Coventry - Liepaja (Coupe Continentale, 3e tour, groupe D)

2010-11-26-Coventry-LiepajaLes supporters de Coventry remplissent leur tribune, et même un peu plus. Venus avec leur mascotte, un Dragon vert, ils mettent l'animation dans une patinoire où l'on cherche vainement le moindre partisan letton. Sur la glace, le rapport de force sera-t-il le même entre deux formations au profil très différent ? D'un côté, un club britannique classique avec ses Nord-Américains, son jeu physique et son banc court. De l'autre, un club de l'est classique avec ses qualités techniques, ses quatre lignes et son "K" sur le maillot pour désigner le capitaine.

Très clairement, Coventry, qui a changé ses trios habituels du championnat, aborde le match de manière plus dynamique. Dès la deuxième minute, Dan Carlson centre du coin gauche vers Jonathan Weaver. Monté entre les cercles, le capitaine de l'équipe nationale de Grande-Bretagne ajuste le gardien côté bouclier (1-0). Bobkov est pénalisé dans la foulée pour retenir, et une passe de derrière la cage de Greg Chambers est reprise à ras glace d'Owen Fussey, sous la botte du gardien dans son déplacement (2-0). Deux tirs, deux buts : Dmitrijs Zabotinskis confirme la réputation inénarrable des gardiens lettons...

Les Baltes maîtrisent eux aussi l'art de la passe en retrait. Gunars Skvorcovs accélère côté droit et donne derrière à Edgars Brancis, qui passe la bleue en troisième homme avec le champ libre. Le gardien s'avance, le lancer touche son épaule droite et le palet retombe... quelques centimètres à côté du poteau ! Une énorme occasion pour Liepaja, qui a permis de récolter une pénalité de Matt Söderström. Brad Zanon lui succèdera en prison, mais le powerplay balte est franchement mollasson. Blinovs trouve certes une bonne passe pour Filimonovs au poteau opposé, mais l'exécution des gestes est si lente que le gardien a le temps de se replacer. À la seconde même où la pénalité se termine, Coventry démontre que la vitesse d'exécution n'est pas antinomique de la précision : contre-attaque à deux et passe transversale de Luke Fulghum excentré à gauche pour Dan Carlson tout aussi dans l'angle à droite (3-0).

2010-11-26-Coventry-Liepaja2La première ligne balte est quand même la plus active, et Blinovs se fait assez remuant en zone offensive pour que Weaver le fasse trébucher. La défense anglaise est de plus en plus souvent en retard, et un retenir de Jaosn Robinson laisse Coventry à 3 contre 5 pendant 35 secondes. Les Lettons ne parviennent même pas à s'installer. Dans la dernière minute, Luke Fulghum s'échappe. Il échoue sur Zabotinskis couché, mais le défenseur lituanien Arturas Katulis a accroché l'attaquant (photo de gauche) : tir de pénalité ! Fulghum vise à mi-hauteur côté mitaine mais ne cadre pas son lancer. C'est le seul raté d'une première période très efficace de la part de Coventry.

Est-ce un problème de gardien ? Zabotinskis est remplacé par le jeune Maris Jucers. Celui-ci a réussi de meilleures performances cette saison, mais le coach a sans doute privilégié l'expérience dans le choix du gardien. Le début du deuxième tiers-temps prouve que cela ne change rien : moins d'une minute de jeu, et Owen Fussey reprend dans l'enclave une passe de Greg Owen (4-0).

On voit mal Liepâja revenir. D'accord, le jeu de puissance s'améliore peu à peu. Il est maintenant bien installé, avec l'international ukrainien Yuri Navarenko à la pointe qui sait varier lancers puissants, passes et palets envoyés à la cage en quête d'une déviation. Mais on est loin de l'efficacité 100% anglaise : Bajaruns part en prison, et aussitôt, Owen Fussey marque son troisième but du match, par un lancer de la ligne bleue (5-0).

2010-11-26-Coventry-Liepaja3La fin du deuxième tiers est dominée par les Baltes, avec notamment une passe du revers de Blinovs pour Mamonovs près de la cage, mais rien n'y fait. Une magnifique passe aveugle de Luke Fulghum élimine les défenseurs et libère le jeune Aaron Nell qui n'a plus qu'à propulse le palet à mi-hauteur côté mitaine (6-0).

