Présentation NHL 2010/11 : la division Centrale

La présentation NHL reprend son cours et passe à la conférence Ouest. La division Centrale sera cette année encore très disputée. Le champion en titre, Chicago, a connu un début de saison délicat et semble stagner dans le milieu du classement mais il reste un candidat de poids pour les playoffs. A contrario, Detroit a retrouvé toute l'efficacité qu'on lui connait et qui lui avait manqué l'an passé pour occuper actuellement la première place de la conférence. Derrière, Nashville, St. Louis et Columbus tenteront de s'inviter aux playoffs. 


Chicago BlackhawksLogo_Chicago_petit

Arrivées notables : Viktor Stalberg, AG (Toronto), John Scott, AG (Minnesota), Marty Turco, G (Dallas), Fernando Pisani, AD (Edmonton).

Départs notables :
Brent Sopel, D (Atlanta), Dustin Byfuglien, AD/D (Atlanta), Ben Eager, AG (Atlanta), Andrew Ladd, AG (Atlanta), Colin Fraser, C (Edmonton), Kris Versteeg, AD (Toronto), Adam Burish, AD (Dallas), John Madden, C (Minnesota), Antti Niemi, G (San José), Cristobal Huet, G (Fribourg-Gottéron, Suisse).

Aucune équipe n’a réussi à gagner deux coupes Stanley d’affilée depuis Detroit en 1997-98 et Chicago aimerait sans doute réaliser le même tour de force que leurs rivaux historiques. A l’époque, le départ de leur gardien titulaire, Mike Vernon, n’avait pas empêché les Red Wings de faire le doublé. Les Blackhawks ont eux changé leur duo de gardiens, principalement pour des questions de masse salariale. De nombreux autres joueurs de l’équipe championne ont été transférés pour la même raison mais Chicago a réussi à conserver ses deux premières lignes d’attaque et ses joueurs cadres en défense. Les Blackhawks devraient donc être en bonne position pour leur propre succession malgré un début de saison compliqué.

Gardiens ***
Chicago a donc transféré Antti Niemi et Cristobal Huet pour signer Marty Turco et promouvoir Corey Crawford, qui jouait dans l’équipe AHL des Blackhawks. Turco reste sur deux saisons décevantes avec Dallas mais il a signé pour un montant raisonnable et il devrait être bien protégé par la défense. Crawford, 25 ans, devrait être le futur titulaire des Blackhawks mais, cette saison, il sera le remplaçant de Turco pour son apprentissage de la NHL.

Défense *****
Sur le papier, c’est une des meilleures défenses de la ligue, même si son départ est difficile cette année. Ainsi, Duncan Keith a été élu le meilleur défenseur de la ligue l’an passé mais il peine à retrouver son niveau. Son camarade de ligne, Brent Seabrook a lui mieux démarré la saison et apporte toujours son impact physique. Les Blackhawks ont été obligé de casser leur tirelire pour maintenir intact leur deuxième ligne, en re-signant Hjalmarsson à un salaire très intéressant pour le défenseur suédois. Il sera aligné avec Brian Campbell, qui a manqué le début de saison, ce qui s’est ressenti notamment au niveau de la production en supériorité numérique mais son retour a eu un impact positif sur l’équipe.

Attaque *****
L’entraîneur de l’équipe, Joël Queneville, avait procédé l’an passé à des constants changements dans la composition des lignes d’attaque et, sans surprise, il a repris cette méthode cette année. Il peut compter sur son noyau dur de joueurs talentueux, comme Jonathan Toews, Patrick Kane, Patrick Sharp et Marian Hossa. Ces quatre joueurs constituent l’ossature quasi constante des deux premières lignes, rejoints par des joueurs qui apportent de la vitesse (Viktor Stalberg, recrue intéressante du transfert de Versteeg à Toronto), de l’opiniâtreté (Tomas Kopecky) ou de la puissance (Bryan Bickell ou Troy Brouwer). Dave Bolland avait été décisif dans le jeu défensif en centrant la troisième ligne l’an passé mais, privé de ses coéquipiers d’alors (notamment Ladd et Versteeg), il peine à retrouver son rendement. Kane et Toews ont connu un démarrage de saison lent, contrairement à Sharp et Hossa, bien que ce dernier se soit encore blessé.

Lignes d’attaque probables
Viktor Stalberg – Jonathan Toews – Patrick Kane
Tomas Kopecky –Patrick Sharp – Marian Hossa
Bryan Bickell – Dave Bolland – Troy Brouwer
John Scott – Fernando Pisani – Jack Skille


Detroit Red WingsLogo_Detroit_petit

Arrivées notables :
Jiri Hudler, C (Dynamo Moscou, KHL), Mike Modano, C (Dallas), Ruslan Salei, D (Colorado).

