Amiens - Rouen (U22 Elite)

2011-01-02-amiens-rouen-espoirs-2

Des fêtes… Défaite…

La reprise du championnat ne tarde pas côté U22 : dès le 2 janvier, les Espoirs amiénois remontaient sur la glace pour affronter leurs voisins normands. Bon premiers du classement avec un match en retard, les Dragons avaient battu les Gothiques sur le score de 5 à 1 en terre normande pour la toute première journée du championnat. La revanche s’annonçait donc compliquée pour les Amiénois.

Pour  commencer, les occasions des deux formations se révèlent être hors champ jusqu’à ce que les Dragons se procurent la première opportunité de la rencontre lorsque Raphaël Faure sert un coéquipier dans l’enclave, mais Léo Bertein détourne de la jambière. Le second essai sera le bon. Seul et démarqué devant le gardien amiénois, pas inquiété par les défenseurs autour de lui, Valentin Dumelie peut ajuster une lucarne à son aise (0-1 ; 3’44’’).

2011-01-02-amiens-rouen-espoirs-5Valentin Claireaux tente de riposter, mais avec un joueur en moins, les Gothiques se retrouvent obligés de défendre, et lorsque le numéro 12 local écope à son tour de deux minutes pour avoir chargé le portier adverse, leurs visiteurs font chauffer la glace. Néanmoins, les noirs parviennent à tuer leurs pénalités sans trop de dégâts.

Damien Bourguignon fait le tour de la cage et trouve Kévin Lorcher qui oblige Léo Bertein à faire la coquille. Valentin Claireaux et Romain Carpentier répondent et provoquent la faute. Mais le powerplay amiénois est totalement inexistant. Anthony Goncalves reprend le palet derrière la cage du gardien local qui loupe sa sortie, mais le palet ne franchira pas la ligne de but.

Une nouvelle pénalité donne l’avantage à Amiens, qui ne saura pas en profiter pour la seconde fois. Les rares installations des Gothiques dans leur zone échouent avant même que l’un d’entre eux puisse tirer à la cage. Romain Carpentier trouve le plastron de Sébastian Ylönen quand Romain Bault offre l’égalisation à son équipe, d’un puissant tir ras de glace de la bleue (1-1 ; 17’53’’).

La deuxième période reprend en infériorité côté amiénois. Les Dragons s’installent vite et les locaux ne changent pas leurs habitudes du premier tiers. Ils restent passifs et attendent l’attaque rouennaise.2011-01-02-amiens-rouen-espoirs-3

À nouveau au complet, Alexis Besson dégage la rondelle droit dans les patins rouennais qui n’en demandaient pas tant, et Anthony Rech trompe Léo Bertein pour redonner l’avantage aux blancs (1-2 ; 22’14’’). Rapidement, Kévin Lorcher peut ajouter un troisième filet gagnant en glissant le palet sous les rondelles du portier local (1-3 ; 22’46’’). Une sanction tombe encore sur les Amiénois et Peter Valier trouve la faille (1-4 ; 25’12’’).

Par la suite, Anthony Rech rate un break dévié de la jambière par le gardien noir. Les Amiénois sont dépassés mais semblent avoir un petit sursaut à la mi-tiers, vite étouffé par l’offensive adverse. Ils tuent une autre infériorité numérique mais Peter Valier trouve encore le moyen de trouer le portier amiénois sur un rebond dont Anthony Rech était l’initiateur (1-5 ; 33’54’’).

L’orgueil prend le dessus : Aina Rambelo récupère le puck devant la cage mais ne cadre pas. Marius Serer s’essaie par deux fois sans succès et Grégory Béron bute sur le plastron de Sébastian Ylönen. Le capitaine amiénois s’infiltre au deuxième poteau mais ne parvient pas à pousser le palet au fond. Au final, que les Amiénois jouent collectif ou non, rien n’y fait, ils ne trouvent pas le moyen de revenir au score.

Même scénario pour le troisième tiers : Rouen, plus hargneux et agressif, domine en n’hésitant pas à aller au contact. Tout ce qui manque aux Amiénois en somme.

