Ligue Magnus (12e journée) : Angers à l'abri pour les fêtes ?

Angers (1) - Dijon (9). Fin novembre, Dijon s'est imposé 4-1 à Grenoble. Cette semaine, en Coupe de la Ligue, Grenoble a battu Angers 4-1. En toute logique, les Bourguignons devraient donc remporter la mise ce soir en Anjou. CQFD. Ne rigolez pas, les Ducs de Daniel Maric en sont capables. Après tout, les Dijonnais sont en pleine bourre et restent sur trois victoires de rang (5-3 contre Chamonix, le fameux 4-1 à Grenoble et 4-3 samedi dernier face à Caen). Après un mois d'octobre chaotique, ils remontent la pente et se rapprochent maintenant du top 8. Epinal n'est plus qu'à trois points. Mais Angers a un statut à faire respecter. Le leader, vexé par son élimination en Coupe de la Ligue, peut, en cas de victoire, reléguer ses premiers poursuivants à trois points. Une marge suffisante pour passer les fêtes au chaud. Par ailleurs, le dernier succès bourguignon au Haras remonte au 16 décembre 2006. Les Dijonnais s'étaient imposés en prolongation sur un but de Peter Jasik (3-2). Côté angevin, Brice Chauvel et Brian Henderson sont toujours blessés. Charlie Doyle est retenu par l'équipe de France U20, comme le bourguignon Nicolas Ritz.  

La cote : Angers 80 % / Dijon 20 %. Coup d'envoi à 18 h 30.

Caen (12) - Mont-Blanc (13). Dans le jargon du parfait petit sportif, on appelle cela un match à quatre points. Non, la FFHG n'a pas décidé de modifier son règlement. Le vainqueur de cette rencontre, capitale pour la course au maintien, n'ajoutera que deux petites unités à son compteur. Mais il prendra, surtout, un net ascendant sur un adversaire direct. Au classement, les Drakkars et l'Avalanche sont à égalité, juste derrière Villard-de-Lans, juste devant Chamonix. Les deux ont été battus la semaine dernière en prolongation (4-3 à Dijon pour Caen, 4-3 contre Morzine pour le Mont-Blanc). Mais les Normands partent (légèrement) favoris. Déjà vainqueurs de Villard-de-Lans et Briançon sur leur glace, les joueurs de Bertrand Pousse ont montré qu'ils étaient capables de bien faire à domicile face à des équipes alpines.

La cote : Caen 60 % / Mont-Blanc 40 %. Coup d'envoi à 20 heures.

Grenoble (10) - Gap (5). Grâce à la Coupe de la Ligue, les Brûleurs de Loups ont retrouvé le sourire. Les joueurs de Jean-François Dufour se sont qualifiés, mardi soir, pour la finale de la compétition en écartant Angers. Prochain défi des Grenoblois : retrouver le goût du succès en championnat, malgré les absences de Vincent Llorca et Elie Raibon. La dernière victoire iséroise en Ligue Magnus remonte au 6 novembre (3-2 à Chamonix). Depuis, les BDL, ont craqué contre Epinal (4-2), Dijon (4-1) et Angers (7-0). Mal à l'aise en championnat à domicile (2 victoires pour 4 défaites à Pôle Sud), ils tenteront de se relancer contre Gap. Les Rapaces, eux, ont un autre objectif en tête. Gagner pour conforter leur place dans le top 5 avant la trêve internationale. Ils devraient évoluer au complet. 

La cote : Grenoble 60 % / Gap 40 %. Coup d'envoi à 20 heures.

Epinal (8) - Briançon (7). Duel de milieu de tableau à Poissompré entre Vosgiens turbulents et Haut-Alpins sages comme des images (spinaliennes ?). D'un côté, Epinal, équipe la plus pénalisée de la ligue (266 minutes), n'a plus perdu depuis fin octobre. Les Dauphins enchaînent les victoires. Le compteur en est à quatre. Ils visent la passe de cinq, quitte à pousser Briançon en prolongation. Après tout, Santino Pellegrino et ses hommes savent gérer les périodes de rab, comme en témoignent leurs deux derniers succès, contre Rouen et au Mont-Blanc. De l'autre, les Diables Rouges, formation la moins sifflée de LM (117 minutes). Les Haut-Alpins aimeraient bien se débarrasser de Vosgiens gênants. Les deux équipes sont à égalité au classement, avec 14 points.

La cote : Epinal 60 % / Briançon 40 %. Coup d'envoi à 20 h 15

Morzine (4) - Villard-de-Lans (11). Entre Ours et Pingouins, on commence à bien se connaître. Entre la Coupe de la Ligue et le Hockey show lyonnais, Villard-de-Lans et Morzine se sont déjà affrontés à trois reprises cette saison. Pour le moment, les Haut-Savoyards mènent trois victoires à rien. Une semaine après un succès probant à Strasbourg, le groupe coaché par Santeri Immonen part logiquement favori. Après quatre défaites de rang, Villard-de-Lans n'a vraiment plus le choix. Mais les Isérois évolueront sans Pierre-Antoine Simonneau, blessé, et Cédric Guillot-Diat, suspendu.  

La cote : Morzine 80 % / Villard-de-Lans 20 % . Coup d'envoi à 20 h 30.

Chamonix (14) - Strasbourg (6). En Haute-Savoie comme en Alsace, il est temps de stopper l'hémorragie. Puisque Caen et le Mont-Blanc s'affrontent, Chamonix peut se débarraser de la lanterne rouge en cas de bon résultat. Et, par la même, s'offrir un grand bol de confiance. Longtemps leader du championnat, Strasbourg perd peu à peu tout le bénéfice de son bon début de saison. L'Etoile Noire s'est déjà imposée cette saison au pied du Mont-Blanc, en Coupe de France (3-2 après prolongation). Retenu avec l'équipe de France U20, Julien Burgert ne sera pas du voyage. Il est remplacé dans la composition strasbourgeoise par Pierre Bougé.

La cote : Chamonix 30 % / Strasbourg 70 %. Coup d'envoi à 20 h 30.

Prochaine journée (dimanche 26 décembre) : Briançon - Grenoble, Strasbourg - Amiens, Dijon - Epinal, Villard-de-Lans - Angers, Rouen - Morzine, Gap - Caen, Mont-Blanc - Chamonix.