Danemark - Slovénie (Coupe de Polésie)

Fallait pas l'inviter !

ANDERSEN_Frederik-100516-501La dernière fois que le Danemark avait remporté un tournoi international, c'était en février 2007, pour un mini-tournoi triangulaire à domicile où il avait battu la Norvège et fait match nul contre la Slovénie. Cela fait presque quatre ans, et le revoilà dans la même situation : un point lui suffit pour valider sa première place.

La différence, c'est qu'on est ici au Bélarus, pour une Coupe de Polésie qui a été remportée 4 fois sur 4 par le pays organisateur. Non content de se découvrir performant, même à l'automne qui lui convient peu en général, le Danemark commet donc un vrai crime de lèse-majesté. Un peu comme s'il lui venait à l'esprit de raser une partie de la moustache du président... Il a l'impudence du parvenu sur la scène internationale.

Hier, les journalistes biélorusses pressaient donc de questions l'entraîneur américain de la Slovénie pour lui fauire dire que ses joueurs lutteraient jusqu'au bout pour empêcher le Danemark de gagner, et donc pour préserver les chances de leur équipe. Oui oui, a-t-il promis.

Et effectivement, les Slovènes ont joué jusqu'à la fin, avec honneur et volonté. Mais tout ce qu'ils ont ramené, c'est un point. Le Bélarus ne gagnera pas le tournoi. Seule la Norvège est encore en course quand commence la séance de pénaltys.

Le Danemark aligne les mêmes tireurs qu'hier puisqu'ils avaient fait carton plein, mais cette fois, seul l'inévitable Julian Jakobsen transforme sa tentative. Frederik Andersen, le meilleur gardien du tournoi, se charge pour sa part d'arrêter tous les tirs adverses. Plus rien ne peut alors déloger le Danemark de la première place.

Le trophée est donc dans les bagages et donne le moral pour le voyage : 5 heures de bus pour rallier Minsk avant de retourner au pays. La dernière fois que le Danemark avait remporté un tournoi à l'étranger ? C'était en 2004 en Hongrie ! Une victoire dans un tournoi de niveau est donc une grande première.

Désignés joueurs du match : Mads Bødker pour le Danemark et Edo Terglav pour la Slovénie.

Commentaires d'après-match

Per Bäckman (entraîneur du Danemark) : "Il va de soi que je suis satisfait. Ce dernier match était équilibré, et nous sommes passés à trois lignes dans la dernière période pour le renverser. J'ai senti que les joueurs étaient fatigués, cela m'a donc soulagé que nous ayons gagné aux pénaltys et ainsi remporté le tournoi. Avec trois matches en trois jours, les joueurs de la ligue danoise ont pu toucher du doigt ce que c'est d'être en championnat du monde. Ils ont bien joué, mais il sont encore un peu courts. Ils s'entraîneront encore plus fort. Si on regarde qui a tiré l'équipe, ce sont surtout les joueurs établis. Je dois complimenter un homme comme Julian Jakobsen, que l'on a testé au centre. Il a vraiment bien joué tout le week-end. Il était notre meilleur attaquant avec Morten Madsen. En défense, Mads Bødker et Mads Bech ont joué de façon stable, alors que Daniel Nielsen a irradié son calme habituel. Et n'oublions que nos deux gardiens ont rassuré la défense."

 

Danemark - Slovénie 2-2 (0-0, 0-1, 2-1, 0-0) / 1-0 aux tirs au but
Samedi 13 novembre 2010 à 13h00 au Palais de glace de Gomel. 1300 spectateurs.
Arbitrage de Vladimir Nalivaïko (BLR) et Uwe Lutchko (NOR) assistés d'Aleksandr Matskevich et Andrei Shrubok (BLR).
Pénalités : Danemark 22' (6'+10', 4', 2') ; Slovénie 12' (4', 6', 2').
Tirs : Danemark 38 (9, 12, 13, 3) ; Slovénie 30 (11, 7, 9, 3).
Évolution du score :
0-1 à 36'33" : Zidan assisté de Sivic
1-1 à 43'07" : Ma. Bødker assisté de J. Jensen et L. Lassen
2-1 à 44'20" : Jakobsen assisté de Nielsen et S. Lassen
2-2 à 45'05" : Kovacevic assisté de Terglav et Sivic
Tirs au but :
Danemark : L. Lassen (manqué), Holgaard (manqué), Jakobsen (réussi).
Slovénie : Ticar (manqué), Jeglic (manqué), Sabolic (manqué).


Danemark

Gardien : Frederik Andersen.

Défenseurs : Stefan Lassen (+1) - Daniel Nielsen (C, +1) ; Mads Bødker (-2, 2') - Mads Bech Christensen (-2, 2') ; Philip Hersby - Michael Esksesen (2') ; Kasper Jensen (2').

Attaquants : Morten Madsen (+1, 10') - Julian Jakobsen - Lasse Holgaard ; Lasse Lassen (-1) - Jesper Jensen (-1, 2') - Kasper Degn (-1) ; Morten Poulsen - Morten Andreasen - Kirill Starkov (+1, 2') ; Sune Hjulmand - Thomas Boll (-1) - Olafur Gunnarsson (-1).

Remplaçant : Simon Nielsen (G).

Slovénie

Gardien : Andrej Hocevar.

Défenseurs : Greg Kuznik (+2) - Sabahudin Kovacevic (+1) ; Ales Kranjc (-1, 2') - Jakob Milovanovic (2') ; Andrzej Tavzelj (C, -1, 2') - Blaz Gregorc ; Ziga Pavlin.

Attaquants : Ziga Jeglic (-1) - Rok Ticar (-1) - Jan Urbas ; Mitja Sivic (+2) - Edo Terglav (+1) - Andrej Hebar (+2, 4') ; Ziga Pance - Robert Sabolic (-1) - Matej Hocevar (+1) ; Miha Brus (2') - Bostjan Golicic - Andrzej Zidan (+1).

Remplaçant : Matija Pintaric (G). Absent : Mitja Robar.