En supériorité, Valentin Claireaux feinte le tir et Grégory Béron, derrière, ne réussit pas à tromper la vigilance de Sébastian Ylönen. La réponse des Dragons ne tarde pas, le dangereux Peter Valier part en contre, repoussé par Léo Bertein mais ce dernier reste couché et Cédric Custosse, venu en soutien, peut lever le rebond (1-6 ; 46’11’’).2011-01-02-amiens-rouen-espoirs-4

Valentin Claireaux commet un cinglage et Rouen s’installe dans sa zone d’attaque. Anthony Rech trouve d’abord la transversale avant de passer à travers la défense amiénoise - qui semblerait presque s’écarter - et de tirer pleine lucarne (1-7 ; 50’18’’).

Côté amiénois, Marius Serer se bat pour lancer mais personne n’est au rebond. Un tir de Valentin Claireaux est détourné, puis Sébastian Ylönen peut capter la tentative de Grégory Béron dans sa mitaine.

Le huitième but tombe sur les casques amiénois et achève l’équipe. Une fois n’est pas coutume, encore esseulé non loin de la cage, Clément Gaudeaux trompe à son tour Léo Bertein (1-8 ; 58’08’’).

Les dernières tentatives du match sont à mettre à l’actif des visiteurs qui n’ont jamais relâché leurs efforts durant la partie.  Peter Valier fait résonner le fer de la cage amiénoise et les opportunités restantes sont contrées par les Amiénois.

Sévère déconvenue donc pour commencer l’année côté amiénois. À croire que les festins de fêtes pesaient encore sur les estomacs… Néanmoins, voilà qui n’arrange pas leurs affaires au classement puisqu’ils demeurent cinquièmes, toujours accrochés à leurs 11 points tandis que Rouen garde sa place de leader.

Le dimanche 9 janvier les U22 Gothiques recevront l’équipe des Phénix de Reims, une rencontre qui promet d’être musclée. Espérons qu’elle soit disputée par les amiénois car la victoire leur permettrait de recoller à la quatrième place qualificative au carré final, occupée justement par Reims.

Emilie Enault


Amiens – Rouen 1-8 (1-1 ; 0-4 ; 0-3)
Dimanche 2 janvier 2010 au Coliséum d’Amiens
Arbitrage d’Adrien Ernecq et de MM. Jérémy Métais et Nicolas Dessaint
Pénalités : Amiens 12’ (6’, 4’, 2’), Rouen 8’ (4’, 0’, 4’)
Évolution du score :
0-1 à 03'44" : Dumélie assisté de Custosse et Valier
1-1 à 17'53" : Bault
1-2 à 22'14" : Rech assisté de Joly
1-3 à 22'47" : Lorcher assisté de Chevalier et Goncalves
1-4 à 25'12" : Valier (sup. num.)
1-5 à 33'54" : Valier assisté de Rech
1-6 à 46'11" : Custosse assisté de Valier (inf.num.)
1-7 à 50'18" : Rech (sup. num.)
1-8 à 58'08" : Gaudeaux assisté de Guezou et Joly

 

Amiens

 Attaquants : Aina Rambelo (C) – Florent Neyens (A) – Marius Serer ; Grégory Béron – Valentin Claireaux – Romain Carpentier ; Yann Chevanse – Alexis Nicolay – Joel Dos Reis ; Rémy Fournier.

Défenseurs : Romain Bault – Nicolas Leclerc ; Alexis Besson – Christophe Bourges (A) ; Louis Boucherit – Alvin Matima ; Fabien Durbin.

Gardien : Léo Bertein. Remplaçant : Clément Mindjimba (G).

Rouen

 Attaquants : Quentin Berthon – Valentin Dumelie (A) – Peter Valier ; Anthony Rech – Romain Gutierrez – Florian Duval ; Vincent Guezou – Maxime Joly, Kévin Lorcher, Anthony Goncalves.

Défenseurs : Nicolas Lehericey (A) – Cédric Custosse (C) ; Léo Guillemain – Raphaël Faure ; Clément Gaudeaux – Alexandre Verin ; Mathieu Chevalier, Damien Bourguignon, Simon Barbero.

Gardien : Sébastian Ylönen. Remplaçant : Guillaume Duquenne (G).