Départs notables :
Kirk Maltby, AG (Arrêt), Brett Lebda, D (Toronto), Andreas Lijla, D (Anaheim), Mattias Ritola, C (Tampa Bay).

Comme tous les ans, il faudra compter cette saison avec Detroit, qui compense sa moyenne d’âge élevée par son expérience. Si la dernière saison a été un peu décevante pour les fans à cause notamment de nombreuses blessures, les Red Wings sont cette fois bien partis et trônent sur la conférence Ouest. L’équipe sera menée encore et toujours par son inusable capitaine Nicklas Lidstrom, 40 ans dont 20 passées sous les couleurs des Wings.

Gardiens ****
Bien que Detroit soit une équipe plutôt vieillissante, cela n’est pas la tendance dans ses buts. Le vétéran et Wing de longue date Chris Osgood, 37 ans, a été relégué au rang de remplaçant du fait de l’émergence rapide du jeune Jimmy Howard, 26 ans. Ce dernier a été l’un des meilleurs joueurs de Detroit l’an passé avec un pourcentage d’arrêts très probant de 92,4% et une bonne constance. La seule question à son sujet est de savoir s’il peut réitérer ces performances de l’an passé. Au vu du démarrage de la saison, il semble avoir repris sur les bases de l’an passé.

Défense *****
Les Red Wings devraient s’appuyer en défense sur des lignes bien rôdées de vétérans avec Lidstrom et Nicklas Kronwall en première ligne et Brad Stuart – Brian Rafalski sur la deuxième. Le reste de l’escouade sera composé de Jonathan Ericsson, 26 ans, et de Ruslan Salei, signé comme agent libre et seul nouveau défenseur. Le défenseur bélarusse de 35 ans apportera sa puissance physique et remplacera Brett Lebda.

Attaque *****
Le principal atout de Detroit reste son attaque de feu, menée par deux des meilleurs joueurs de la ligue : Pavel Datsyuk et Henrik Zetterberg. Ils évolueront comme d’habitude avec le géant Holmstrom à leur droite, qui se chargera des écrans devant le gardien. La deuxième ligne est aussi de très bonne qualité avec le talentueux Johan Franzen et le prometteur Valtteri Filppula. L’arrivée de Mike Modano ne change pas grand-chose aux plans de l’entraîneur Mike Babcock et il occupera la troisième ligne avec Jiri Hudler, qui revient à Detroit après un an en KHL.

Lignes d’attaque probables
Henrik Zetterberg – Pavel Datsyuk – Tomas Holmstrom
Johan Franzen – Valtteri Filppula – Todd Bertuzzi
Jiri Hudler – Mike Modano – Dan Cleary
Justin Abdelkader – Daren Helm – Patrick Eaves


Nashville PredatorsLogo_Nashville_petit

Arrivées notables :
Anders Lindbäck, G (Timra, Suède), Sergei Kostitsyn, AG (Montréal), Shane O’Brien, D (Vancouver), Matthew Lombardi, C (Phoenix).

Départs notables :
Jason Arnott, C (New Jersey), Dustin Boyd, C (Montréal), Mike Santorelli, C (Floride), Denis Grebeshkov, D (SKA St. Petersbourg, KHL), Dan Hamhuis, D (Vancouver).

L’an passé, Nashville a courageusement réussi à accrocher les playoffs et à inquiéter le futur champion, malgré un effectif moins impressionnant que les autres qualifiés de la division. Il faudra encore réussir le même exploit pour Barry Trotz et ses hommes, puisque le club a vu partir à l’intersaison deux de ses cadres : Jason Arnott, qui était capitaine l’an passé, et Dan Hamhuis.

Gardiens ****
Les portiers seront comme l’an passé un des facteurs cruciaux pour la réussite du club. Pekka Rinne, 28 ans, semble s’être définitivement imposé comme le titulaire à ce poste après deux saisons plutôt probantes. Le club l’a confirmé en laissant partir Dan Ellis pour Tampa Bay. Pour le remplacer, les Predators ont signé le jeune Lindbäck, 22 ans, qu’ils avaient drafté il y a deux ans et qui jouait jusqu’alors en Suède. Nashville a d’autres jeunes gardiens en réserve mais c’est le Suédois qui s’est le plus mis en valeur lors du camp d’entraînement et qui a hérité de la charge de remplaçant de Rinne.

