Briançon - Grenoble (Ligue Magnus, 13e journée)

Pour la dernière journée de la phase aller de la Ligue Magnus, Briançon accueille Grenoble à la patinoire René Froger. Le match est à guichets fermés en ce dimanche soir. Il s'agit de la première des trois confrontations en dix jours entre ces deux formations. Comme ce fut le cas en 2008 et 2009, l'adversaire de Briançon en finale de la Coupe de la Ligue à Méribel affronte les Hauts-Alpins quelques jours plus tôt en Ligue Magnus. Jusqu'à présent, Briançon gagnait le match de championnat et perdait la finale...

Après deux minutes de jeu où les Grenoblois monopolisent le palet sans porter le danger sur les buts de Ramón Sopko, le jeu s'équilibre et les deux équipes se neutralisent en prenant peu de risques. Nicholas Romano puis Loïc Lampérier alertent les premiers Eddy Ferhi (7'). Gregory Alberti sanctionné d'une obstruction en zone offensive, Grenoble installe son jeu de puissance. Julien Baylacq dévie le lancer aérien de Baptiste Amar à la ligne bleue (0-1, 10'07''). La réaction locale est tardive avec les slaps de Kévin Dusseau (17') et de Marc-André Bernier détourné par la jambière gauche de Ferhi (19').

Dans la première minute de la deuxième période, Sopko repousse le tir de Christophe Tartari. Luděk Brož s'infiltre dans la défense et allume le gardien slovaque (24'). Élie Raibon vient de derrière la cage et bute sur Sopko. Luka Tošič démarque Damien Raux au second poteau mais Ferhi bouge sa cage et est sanctionné de deux minutes (28'). Les Isérois tuent la pénalité. Jaka Ankerst en obtient une autre à l'encontre d'Alexandre Rouleau (31'), mais une nouvelle fois les rouges ne parvient pas à s'installer. C'est à cinq contre cinq que Viktor Szélig adresse une longue passe à Ankerst qui se joue de son défenseur et lance du revers sur Ferhi (33'). À la contre-attaque d'Edo Terglav qui sert Romano, les Brûleurs de Loups répliquent par Graham Avenel (35'). Peter Bourgaut expédie sur Ferhi une rondelle volée par Ankerst devant la cage du gardien grenoblois (37'). Sopko maîtrise le slap de Maxime Moisand (37') et la montée de Mitja Šivic (39').

Le troisième tiers-temps débute en désavantage numérique pour les joueurs de Jean-François Dufour. Ferhi écarte de la mitaine un tir de Raux. Grenoble une nouvelle fois pénalisé, Terglav tente de glisser le palet sous le gardien adverse (48') qui fait face à un tir puissant de Mickaël Pérez (49'). Mais ce sont les visiteurs qui se montrent les plus dangereux en contre-attaque. Sopko sauve son équipe face à Šivic et Tartari, et quelques instants plus tard face à Mathieu Le Blond (50'). Un lancer dévié de Kai Öhberg et une passe de Pérez retombant entre les jambières de Ferhi sont de pâles ripostes. Sopko irréprochable jusque là passe au travers, sa relance rebondit sur Šivic et finit dans le but (0-2, 52'55''). Grenoble tient sa victoire. Ni le slap de Szélig (53') ni l'apport d'un attaquant supplémentaire à la place de Sopko lors d'une vingtaine de secondes de double supériorité numérique ne bouleversent le score en fin de rencontre.

Eddy Ferhi s'offre un blanchissage dans un match sans grande intensité. Bien en place défensivement, les Isérois ont su concrétiser leur unique avantage numérique du match avant de contenir sereinement des Diables rouges moins tranchants et généreux dans l'effort qu'à leur habitude. La troupe de Luciano Basile passe cinquième et celle de Dufour neuvième.

 

Briançon – Grenoble 0-2 (0-1, 0-0, 0-1)
Dimanche 26 décembre 2010 à 18h00 à la Patinoire René Froger. 2183 spectateurs.
Arbitrage de Nicolas Barbez assisté d'Anne-Sophie Boniface et de Nicolas Crégut.
Pénalités : Briançon 4' (2', 0', 2') ; Grenoble 24' (0', 6', 8'+10').
Évolution du score :
0-1 à 10'07" : Baylacq assisté d'Amar et Tartari (sup. num.)
0-2 à 52'55" : Šivic

 

Briançon

Gardien : Ramón Sopko.

Défenseurs : Gary Lévèque (A) - Kai Öhberg ; Kévin Dusseau - Viktor Szélig (A) ; Luka Tošič - Michal Korenko.

Attaquants : Nicholas Romano - Loïc Lampérier - Edo Terglav (C); Mickaël Pérez - Damien Raux - Marc-André Bernier ; Peter Bourgaut - Jaka Ankerst - Sébastien Rohat ; Pierre-Charles Hordelalay - Charles Townsend - Gregory Alberti.

Remplaçants : Aurélien Bertrand (G), Florian Chakiachvili.

Grenoble

Gardien : Eddy Ferhi.

Défenseurs : Baptiste Amar (C) - Maxime Moisand ; Viktor Wallin - Alexandre Gaudreau Rouleau (A) ; Jason Crossman - Aymeric Gillet.

Attaquants : Julien Baylacq - Christophe Tartari (A) - Graham Avenel ; Luděk Krayzel – Luděk Brož - Mitja Šivic ; Raphaël Papa - Mathieu Le Blond - Nicolas Arrossamena ; Maxime Suzzarini - Élie Raibon - Joris Bedin.

Remplaçants : Sébastien Raibon (G), Rémi Colotti. Absents : Loup Benoît, Vincent Llorca.