Annecy - Dunkerque (Division 2, 11e journée)

Annecy s'impose dans le 3e tiers

Annecy recevait hier soir le leader de la Poule A Dunkerque. Sévèrement battus lors du déplacement chez les Corsaires, les Chevaliers avaient à coeur de remettre les pendules à l'heure, c'est chose faite de la plus belle des manières. Étant menés au score 3 à 1, les Anneciens ont renversé la vapeur et marqué 5 buts d'affilé pour l'emporter sans contestation sur le score de 6 à 4.

Dès l'entame du match, on sent qu'on va assister à un beau match de hockey. Les belles actions s'enchaînent des deux côtés, c'est un hockey rapide, technique et physique que les deux équipes développent. A ce jeu-là les hommes de Rozenthal se montrent plus efficaces et ouvrent le score à 13'40" par Destoop. Annecy réplique une minute plus tard par une magnifique action de Maxime Catelin, servi par Thomas Bussat. C'est sans compter sur la réaction des Corsaires, qui marquent leur deuxième but 19 secondes plus tard par Clément Derepper. Le match est lancé, les spectateurs sont ravis, les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 2 à 1 en faveur de Dunkerque.

Dès la reprise du jeu Dunkerque augmente son avance en scorant une troisième fois à 23'10" par le même Destoop. La pression de Dunkerque est forte mais les Chevaliers résistent. On sent que la révolte des Anneciens est en train de se mettre en place. Sur la fin du tiers, la pression est sur les Corsaires, les Chevaliers dominent et imposent leur jeu. Dunkerque commet des fautes et c'est logiquement, sur une supériorité numérique, que Thomas Bussat réduira le score pour Annecy pour terminer le tiers sur le score de 3 à 2 toujours en faveur de Dunkerque.

Au troisième tiers, Dunkerque baisse au niveau physique, peut-être la fatigue du voyage, et les Chevaliers sont remontés à bloc. C'est Christophe Vito qui va sonner la révolte sur une belle action personnelle, en servant Cédric Boldron pour l'égalisation à 3 partout à 44'04". Vingt secondes plus tard Romain Pierrel, aidé par Romain Laplace, va permettre aux Chevaliers de prendre l'avantage 4 à 3. Les Corsaires subissent la pression et font de nombreuses fautes. Annecy va en profiter deux fois pour les sanctionner sur des supériorités, à 49'01" avec son capitaine Benjamin Arnaud et à 51'30" avec Andrej Penxa. Les Corsaires sont vexés et tentent d'organiser l'abordage, cette fois les Chevaliers commettent des fautes et, deux fois de suite, Dunkerque a l'occasion d'avoir des 5 contre 3 mais c'est sans compter sur de très beaux arrêts de Cédric Bossier et une défense de fer des Chevaliers. A la dernière seconde du match, Dunkerque marque son dernier but avec son capitaine François Rozenthal.

C'est une belle opération pour Annecy, qui remonte à la deuxième place avec toujours un match de retard sur Dunkerque, qui reste en tête. C'est un match référence pour Annecy, qui se rendra la semaine prochaine à Rouen, à qui les Anneciens viennent de ravir la deuxième place. Il faudra confirmer à Rouen, mais les Chevaliers ont un moral d'acier depuis qu'ils ont retrouvé leur mascotte.

Trois joueurs d'Annecy occupent les places des trois meilleurs pointeurs (Maxime Catelin, Benjamin Arnaud et Thomas Bussat). Annecy conserve la meilleure attaque de toute la D2 avec 62 buts marqués, soit une moyenne de plus de 7 buts par matchs.

Compte-rendu du site officiel des Chevaliers du Lac d'Annecy

Annecy - Dunkerque 6-4 (1-2, 1-1, 4-1).
Samedi 27 novembre 2010 à 20h30 à la patinoire Jean Régis. 350 spectateurs.
Arbitrage de Kamel Kattouche et Eric Brondex.
Pénalités : Annecy 20' (8', 2', 10'), Dunkerque 30' (6', 6'+10', 8').
Évolution du score :
0-1 à 13'40" : Destoop assisté de Hanzal et Rozenthal
1-1 à 14'57" : Catelin assisté de Bussat
1-2 à 15'16" : Derepper assisté de Rozenthal
1-3 à 23'10" : Destoop assisté de Hanzal
2-3 à 37'38" : Bussat assisté de Sadlon et Mikula (sup. num.)
3-3 à 44'04" : Boldron assisté de Vito et Arnaud
4-3 à 44'29" : Pierrel assisté de R. Laplace et Mikula
5-3 à 49'01" : Arnaud assisté de Le Masson et Sadlon (sup. num.)
6-3 à 51'30" : Penxa assisté de Bussat
6-4 à 59'58" : Rozenthal assisté de N'Guyen (inf. num.)