Défense ***
Les Predators ont perdu une partie de leur charnière défensive avec le départ de Hamhuis mais également celui de Denis Grebeshkov, qui retourne en Russie. Ils leur reste néanmoins deux défenseurs de haut niveau : Shea Weber, défenseur très complet promu capitaine, et Ryan Suter, qui joue aussi bien dans le registre offensif en supériorité numérique que défensif. Pour combler le déficit de l’équipe en défenseurs, le manager général, David Poile, a fait venir Shane O’Brien de Vancouver où il était quelque peu brouillé avec le club. Le reste de l’escouade sera composée du vétéran Francis Bouillon et des jeunes Cody Franson et Kevin Klein.

Attaque ***
Avec Jason Arnott, les Predators ont perdu une présence imposante devant le but adverse et un tir puissant qui avaient permis à l’ancien capitaine d’inscrire 19 buts en 63 matchs. Cela porte évidemment un sérieux coup à une attaque qui n’avait pas vraiment brillée l’an passé (18ème de la ligue). La pression est donc forte sur les attaquants des Predators et en premier lieu Patric Hornqvist. Après avoir réussi une brillante saison à 30 buts l’an passé, le Suédois, qui n’avait été drafté qu’au septième tour il y a cinq ans, a signé à l’intersaison un contrat de 3 ans avec Nashville. Il a démarré la saison en deçà de ce rendement avec 6 buts en 29 matchs. Arnott devait être supplanté par l’arrivée de Matthew Lombardi mais il s’est rapidement blessé. Toutefois, le jeune Cal O’Reilly (24 ans) s’est imposé au centre de la première ligne du club avec 18 points en 29 matchs alors qu’il n’avait fait l’an passé que des allers-retours entre Nashville et son club AHL. Le club pourra également compter ses vétérans comme J.P. Dumont, Steve Sullivan et David Legwand pour apporter une contribution offensive.

Lignes d’attaque probables
Steve Sullivan – Cal O’Reilly – Patric Hornqvist
Jerred Smithson – David Legwand – Joel Ward
J.P. Dumont – Marcel Goc – Colin Wilson
Wade Belak – Nick Spaling – Jordin Tootoo


St. Louis BluesLogo_StLouis_petit

Arrivées notables :
Jaroslav Halak, G (Montréal), Vladimir Sobotka, C (Boston).

Départs notables :
Keith Tkachuk, AG (Arrêt), Lars Eller, C (Montréal), Paul Kariya, AG (Arrêt ?), Darryl Sydor, D (Arrêt), Chris Mason, G (Atlanta), Mike Weaver, D (Floride).

Si les Blues avaient réussi à accrocher les playoffs en 2008/09 à la dernière minute grâce à une excellente fin de saison, ça n’a pas été le cas l’an passé, à cause notamment de médiocres performances à domicile. Après cette année mouvementée et marquée par un changement d’entraîneur en cours de saison, Davis Payne remplaçant Andy Murray, le manager général Doug Armstrong a choisi de rebooster ses troupes avec l’arrivée de Jaroslav Halak.

Le gardien slovaque venait alors de jouer un rôle prépondérant dans le parcours en playoffs de Montréal. Sachant que les Canadiens ne pouvaient pas garder leurs deux gardiens Price et Halak, Armstrong a tiré les marrons du feu en transférant le Slovaque contre deux prospects et il l'a signé pour quatre ans.


Gardiens ****
Le gardien titulaire de la saison passée, Chris Mason, a fait les frais de l’arrivée d’Halak et il n’a pas été re-signé. Avant même ses exploits en playoffs, Halak avait fait une très bonne saison régulière avec 92,4% d’arrêts (4ème de la ligue) mais c’est surtout lors des playoffs qu’il a été le plus remarqué. Ainsi, on se souvient que lors de la série face à Washington, le Slovaque avait effectué 131 arrêts sur 134 tirs (lors des matchs cruciaux 5, 6 et 7) face à la meilleure attaque de la saison régulière. Il sera secondé par Ty Conklin, un des meilleurs gardiens remplaçants de la ligue ces dernières années.

Défense ****
Année après année, Erik Johnson, 22 ans, prend de plus en plus d’importance dans la défense des Blues. Pour autant, il lui reste encore quelques paliers à franchir pour devenir un des tout meilleurs de la ligue car il a encore trop tendance à jouer l’offensive pour apporter son puissant tir de la bleue. L’autre grand espoir défensif du club, Alex Pietrangelo, 20 ans, va lui faire sa première saison complète avec les Blues et il apportera lui aussi un impact offensif. En ce début de saison, il est aligné avec le vétéran Barret Jackman. L’autre défenseur vétéran chargé d’apporter une dimension plus physique et défensive est le capitaine Eric Brewer, aligné en première ligne avec Johnson. Pour sa troisième ligne, l’équipe comptera entre autres sur l’offensif Carlo Colaiacovo (s’il ne se blesse pas trop) et le physique Tyler Strachan.

