Briançon - Rouen (Coupe de la Ligue, demi-finale aller)

LHENRY_Fabrice_100911_250Après deux belles prestations face à Morzine-Avoriaz, Briançon a livré son plus mauvais match de la saison à Caen. La défaite chez les Drakkars, lanterne rouge de la Ligue Magnus, a remonté Luciano Basile qui n'a épargné qu'un seul de ses joueurs, l'Américain Charles Townsend. Et pour tenter repartir de l'avant après cette prestation jugée inacceptable par l'entraîneur italo-canadien, le match aller des demi-finales de la Coupe de la Ligue oppose les Diables Rouges aux Dragons de Rouen.

Kévin Dusseau et Luka Tošič, malades, et Sébastien Rohat, blessé face aux Pingouins, font leur retour. Viktor Szélig, malade et incertain en début d'après-midi, est bien présent. Luc Tardif manque à l'appel chez les visiteurs. Le match est décalé de 24 heures en raison du week-end européen des Dragons, conclu par une qualification pour la finale de Coupe Continentale à Minsk.

Après un début de match équilibré durant lequel les deux équipes s'observent, Mickaël Pérez dévie entre les deux cercles une passe de Marc-André Bernier. Sur la première occasion du match, les locaux ouvrent le score (1-0, 3'25''). Ils doublent rapidement la mise profitant des largesses défensives adverses. Le dernier défenseur étant bien occupé à défendre sur Jaka Ankerst devant la cage, Sébastien Rohat sert Charles Townsend qui se faufile dans le dos du Slovène pour venir tromper Fabrice Lhenry du revers (2-0, 5'00'). Depuis un mois, le grand attaquant américain progresse et a inscrit au minimum un point lors de chacun de ses derniers six matchs, coupe de la ligue et championnat confondus.

 

Julien Desrosiers repique dans l'axe et lance sur la botte de Ramón Sopko (6'). Ankerst fait le tour de la cage, Rohat marque mais le but est logiquement annulé, Townsend ayant bousculé Lhenry (7'). Ankerst reprend de volée un palet aérien (9'). Lhenry repousse un tir de Peter Bourgaut sur un 2 contre 1 mené par Gregory Alberti (10'). Il sauve du bout du patin le palet de Loïc Lampérier, repris dans la suite de l'action par Nicholas Romano (11'). Rouen réagit et Sopko s'emploie face à Carl Mallette. Townsend se permet d'aller gratter le palet au défenseur qui temporise derrière la cage et transmet à Rohat qui manque son duel face le gardien de l'équipe de France (12').

 

Les pénalités contre les Hauts-Alpins mettent un frein à leur domination. Le tir de Mallette est repoussé par le gardien slovaque lors de la prison de Pierre-Charles Hordelalay (14'). Rouen à l'occasion de se faire plus pressant lorsque Lampérier est punit de deux fois 2' pour une crosse haute. Mais les Dragons n'en profitent pas notamment parce que Daniel Babka prend deux minutes de pénalité après une obstruction sur une contre-attaque d'Ankerst. Desrosiers, frustré par les évènements, envoie les points dans le visage d'un Briançonnais avant que les amabilités entre les deux équipes ne se poursuivent à l'autre bout de la glace. Le Québecois et Rohat finissent en prison, il s'agit de la dernière pénalité du match pour les rouges.

ZWIKEL_Jonathan_100911_234Le rythme du deuxième tiers-temps est moins relevé. Les Briançonnais parviennent à maintenir le jeu loin des cages de Sopko et aucune offensive n'amène le danger. Une pénalité contre Mathieu Brunelle donne l'opportunité aux Alpins d'installer leur jeu mais sans inquiéter Lhenry. Rouen revient dans le match lorsque Michal Korenko est contré à sa ligne bleue. Jonathan Zwikel fait le tour de la cage et trouve la faille en deux temps (2-1, 32'07'').

Le jeu n'est pas plus animé mais Edo Terglav surprend les Normands. Le capitaine retarde son lancer le plus longtemps possible et trompe Lhenry masqué par son défenseur (3-1, 36'16). L'ex-Briançonnais François-Pierre Guénette s'illustre d'abord sur tir excentré (37') puis en infériorité numérique (38'). Ankerst obtient une nouvelle opportunité de tir en fin de tiers (39').

