Toulon - Lyon (Division 2, 11e journée)

Les Lions coulent à Toulon

Une semaine après s’être emparés de la première place de la poule B à la faveur d’une belle victoire contre Cholet (6-4), les Lions se sont inclinés à Toulon (4-2) et se retrouvent du coup sur la deuxième marche du podium avant la trêve de Noël.

Les Lions se déplaçaient à Toulon ce samedi soir pour y affronter les Boucaniers dans le cadre de la onzième journée de championnat. Leaders de la poule B, ils pouvaient aborder la rencontre avec confiance après avoir battu Cholet samedi dernier. Et si Pascal Margerit mettait ses joueurs en garde avant le début du match, c’est sûr d’eux qu’ils montaient sur la glace aux alentours de 18h30. Trop sûrs, sans doute : après seulement six minutes de jeu, le meilleur compteur toulonnais Richard Brodeur sortait de pénalité pour convertir un breakaway et ouvrir la marque en faveur des locaux. Mais, quelques minutes plus tard, Paulin Jouanin remettait les deux équipes à égalité à la faveur d’un bon travail de Serrano et Duchosal. Les deux équipes rentraient donc au vestiaire sur un score de parité.

Si la première période avait été moyenne, la deuxième fut carrément mauvaise : fébriles en défense, peu efficaces à l’attaque, les Lions se créaient quelques occasions mais buttaient immanquablement sur le portier toulonnais en grande forme. Les Boucaniers, de leur côté, jouaient crânement leur chance, à l’image de Richard Brodeur qui signait un doublé avant que Burda n’enfonce le clou en power-play. Pascal Margerit remaniait alors sensiblement ses lignes et lançait Thomas Puech, Fred Figon et Quentin Wargnier dans le bain en début de troisième période.

Trois minutes passaient dans l’ultime période et Mike Ruberto, en power-play, redonnait du baume au cœur de la vingtaine de supporters lyonnais ayant fait le déplacement en marquant du revers pour permettre aux siens de recoller au score. Quentin Wargnier faisait son job de l’autre côté de la glace, repoussant le Canadien Latouche-Gauvin à deux reprises. Quant aux Lions, ils butaient sur le portier toulonnais, à l’image d’un Zelubovskis passé tout près d’égaliser. Mais Latouche-Gauvin scellait le score de la rencontre en cage vide avec à peine une dizaine de secondes à jouer.

Au final, les Lions s’inclinent 4-2 et voient leur première place leur échapper. La route est encore longue, plus que jamais…

Compte-rendu du site officiel du Lyon Hockey Club

Toulon - Lyon 4-2 (1-1, 2-0, 1-1).
Samedi 18 décembre 2010 à 18h30 à la patinoire olympique de La Garde. 700 spectateurs.
Arbitrage de Kamel Kattouche et Philippe Peythieu.
Pénalités : Toulon 22' (6', 2', 4'+10'), Lyon 20' (6', 6', 8').
Évolution du score :
1-0 à 03'45" : Brodeur assisté de Latouche-Gauvin
1-1 à 11'50" : Jouanin assisté de Duchosal et Serrano
2-1 à 25'54" : Brodeur assisté de Latouche-Gauvin (sup. num.)
3-1 à 37'33" : Burda assisté de Brodeur et Latouche-Gauvin
3-2 à 43'31" : Ma. Ruberto assisté de Zelubovskis (sup. num.)
4-2 à 59'47" : Latouche-Gauvin assisté de Drzik, cage vide