche 14 novembre 2010 à 16h00 à Székesfehérvár. 3400 spectateurs.
Arbitrage de Jimmy Bergamelli (FRA) assisté de Márton Németh et Péter Bedő (HON).
Pénalités : Hongrie 36' (4', 8'+10', 4'+10') ; Autriche 28' (2', 4'+10'+10', 2').
Tirs : Hongrie 21 (7, 8, 6) ; Autriche 28 (9, 11, 8).
Évolution du score :
0-1 à 03'58" : Oraze assisté de Rotter (sup. num.)
0-2 à 06'49" : Rotter assisté de Rebek
1-2 à 13'53" : Ladanyi
1-3 à 47'35" : Oraze assisté de P. Lukas et Fischer (double sup. num.)


Hongrie

Gardien : Zoltan Hetenyi [sorti à 58'55"].

Défenseurs : Viktor Szélig (-1) - Ádam Hegyi (-1, 4') ; Viktor Tokaji (2'+10') - András Horváth ; Tamás Pozsgai (+1) - Attila Orbán (+1, 10') ; Bence Sziranyi - Bence Svasznek.

Attaquants : Daniel Fekete (2') - Gergo Nagy (-1) - Balint Magosi ; Balazs Ladanyi (2') - Marton Vas (+1) - Istvan Sofron (2') ; Dávid Szappanos - Zsolt Azari - Nikandrosz Galanisz (2') ; Szabolcs Fodor - Ádam Hegyi (2').

Remplaçants : Bence Balizs (G), Erik Maklari. Absent : Imre Peterdi.

Autriche

Gardien : René Swette.

Défenseurs : Martin Oraze (+1) - Jeremy Rebek (+1, 2'+10') ; Mario Altmann - Martin Schumnig ; Robert Lembacher - Stefan Bacher (2') ; Daniel Mitterdorfer (-1) - Andreas Wiedergut (-1).

Attaquants : Rafael Rotter (10') - Philipp Lukas - Mario Fischer (2') ; Paul Schellander - Raphael Herburger - Thomas Hundertpfund (2') ; Benjamin Petrik - Dominique Heinrich - Alexander Feichtner ; Kevin Moderer - Daniel Oberkofler - Daniel Woger (-1).

Remplaçant : Bernhard Starkbaum (G). Absent : Andreas Kristler.