Attaque ***
Si les Blues ont beaucoup drafté de jeunes joueurs offensifs talentueux ces dernières années, aucun n’a vraiment réussi à prendre une dimension importante dans l’équipe, qui manque de leaders offensifs. Pourtant, après le départ de Paul Kariya (pour cause de blessure) et de Keith Tkachuk (à la retraite), les jeunes pousses doivent maintenant prendre les choses en main. Ainsi, la saison 09/10 a été plutôt difficile pour T.J. Oshie, David Perron et Patrik Berglund alors que le club compte beaucoup sur eux pour l’avenir. Ils formeront cette année le top 6 offensif avec l’appui des plus expérimentés Andy McDonald, David Backes et Brad Boyes.

Lignes d’attaque probables
Andy McDonald – David Backes – T.J. Oshie
David Perron– Patrik Berglund – Brad Boyes
Alex Steen– Jay McClement – B.J. Crombeen
Matt D’Agostini – Vladimir Sobotka – Cam Janssen


Columbus Blue JacketsLogo_Columbus_petit

Arrivées notables :
Ethan Moreau, AG (Edmonton), Kyle Wilson, C (Washington), Nikita Filatov, AG (CSKA Moscou, KHL).

Départs notables :
Aucuns

Columbus avait vécu une saison 2008/09 inespérée qui avait conduit les Blue Jackets aux playoffs et consacré le gardien Steve Mason meilleur rookie de l’année. Malheureusement pour eux, la dernière saison a été plus décevante : Mason n’a pas réussi à retrouver son niveau et l’équipe n’est pas parvenu à accrocher les playoffs. L’engouement chez les fans qui avait suivi la première participation aux playoffs de l’histoire de l’équipe est donc vite retombé. Ainsi, la patinoire de Columbus a battu en ce début de saison son record du public le moins nombreux pour un match. L’effectif a très peu bougé à l’intersaison et l’équipe compte sur son nouvel entraîneur, Scott Arniel, pour insuffler une nouvelle dynamique.

Gardiens ***
Steve Mason a été une des déceptions de l’an passé. La baisse de ses statistiques (de 91,6 à 90,1% d’arrêts) est dû selon certains observateurs au fait qu’il n’était pas autant protégé par sa défense que lors de sa saison rookie où l’entraîneur d’alors, Ken Hitchcock, adoptait une stratégie de jeu défensive. L’intéressé a plutôt invoqué un manque de préparation physique et il a beaucoup travaillé cet été pour perdre du poids. Sa doublure cette année sera Mathieu Garon qui, au vu de son début de saison, semble en bonne forme.

Défense **
Si la défense des Blue Jackets peut compter sur des défenseurs compétents, il leur manque néanmoins des défenseurs de classe mondiale pour espérer former une escouade défensive pouvant rivaliser avec les meilleures attaques de NHL. Il faut en plus espérer que deux des vétérans de la défense, Rostislav Klesla et Mike Commodore, passent plus de temps sur la glace qu’à l’infirmerie, contrairement à l’an passé. Le club a re-signé à l’intersaison son meilleur défenseur de l’an passé, Anton Stralman, qui aura encore cette année la charge de mener le jeu en supériorité numérique et d’apporter de l’offensive. Fedor Tyutin, Marc Methot et Jan Hejda complètent l’escouade.

Attaque ***
Les Blue Jackets possèdent dans leur effectif un des meilleurs power forwards de la ligue en la personne de Rick Nash. Il aura encore cette saison à mener l’offensive et il sera le meilleur atout de l’équipe. Il est aidé sur la première ligne par le centre Antoine Vermette, qui a signé l'an passé la meilleure saison de sa carrière, et le sniper suédois Kristian Huselius, qui revient actuellement de blessure. Vermette a connu quelques difficultés en début de saison et il a été remplacé par le centre de la deuxième ligne, Derick Brassard, qui espère confirmer pour sa troisième saison les promesses de sa saison rookie. Il était aligné avec le vétéran R.J. Umberger et le prometteur Jakub Voracek. Finalement revenu de son prêt à une équipe de KHL, Nikita Filatov a intégré l’équipe après le camp d’entraînement en partageant son temps entre la deuxième et la quatrième ligne. Ne parvenant pas à trouver le fond des filets, il a été envoyé en AHL pour reprendre confiance mais il pourrait revenir en cours de saison.

Lignes d’attaque probables
Rick Nash – Antoine Vermette – Kristian Huselius
R.J. Umberger – Derick Brassard – Jakub Voracek
Ethan Moreau – Samuel Pahlsson – Chris Clark
Nikita Filatov – Kyle Wilson – Jared Boll