Nouvelles d'Italie : équipe nationale et championnat

Beaucoup de nouveautés dans l'équipe d'Italie de hockey qui affrontera la France en amical vendredi 17 (Montpellier) et samedi 18 (Marseille). Le coach italo-canadien Rick Cornacchia a ddécidé de prouver, en vue du Mondial de Budapest (division I en avril), un certain nombre de joueurs nouveaux, laissant en dehors de la liste quelques éléments qui devraient néanmoins faire partie de l'effectif mondial (Ansoldi, Bellissimo, Borgatello, Fontanive, Gruber, Helfer...).

De l'équipe reléguée aux Mondiaux en Allemagne de 2010, il en reste sept (Tragust, Hofer, De Marchi, Marchetti, Iannone, Egger et Plastino), les autres sont des jeunes qui ont besoin d'expérience internationale. À noter que deux joueurs évoluent à l'étranger (Roland Hofer et Tommaso Traversa), que deux jouent dans des équipes de A2 (Tragust et Kostner) et que les athlètes avec double passeport seront seulement cinq : trois confirmés (De Marchi, Iannone et Plastino), un revenant, Watson, et un qui fera ses débuts (Luciano Aquino).

Voici les convoqués pour le départ en France. Alleghe : De Toni Manuel (A). Asiago : Benetti Federico (F), De Marchi Matthew (D), Gorza Andrea (D), Pavone Gianfilippo (G), Plastino Nicholas (D), Tessari Matteo (F). Bolzano : Egger Alexander (F), Insam Marco (F). Fassa : Iori Diego (F), Locatin Rudi (F). Gherdeina : Kostner Simon (F). Pontebba: Ambrosi Andrea (D), Felicetti Luca (F), Marchetti Stefano (D), Renon : Bregenzer Benjamin (D), Watson Ryan (F). Valpellice : Aquino Luciano (F), Iannone Patrick (F). Val Pusteria : Hofer Armin (D), Pichler Thomas (F). Vipiteno : Tragust Thomas (G). Bay State Breakers, USA / Real Torino : Traversa Tommaso (F). Heinolan Edust. TuKi, FIN : Hofer Roland (D).

Le championnat a atteint les trois cinquièmes de la saison régulière (24 journées disputées sur 40 prévues) et cinq équipes se sont désormais nettement détachées des autres. Val Pusteria est toujours devant avec la nouvelle recrue canadienne Lynn Loyns, et à sa poursuite, le Bolzano d'Adolf Insam semble rester seul. Le surprenant Valpellice, Renon et le champion sortant d'Asiago devront lutter entre eux pour la troisième place en vue des play-offs.

Parmi les quatre équipes restantes émerge Pontebba, vainqueur à Asiago dans la dernière journée, mais la lutte la plus intéressante sera celle pour choisir qui, entre Alleghe, Fassa et Cortina, ne connaîtra pas les tours à élimination directe. Alleghe, avec l'arrivée du portier Adam Dennis, a légèrement distancé ses adversaires et semble en mesure de rester en dehors du duel, mais Cortina, qui paraissait la victime désignée à mi-novembre, s'est très bien repris avec ses deux nouveaux joueurs tchèques (Posmik et Branda) et suit maintenant Fassa à un seul point. L'équipe de Canazei (Fassa), se sentant en danger, a récemment écarté l'Américain Posma et convaincu le technicien tchèque Miroslav Frycer (qui avait renoncé en septembre) à venir dans le Trentin ; en plus du nouveau coach, Fassa a aussi engagé l'attaquant Bradley Smyth, en provenance des Belfast Giants, et maintenant la bataille pour éviter la dernière place sera encore plus serrée.

Les trois entraîneurs italiens de la série A (Stefan Mair à Val Pusteria, Adolf Insam à Bolzano et Erwin Kostner à Renon, les autres étant tous étrangers) ont donné une interview à Rai Sport (la chaîne satellite de la radio-télévision publique) qui consentait à approfondir les thèmes du championnat. Tous trois sont convaincus que le titre 2010/11 se jouera entre leurs équipes et Asiago ; seul Insam a nommé comme possible surprise Valpellice. Mair se dit content de pouvoir présenter trois lignes d'égale valeur et espère seulement réussir à donner plus de continuité au jeu en phase défensive. Insam mentionne les hauts et les bas typiques des équipes largement renouvelées, sait avoir peu de réserve, mais compte sur l'habileté technique supérieure des siens. Kostner se lamente du règlement qui autorise trop d'étrangers, il n'est pas convaincu des choix faits par ses dirigeants et souhaite que les étrangers à sa disposition jouent avec plus de régularité.

Pour le futur du hockey italien, Mair formule le vœu que devienne possible pour chaque club une programmation à long terme (au moins cinq ans). Insam demande que la fédération prenne en charge des rassemblements estivaux avec les meilleurs jeunes pour leur permettre de jouer au hockey toute l'année et pas seulement de septembre à avril. Kostner insiste sur le fait que la présence des étrangers limite le temps de jeu des joueurs italiens.

Le meilleur gardien pour les trois interviewés est Matt Zaba de Bolzano ; les meilleurs jeunes Anton Bernard, Luca Frigo, Daniel Glira, Marco Insam et Matteo Tessari ; les meilleurs étrangers Colton Fretter (Bolzano) et Robert Sirianni (Val Pusteria).

Par devoir, signalons que dans les statistiques Luciano Aquino suit Rob Sirianni de deux points et avec deux parties de moins, et que Mac Faulkner, Daniel Tudin, Ryan McDonough, Michael Enrich et Anthony Aquino précèdent eux aussi Fretter, mais les opinions ne se discutent pas et Fretter est certainement un excellent joueur

Pour conclure, les classements en confrontant les points assignés "à l'italienne" et "à la française" (entre parenthèses)

Série A : 1 Val Pusteria 55 (38), 2 Bolzano 51 (36), 3 Renon 45 (33), 4 Valpellice 45 (31), 5 Asiago 41 (28), 6 Pontebba 30 (22), 7 Alleghe 24 (17), 8 Fassa 17 (14), 9 Cortina 16 (12).

Ligue Magnus : 1 Amiens 25 (17), 2 Angers 24 (19), 3 Rouen 24 (17), 4 Briançon 22 (16), 5 Strasbourg 22 (16), 6 Morzine-Avoriaz 21 (15), 7 Gap 19 (15), 8 Épinal 17 (14), 9 Grenoble 17 (12), 10 Dijon 16 (13), 11 Villard 13 (9), 12 Caen 11 (8), 13 Chamonix 8 (7), 14 Mont Blanc 7 (6).