Briançon - Morzine-Avoriaz (Ligue Magnus, 9e journée)

Seconde confrontation de la semaine entre Morzine-Avoriaz et Briançon, cette fois-ci du côté de la patinoire René Froger et pour le compte de la Ligue Magnus. Les deux formations sont au complet. Les Diables Rouges qui sont aller chercher à l'extérieur la qualification pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue, comptent bien continuer sur leur lancée et grappiller quelques places au classement.

Les Pingouins sont les premiers en action avec le tir de Toni Koivunen détourné par la botte de Ramón Sopko, Marc-André Bernier répond d'un lancer du revers lointain (3'). La première punition contre Martin Arup permet aux rouges de s'installer. Damien Raux trouve Charles Townsend dans le slot. Edo Terglav ouvre le score sur un passe de Nicholas Romano derrière la cage. Le gardien finlandais Tuomas Lohtander est pris à contre pied s'attendant à voir débarquer l'Italo-Canadien de l'autre côté de la cage (1-0, 06'30). Un tir de Ben O'Connor frôle la ligne de but avant que Sopko capte la rondelle in extremis (7'). Mickaël Pérez échappe à  Štefan Majerník en position de dernier défenseur et vient tromper le portier finlandais (2-0, 10'18). Lohtander détourne au dessus de sa cage un tir de Loïc Lampérier (12'). Les Pingouins réagissent par O'Connor (15') et Martin Millerioux (16').

Les Briançonnais ne fructifient pas une double supériorité numérique qui se termine en début de deuxième tiers temps. Le rythme du match faiblit et profite à Morzine-Avoriaz. Arup devant la cage réduit la marque (2-1, 25'36''). Dans la foulée, Sopko relâche un slap de la ligne bleue de Jimi Santala. Matic Kralj est présent pour finir le travail (2-2, 25'55). Sopko repousse un tir de Mathieu Jestin (27'). Romano vient se placer devant la cage pour reprendre un palet de Terglav. Le meilleur buteur de Briançon Bernier trouve la barre transversale avant que le palet Arup soit détourné par le bouclier de Sopko (31').  Les diables se remettent à patiner et leur volonté s'avère payante. Terglav entre en zone offensive et attend Szélig qui fait l'effort pour apporter le surnombre et démarquer Lampérier devant la cage. L'international français se joue de Lohtander (3-2, 32'15''). Bernier redonne un avantage de deux buts (4-2, 35'57). Jestin en prison Terglav se présente face au gardien finlandais qui gagne son duel. O'Connor sanctionné durant l'action, les Hauts-Alpins obtiennent à nouveau un double avantage numérique pas plus efficace que le précédent.

Lors de la troisième période, les Pingouins s'installent dans le camp adverse lorsque que Kévin Dusseau écope de deux minutes de pénalité mais la défense tient le choc. Sur un gros travail de Peter Bourgaut et de Sébastien Rohat pour conserver le palet dans la zone défensive morzinoise, Jaka Ankerst vient buter sur Lohtander après avoir fait le tour de la cage (49'). Koivunen à sa sortie de prison part en deux contre un avec Majerník qui échoue face à Sopko (52'). Un tir d'Ankerst sur un service de Rohat rase le montant de Lohtander battu. Lampérier marque son second but de la soirée (5-2, 53'59). Une pénalité contre Élian accentue les offensives briançonnaises. Lohtander repousse le tir de Bernier puis celui de Raux mais pas la seconde tentative du Québécois (6-2, 55'49). Bougaut lance Gregory Alberti qui fait le tour du but mais ne parvient pas à rabattre le palet dans la cage ouverte (57'). Lors d'une dernière pénalité, Terglav tente de trouver la lucarne dans un angle fermé (59').

Les hommes de Santeri Immonen s'inclinent 6-2 et perdent deux points face à un concurrent direct. Briançon remonte à la cinquième place devant son adversaire du jour. Les récentes victoires à Amiens et Morzine-Avoriaz ont permis à cette équipe d'emmagasiner une confiance certaine et de devenir plus réaliste devant le but. Si la ligne Bernier-Raux-Pérez est en grande forme ses derniers temps, le second trio a également été prolifique. Les joueurs de Luciano Basile n'ont jamais paniqué et ont su réagir après la dizaine de minutes de flottement du deuxième tiers temps qui a profité aux Hauts-Savoyards.

 

Réaction d'après match (d'après le Dauphiné Libéré)

Viktor Szélig (défenseur de Briançon) : Nous avons connu des problèmes à cinq contre trois. Mais nous avons aussi été capables de marquer sur des situations critiques.


Briançon – Morzine-Avoriaz 6-2 (2-0, 2-2, 2-0)
Samedi 20 novembre 2010 à 20h30 à la Patinoire René Froger. 1839 spectateurs.
Arbitrage de Nicolas Barbez assisté de Anne-Sophie Boniface et Alexis Grabit.
Pénalités : Briançon : 4’ (0’, 2’, 2’) ; Morzine-Avoriaz : 26' (16’, 4’, 6’).
Évolution du score :
1-0 à 6'30" : Terglav assisté de Romano et Lampérier (sup.  num.)
2-0 à 10'18'' : Pérez assisté de Raux et Romano
2-1 à 25'36'' : Arup assisté de Papa et Brodin
2-2 à 25'55'' : Kralj assisté de Koivunen et Antonoff
3-2 à 32'15'' : Lampérier assisté de Szélig et Terglav
4-2 à 35'57'' : Bernier assisté de Pérez et Raux
5-2 à 53'59'' : Lampérier assisté de Terglav et Townsend
6-2 à 55'49'' : Bernier assisté de Pérez et Raux (sup. num.)



Briançon


Gardien : Ramón Sopko.


Défenseurs : Kévin Dusseau - Kai Öhberg ; Gary Lévèque (A) - Viktor Szélig (A) ; Luka Tošič - Michal Korenko ; Florian Chakiachvili (à partir de 55'49'').


Attaquants : Mickaël Pérez - Damien Raux - Marc-André Bernier ; Nicholas Romano - Loïc Lampérier - Edo Terglav (C) ; Peter Bourgaut - Jaka Ankerst - Sébastien Rohat ; Charles Townsend - Gregory Alberti - Pierre-Charles Hordelalay.

Remplaçant :  Aurélien Bertrand (G).


Morzine-Avoriaz


Gardien : Tuomas Lohtander.


Défenseurs : Christian Élian (A) - Mathieu Jestin ; Nicolas Antonoff - Jimi Santala ; Ben O'Connor - Martin Millerioux.

Attaquants : Cyril Papa - Mickaël Brodin (C) - Martin Arup; Denis Kadič - Toni Koivunen (A) - Matic Kralj ; Oļegs Koreškovs - Štefan Majerník - Niko Toivonen ; Denislam Ioussoupov.

Remplaçants : Adrien Morin (G), Romain Bonnefond, Loïc Gaydon, Maksim Goubine, Théophile Mourin.