Briançon ne compte pas s'arrêter là et creuse l'écart dès le commencement des dernières vingt minutes. La chance leur donne un coup de main sur le tir de Lampérier, détourné par le patin de Mathieu Brunelle dans la cage de Lhenry (4-1, 40'17''). Hordelalay slappe sur Lhenry après que le dernier défenseur ait perdu de vue la rondelle (44'). Terglav intercepte une passe et assiste Romano pour un but similaire à celui de Pérez (5-1, 48'55).

Guénette tente bien de relancer son équipe (52') mais Rouen fatigué par sa demi-finale européenne n'a pas la fraicheur pour réagir. Les Diables Rouges le sentent bien et poursuivent leur forcing. La jeune garde de Basile est en pleine confiance à l'image de Luka Tošič, en possession du palet devant sa cage, qui fait un tour sur lui même pour se défaire du marquage adverse. Alberti tire sur Lhenry qui repousse, le natif du New Jersey reprend et trouve le poteau opposé mais Damien Raux, excentré sur l'autre aile, peut reprendre (6-1, 52'21''). Lhenry repousse le tir de Bernier, puis Alberti du revers échoue sur le poteau (57'). Sopko maintien l'écart de cinq buts en détournant de la jambière le tir de Zwikel (59').

Briançon remporte le match aller 6-1. Luciano Basile a su remettre l'ensemble son équipe en face de ses responsabilités après la déception de samedi. Les circonstances ont fait que les Dragons n'avaient pas les armes physiques et mentales pour lutter à René Froger et les Diables Rouges ont su répondre présent pour livrer un grand match devant une affluence moyenne. Les coéquipiers de Gary Lévèque sont à soixante minutes d'une finale nationale, inespérée il y a six mois. Le match retour sera bien différent, et ils devront disputer une grosse bataille à l'Ile Lacroix afin d'obtenir un cinquième billet pour Méribel.


Briançon – Rouen 6-1 (2-0, 1-1, 3-0)
Mercredi 1er décembre 2010 à 20h30 à la patinoire René-Froger. 1423 spectateurs.
Arbitrage de Bruno Colleoni assisté de Gwilherm Margry et Anne-Sophie Boniface.
Pénalités : Briançon 18’ (18’, 0’, 0’) ; Rouen 22’ (16’, 6’, 0’).
Évolution du score :
1-0 à 03'25" : Pérez assisté de Raux et Bernier
2-0 à 05'00'' : Townsend assisté de Rohat et Tošič
2-1 à 32'07'' : Zwikel assisté de Salmivirta
3-1 à 36'16'' : Terglav assisté de Romano et Lévèque
4-1 à 40'17'' : Lampérier assisté de Terglav et Lévèque
5-1 à 48'55'' : Romano assisté de Terglav
6-1 à 52'21'' : Raux assisté de Alberti et Korenko


Briançon

Gardien : Ramón Sopko.

Défenseurs : Gary Lévèque (A) - Kai Öhberg ; Kévin Dusseau - Viktor Szélig (A) ; Luka Tošič - Michal Korenko.

Attaquants : Nicholas Romano -  Loïc Lampérier - Edo Terglav (C) ; Mickaël Pérez - Damien Raux - Marc-André Bernier ; Charles Townsend - Jaka Ankerst - Sébastien Rohat ; Pierre-Charles Hordelalay - Gregory Alberti - Peter Bourgaut.

Remplaçants :  Aurélien Bertrand (G), Florian Chakiachvili.

Rouen

Gardien : Fabrice Lhenry.

Défenseurs : Jens Olsson – David Holmqvist ; Juha Alén - Calle Bergström ; Jonathan Janil – Daniel Babka.

Attaquants : Julien Desrosiers – Carl Mallette (C) – Mathieu Brunelle ; Teddy Da Costa – François-Pierre Guénette – Marc-André Thinel (A) ; Alexandre Mulle – Jonathan Zwikel (A) – Ilpo Salmivirta ; Peter Valier.

Remplaçants : Sebastian Ylönen (G), Cédric Custosse, Aurélien Gréverend, Quentin Berthon, Anthony Rech. Absent : Luc Tardif (lumbago).