12e journée D1 : Brest seul en tête

Choc des Titans ce soir au sommet de la Division 1 ! Brest recevait Neuily-sur-Marne au Rïnkla Stadium et le choc a tenu toutes ses promesses. Si le top-scorer du championnat, Martin Gascon, n'a pas joué de mauvais tour à son ancienne équipe, la ligne Gauthier-Petricko-Lefebvre s'en est chargée marquant à trois reprises. Les buts de Cacciotti et Malat pour les Bisons n'ont pas suffit et la sortie tardive de Desfossés est restée vaine (3-2). Pour en terminer avec le podium, Reims se rendait chez la surprenante équipe de Toulouse. Malgré un mauvais début de rencontre, ce sont finalement les locaux qui l'ont emporté sous l'impulsion du nouveau coach vidéo de l'équipe nationale U20, Maurice Rozenthal, auteur de deux buts et une passe (4-2).

 

Se tenait également ce soir le derby du Sud entre Montpellier et Avignon à Végapolis. Les Vipers l'ont logiquement emporté, dans un match où étaient alignés les gardiens numéros deux de part et d'autre (6-3). Toujours dans le Sud de la France, Nice rendait visite à Valence. Victoire nette et sans bavure des azuréens avec six buteurs différents (2-7).

À la lutte pour les playoffs, Courbevoie affrontait Anglet qui a laissé Guillaume Richard sur le banc pour que Guillaume Drouot affronte son ancienne équipe. Anglet avait renversé la vapeur dans le tiers médian mais au prix d'un sprint final effréné les Coqs s'octroient la victoire (6-3). Bordeaux aussi est dans ce groupe de lutte pour les séries et recevait l'entente Deuil-Garges. Dans une ambiance électrique sur la glace, les Boxers sont venus à bout des franciliens qui ont sérieusement durci la fin de rencontre. Dmitri Lavrov signe deux buts dans la victoire (5-2). Enfin, les Scorpions continuent leur chasse derrière ce groupe des prétendants au playoffs et poursuivent leur remontée en battant Cergy ce soir (4-6). Six buteurs différents pour les Alsaciens ce soir, dont quatre défenseurs, de quoi rassurer le staff qui a perdu cette semaine Kevin Gadoury, meilleur pointeur du club la saison dernière.