Dijon - Épinal (Ligue Magnus, 13e journée)

Simko prend le meilleur

Les Ducs de Dijon recevaient dimanche 26 décembre la formation d'Epinal pour un derby digestif post-réveillon de Noël. Après l'amère élimination en Coupe de France de mercredi, les locaux pouvaient profiter de cette rencontre pour continuer leur très bonne dynamique de victoires en championnat. Les deux équipes étant séparées par seulement un petit point, le vainqueur se verrait offrir une place supplémentaire dans le haut du classement.

Même si Épinal sera sanctionné par deux fois en début de partie, ce sont bien les Dauphins qui
ouvriront la marque grâce à Jan Hagelberg qui intercepte une relance (07'25). Soucieux de ne pas se faire distancer, les Ducs pousseront pour rattraper leur départ à l'allumage. Plusieurs maladresses et un très bon portier adverse les empêcheront cependant d'égaliser rapidement. Lors d'un surnombre des Dauphins sanctionné, les Dijonnais profiteront au mieux de leur supériorité numérique et Stephen Dugas remettra les siens dans le bon sens de la marche (15'35").

Au retour des vestiaires, les visiteurs bousculeront de nouveau les Ducs. Un joueur spinalien se montrera particulièrement à son aise dans la défense bourguignonne. Il ne faudra à peine plus d'une minute pour que l'intenable Jan Simko redonne l'avantage à sa formation. Stimulé par cette réussite, ce même Simko offrira deux longueurs d'avance aux siens. La réaction adverse viendra de Branislav Kvetan, bien placé pour conclure l'offensive menés par Nicolas Ritz. Soucieux d'asseoir leur domination, Jan Simko récidivera et Guillaume Chassard l'imitera (2-5, 29'05"). Alors que le jeu se durcit progressivement des deux côtés, les Ducs vont bénéficient de nombreuses supériorités qu'ils ne parviennent pas à réellement mettre à profit. Sur un tir excentré qui finira sa course dans le petit filet, Yanick Riendeau limitera seulement les dégâts au score.

Dans la dernière période, les Spinaliens conserveront leur avance et s'offriront même le luxe de terminer sur une réalisation de Maxime Boisclair. Logiquement, les Dauphins remportent la rencontre 3-6 à Trimolet en ayant su imposer un jeu physique et faire preuve d'une efficacité offensive qui a cruellement manqué aux Ducs.

Au classement la bonne opération comptable est sans conteste à mettre au profit d'Epinal qui gagne un rang tandis que Dijon retrouve la dixième place en se faisant passer devant par Grenoble. Une session de rattrapage est toute fois organisée dès ce jeudi 30 décembre pour la 14e journée de championnat. À cette occasion les Ducs retrouveront leurs bourreaux du soir mais cette fois-ci sur la glace d'Épinal.

(communique de presse de Dijon) 

 

Dijon - Épinal 3-6 (1-1, 2-4, 0-1)
Dimanche 26 décembre 2010 à 18h00 à la patinoire Trimolet. 592 spectateurs.
Arbitrage de Savice Fabre assisté d'Alexis Grabit et Benjamin Gremion.
Pénalités : Dijon 24' (0', 8'+10', 6') ; Épinal 41' (6', 8'+5'+20', 2').

Évolution du score :
0-1 à 07'25" : Hagelberg (sup. num.)
1-1 à 15'31" : S. Dugas assisté de Riendeau (sup. num.)
1-2 à 21'16" : Šimko assisté de Plch
1-3 à 24'39" : Šimko assisté de Hagelberg et Gervais
2-3 à 26'03" : Kvetan assisté de Ritz (sup. num.)
2-4 à 26'55" : Šimko assisté de Leroy et Petrak
2-5 à 29'05" : Chassard assisté de Boisclair et Plch (sup. num.)
3-5 à 39'46" : Riendeau assisté de Kristin (double sup. num.)
3-6 à 50'05" : Boisclair assisté de Kuuluvainen et Petrak (double sup. num.)


Dijon

Gardien : Mojmir Božík.

Défenseurs : Andrej Mrena (A) - Michael Steiner ; Branislav Kvetan - Peter Strapatý ; Rob Jarvis - Rob Dmytruk.

Attaquants : Thomas Decock - Peter Trokan - Loïc Sadoun ; Yanick Riendeau - Anthony Guttig (A) - Nicolas Ritz ; Julien Tiphaigne - Stephan Dugas (C) - Miroslav Kristin.

Remplaçants : Gaël Sirvin (G), Pierre Sanchez. Absents : Andy Foliot (G), Mathias Arnaud (genou), Gabriel Da Costa (blessé, saison terminée).

Épinal

Gardien : Loïc Lacasse.

Défenseurs : Niko Mäntylä - Fabien Leroy [expulsé à 35'07"] ; Jan Hagelberg - Stéphane Gervais ; Peter Slovák - Guillaume Papelier.

Attaquants : Ján Šimko - Michal Petrák (A) - Ján Plch (A) ; Timo Kuuluvainen - Maxime Boisclair - Guillaume Chassard (C) ; Benoît Quessandier - Erwan Agostini - Kévin Benchabane.

Remplaçants : Mathieu Perrin (G), Jonathan Gury, Anthony Rapenne, Nathan Ganz, Tarik Chipaux.