La première ligne Mamonovs-Blinovs-Filimonovs se montre très dangereuse au retour sur la glace et provoque une pénalité de Zanon pour charge avec la crosse. Les tentatives de Pavlovs et consorts ne désarçonnent pourtant pas Brett Jaeger qui garde toujours sa cage inviolée. Il faut attendre les cinq dernières minutes pour que Coventry soit de nouveau réduit à trois et que, au moment où la double supériorité balte s'achève, Juris Stals tire du cercle droit dans la lucarne la plus proche (6-1). Tant d'efforts et tant d'occasions pour en arriver à cette réduction du score bien modeste... Comme un symbole de ce manque de réussite, le dernier slap de Navarenko atteindra... le poignet de son coéquipier Skvorcovs sur la sirène !

Le moins qu'on puisse dire est que Liepaja a déçu. Gunars Skvorcovs, meilleur marqueur du club pour l'instant, n'a pas montré une grande inventivité. Ses seules occasions ont consisté à contourner la cage toujours du même côté, et les défenseurs britanniques ne l'ont plus laissé s'approcher. Le principal danger offensif est venu de la première ligne, mais ses ailiers Mamonovs et Filimonovs ont été inconstants, capables de gestes techniques propres comme d'approximations grossières et de pertes de palet négligentes en zone neutre. En mettant plus d'intensité dans son jeu, Liepaja est capable de bien mieux jouer au vu de son contrôle du palet : c'est pourquoi la plus grosse erreur que pourrait faire son prochain adversaire serait de négliger les Lettons en raison de cette lourde défaite.

Coventry a parfaitement réussi son entrée et s'est facilité la victoire par des buts rapides. Ensuite, il a suffi d'attendre en défense et de punir l'adversaire en contre-attaque. La plus grande différence est venue des gardiens : Jaeger a été solide et n'a lâché que peu de rebonds, alors que ses deux collègues baltes ont été médiocres.

Désignés joueurs du match : Owen Fussey pour Coventry et Juris Stals pour Liepaja.

(photos de Thierry Frechon)

 

Coventry - Liepaja 6-1 (3-0, 3-0, 0-1)
Vendredi 26 novembre 2010 à 16h30 sur l'île Lacroix. 1291 spectateurs.
Arbitrage de MM. Sidorenko et Vasilyev (BLR) assisté de MM. Gremion et Loos (FRA).
Pénalités : Coventry 20' (8', 4', 8') ; Liepaja 6' (2', 4', 2').
Tirs : Coventry 46 (17, 19, 10) ; Liepaja 36 (18, 9, 9).
Évolution du score :
1-0 à 00'56" : Weaver assisté de Carlson
2-0 à 03'24" : Fussey assisté de Chambers et Cruikshank (sup. num.)
3-0 à 10'44" : Carlson assisté de Fulghum (inf. num.)
4-0 à 20'53" : Fussey assisté d'Owen
5-0 à 31'01" : Fussey assisté de Weaver (sup. num.)
6-0 à 39'04" : Nell assisté de Fulghum
6-1 à 55'37" : Stals assisté de Navarenko (sup. num.)


Coventry Blaze

Gardien : Brett Jaeger.

Défenseurs : Brian Lee (+3, 2') - Brad Zanon (A, +2, 4') ; Jason Robinson (+1, 2') - Jonathan Weaver (C, +1, 4') ; Matt Söderström (+2, 4').

Attaquants : Russ Cowley (+1) - Greg Owen (+1) - Owen Fussey (+1) ; Luke Fulghum (+3) - Dan Carlson (+3) - Aaron Nell (+2) ; Greg Chambers (+2') - Sean Selmser (A, 2') - Brad Cruikshank ; Robert Farmer (2') ; Roos Venus [à 57'].

Remplaçants : Tom Murdy (G), Joe Henry, Ryan Selwood, Tom Ledgard.

Liepâjas Metalurgs

Gardien : Dmitrijs Zabotinskis puis Maris Jucers à 20'00".

Défenseurs : Janis Andersons (-2) - Vents Feldmanis (C, -2) ; [poste tournant] - Yuri Navarenko (-2) ; Renars Demiters - Edmunds Kniksts ; Arturas Katulis (-2) - Nerijus Alisauskas ; Kristars Freibergs [à 40'00"].

Attaquants : Vladimirs Mamonovs (A, -2) - Viktors Blinovs (-2) - Valerijs Filimonovs (A, -2) ; Juris Stals (-2, 2') - Edgars Brancis (-2) - Gunars Skvorcovs (-2) ; Toms Zeltins - Lauris Bajaruns (2') - Vitalijs Pavlovs ; Koba Jass (2') - Maris Gravitis - Valeri Bobkov (2').

Absent : Artem Hnidenko.