11e journée Magnus : Morzine-Avoriaz troisième et Gap quatrième

MALLETTE_Carl_100911_293

Ce matin encore, Angers pouvait paraître leader "par défaut", ayant hérité de cette place un soir de défaite à Épinal au seul motif du match reporté entre Rouen et Strasbourg. Ce soir, les Ducs se sont comportés en vrais patrons. Grenoble, qui avait résisté au Haras en coupe de la ligue (3-2), a explosé trois jours plus tard au même endroit face au même adversaire (7-0). À croire que c'est en championnat que Grenoble, piètre dixième, fait une maladie.

Cependant, Rouen peut virtuellement devenir leader virtuel. Il a fallu pour cela attendre le bout du suspense pour que Marc-André Thinel, à onze secondes de la fin, aille ramener la victoire de Villard-de-Lans (4-5). On notera la soirée à quatre points de Carl Mallette, le capitaine rouennais qui semble revenir sur de meilleurs rails. Jens Olsson et Cédric Guillot-Diat ont pris une pénalité de match. Les Dragons avaient aligné dans les cages Sébastian Ylönen, une titularisation importante à la veille du départ vers le championnat du monde junior (raison pour laquelle cette journée s'est jouée le vendredi).

L'autre gardien de l'équipe de France U20, Léo Bertein, n'a pas eu la même chance. Il est resté sur le banc amiénois à Gap, mais ça n'a pas empêché le titulaire Billy Thompson de s'incliner 4-2. Les Gapençais remontent donc sur les Amiénois. Même scénario à Strasbourg où l'ex-coleader a chuté face à un concurrent direct, Morzine-Avoriaz, sur un but de Toni Koivunen à trois minutes de la fin.

Il y a en fait quatre équipes à égalité avec 15 points : Morzine-Avoriaz (4), Gap (4), Amiens (2), Strasbourg (0). Entre parenthèses, les points dans les confrontations directes, sachant que les Morzinois, vainqueurs 6-0 de Gap en ouverture du championnat, ont la meilleure différence de buts. Du troisième au sixième, le classement se lit donc dans cet ordre !

Mais attention : Briançon, qui compte un match en retard contre Dijon, et Épinal n'ont plus qu'un point de retard sur ce quatuor. Les Vosgiens se sont imposés en prolongation par un but de Jan Hagelberg. Les hommes de Basile ont battu Chamonix 3-0 grâce à deux buts de leur homme en forme Charles Townsend.

Un résultat qui condamne les Chamoniards à la dernière place du classement, car ils viennent de concéder leur quatrième match de suite sans le moindre point. Or, les adversaires directs ont su glaner un point en prolongation. Caen n'a été battu à Dijon que par un but du joker Peter Trokan dans le temps supplémentaire. Le Mont-Blanc a réussi à égaliser à l'avant-dernière minute contre Épinal par Jeff Clarke. Ce point de la prolongation, les Villardiens l'ont perdu de peu et pourraient le regretter...

Vu que l'Entente Saint-Gervais/Megève se rend à Caen la semaine prochaine avant un double derby contre Chamonix pendant les fêtes, la lutte pour le maintien devrait se décanter rapidement. Voir la page de Ligue Magnus.