L'équipe de France au complet... sauf Huet

Ils sont tous là. Les cadres de l'équipe de France, au grand complet, pour affronter la Suisse à Grenoble (mardi 14 décembre), puis l'Italie (vendredi 17 et samedi 18 décembre) pour l'inauguration internationale des patinoires de Montpellier et de Marseille. Tous, vraiment ? Non, il en manque un, Cristobal Huet bien sûr, que tout Grenoble aurait voulu voir évoluer à domicile face à son pays d'adoption.

Mais cela n'a pas été possible, comme l'explique Pierre Pousse, entraîneur-adjoint de l'équipe de France : "Nous voulions sélectionner Cristo pour ces matches et lui-même était motivé par cette perspective. Cependant, la situation contractuelle de celui-ci (unique pour un joueur évoluant en Europe ?) vis-à-vis des Chicago Blackhawks nous impose de demander l’aval de ses dirigeants. Des démarches ont été entreprises depuis plusieurs semaines, par l’intermédiaire de son agent, pour avoir un accord (ou un accord avec condition d'assurance, ou un refus) de la part des Blackhawks pour disputer ces matches. La situation est claire en ce qui concerne Fribourg, mais concernant l’équipe nationale et en particulier ces matches qui restent des matches amicaux et donc n’entrent pas dans le cadre des accords NHL-IIHF conclus pour la période des championnats du monde, il y a un vide qui mérite des réponses. N'ayant pas eu cette réponse, nous avons préféré, d'un commun accord avec Cristo, ne pas le mettre sur la liste de décembre pour qu'il ne soit pas en porte-à-faux vis-à-vis du club qui le paye."

Cela fait l'affaire de Ronan Quemener, sélectionné comme un des deux gardiens de cette "équipe-type", devant un Eddy Ferhi actuellement en difficulté avec son équipe de Grenoble. Un joueur a tout de même tiré son épingle du jeu chez les Brûleurs de Loups : Maxime Moisand, dont les performances en Pologne puis en Hongrie ont donné envie aux sélectionneurs de le voir jouer au niveau supérieur, contre une nation du top 8 mondial. En défense, on note également la confirmation du retour parmi les titulaires de Teddy Trabichet, laissant en revanche comme remplaçant son coéquipier amiénois Thomas Roussel.

L'attaque rassemble tous les meilleurs joueurs français, et la présence de Brian Henderson et Loïc Lampérier parmi eux est une confirmation de leur nouveau statut. C'est avec un grand plaisir que l'on espère revoir en bleu Damien Fleury, absent depuis plus d'un an pour raisons familiales.

Gardiens : Fabrice Lhenry (Rouen), Ronan Quemener (Gap).

Défenseurs : Baptiste Amar (Grenoble), Vincent Bachet (Amiens), Kévin Hecquefeuille (Amiens), Teddy Trabichet (Amiens), Johan Auvitu (JYP Jyväskylä, FIN), Antonin Manavian (Angers), Maxime Moisand (Grenoble).

Attaquants : Pierre-Édouard Bellemare (Skellefteå, SUE), Stéphane Da Costa (Merrimack, NCAA), Teddy Da Costa (Rouen), Julien Desrosiers (Rouen), Laurent Gras (Chamonix), Brian Henderson (Angers), Loïc Lampérier (Briançon), Damien Raux (Briançon), Luc Tardif (Rouen), Yorick Treille (Sparta Prague, TCH), Sacha Treille (Kladno, TCH), Laurent Meunier (Straubing, ALL), Damien Fleury (Västerås, SUE).

Remplaçants : Eddy Ferhi (G, Grenoble), Florian Hardy (G, Chamonix), Kévin Igier (D, Chamonix), Gary Levêque (D, Briançon), Benoît Quessandier (D, Epinal), Thomas Roussel (D, Amiens), Julien Albert (A, Angers), Nicolas Arrossamena (A, Grenoble), Edouard Dufournet (A, Strasbourg), Matthieu Le Blond (A, Grenoble), Erwan Pain (A, Caen), Jérémie Romand (A, Caen), Antoine Roussel (A, Providence, AHL).