Coupe de France : Strasbourg et Morzine-Avoriaz visent Bercy

Deux équipes de division 1 étaient encore en course dans les quarts de finale de Coupe de France. Anglet a bien figuré à l'Île Lacroix en tenant le score à 3-2 jusqu'à dix minutes de la fin. Il a fallu le quatrième but de l'implacable Carl Mallette pour faire craquer définitivement l'Hormadi (7-2).

Même résistance pour Neuilly-sur-Marne chez l'autre cador du championnat Angers. Les Ducs n'ont pris l'avantage qu'à la 36e minute sur un but en supériorité numérique de Jonathan Bellemare, et Marc Bélanger a ajouté trois buts dans la dernière période pour une victoire finale 5-2. Toujours poursuivis par les blessures - c'est au tour du ménisque du joker Antonin Manavian - les Angevins ont enregistré avec plaisir le retour au jeu de Brice Chauvel, absent depuis le début de la saison à cause de ses adducteurs.

Dijon, qui a déjà connu la finale à Bercy, a bien cru qu'un changement de gardien lui permettrait de sauver son quart de finale et de se qualifier. Mojmir Bozik a remplacé Andy Foliot alors que le score était de 0-4 pour Morzine-Avoriaz, et le choc a fonctionné puisque ses coéquipiers ont marqué trois fois en six minutes. L'expulsion de Miroslav Kristin à une seconde de la fin du deuxième tiers-temps n'a même pas arrêté les Dijonnais, puisque Thomas Decock a fini par égaliser malgré l'infériorité, son deuxième but de la soirée. Mais à cinq minutes de la fin, Martin Millerioux a marqué le but décisif morzinois sur passe de Majernik, qui a clos le score à 4-6 à cinq contre trois.

Festival de David Cayer sur la glace de Villard-de-Lans. L'attaquant canadien de Strasbourg a marqué 3 buts et 2 assistances. Le seul but auquel il n'ait pas contribué, c'est le dernier de Tarantino en cage vide, quand Stéphane Barin a tenté le tout pour le tout en sortant son gardien pour jouer à 6 contre 4 après une pénalité adverse en fin de match. Score final de 2-6 pour les Alsaciens.