Débuts réussis en Allemagne pour Laurent Meunier

StraubingLaurent Meunier était évidemment impatient de retrouver un championnat élite après son prêt en LNB suisse à La Chaux-de-Fonds. On peut se demander, en revanche, ce qui a poussé Straubing à engager un renfort alors que sa saison est pour l'instant très satisfaisante : septièmes, les Bavarois semblaient bien placés pour accéder aux premiers play-offs de leur jeune histoire en DEL.

Il y a deux raisons. Premièrement, beaucoup d'adversaires se sont renforcés pendant la trêve internationale. Deuxièmement, les Tigers ont vu leur infirmerie se remplir. Au moment où Michael Bakos doit revenir au jeu, un autre défenseur international, Sebastian Osterloh s'est blessé aux ligaments croisés, même s'il n'a rien senti et terminé le match. Sa saison est terminée. En attaque, Bryan Adams souffre du dos, et le meneur offensif Lee Goren, pièce maîtresse du powerplay par son explosivité dans le slot, est blessé au genou. Devant cette conjonction d'évènements, les dirigeants ont donné leur feu vert pour des recrues supplémentaires.

Straubing n'avait en effet dépensé que neuf licences étrangères (douze autorisées, dont dix dans le même match). Le premier joker est donc Laurent Meunier. Le club allemand avait observé ses qualités dans les deux sens de la glace lors des championnats du monde à Mannheim.

Après un seul entraînement avec sa nouvelle équipe, le capitaine de l'équipe de France a joué son premier match de DEL hier soir contre Düsseldorf. Il a évolué sur la deuxième ligne avec Carl Corazzini et Justin Mapletoft, en alternant au centre avec ce dernier. Et les débuts de Meunier ont été jugés réussis, surtout grâce à un superbe solo qui a mis dans le vent deux défenseurs avant de déjouer le gardien. C'était le but du 2-2. Straubing a ensuite pris l'avantage 3-2 entre les bottes de l'ex-gardien de NHL Jean-Sébastien Aubin, alors sorti du match.

Mais le second gardien Mathias Niederberger, entré le jour même de ses 18 ans (!), n'a plus rien ancaissé jusqu'à la fin, et Düsseldorf est sorti vainqueur 3-4. Plus embêtant encore pour Straubing, le meilleur marqueur Derek Hahn s'est fait une commotion cérébrale. Cela fait deux joueurs de première ligne en moins ! Il va falloir recomposer les blocs, et il est probable que Meunier soit fixé au centre en l'absence de Hahn. De quoi rendre le recrutement du Français presque prémonitoire.