Ligue Magnus (15e journée) : énigmatique Etoile Noire...

Strasbourg (7) - Grenoble (6). Où en est Strasbourg ? Solide et surprenant leader en début de championnat, l'Etoile Noire vit des heures sombres. Les Alsaciens restent sur quatre défaites de rang en Ligue Magnus. Leur dernière victoire remonte au 20 novembre, contre Villard-de-Lans (6-4). Tombés dans le ventre mou du classement, Daniel Bourdages et ses joueurs misaient sur la Coupe de France pour se remettre. Las, ils ont, pour la troisième fois, manqué la qualification pour Bercy en s'inclinant, mardi, face à Rouen. Pourtant, dans le jeu, les Strasbourgeois ne sont pas (encore) au fond du trou. Et ils restent une dangereuse menace pour Grenoble. Surtout, ils doivent reprendre confiance avec un déplacement délicat à Rouen, prévu mardi soir. Les Isérois, eux, connaissent la trajectoire inverse. Pas toujours convaincant sur la glace, plus mauvaise attaque du top 10 (39 buts marqués), le groupe de Jean-François Dufour a bouclé sa trilogie briançonnaise avec trois victoires. La première lors de la finale de Coupe de la Ligue, les deux autres en LM. Les Brûleurs de Loups ont déjà remporté quatre succès à l'extérieur en championnat.

La cote : Strasbourg 50 % / Grenoble 50 %. Coup d'envoi à 17 h 30.

Rouen (1) - Chamonix (11). Entre une demi-finale de Coupe de France et sa super-finale de Coupe Continentale, Rouen a réussi à caser dans son intense calendrier quelques matches de Ligue Magnus. Les Dragons s'attaquent ce week-end à Chamonix, avant d'enchaîner avec la réception de Strasbourg, mardi. Pour le leader du championnat, qui compte deux points d'avance sur Angers et Amiens, le (petit) adversaire haut-savoyard ne devrait pas vraiment poser problème. Surtout que les Normands demeurent invaincus sur leur glace de l'Ile-Lacroix. L'Ile-Lacroix où Chamonix ne s'est jamais imposé depuis 2005 et son retour en élite. A vrai dire, la dernière victoire des Chamois face aux Dragons en LM remonte au 16 septembre 2006 (5-4). Elle avait été glanée dans les Alpes. Ephémère lanterne rouge à l'automne, le groupe coaché par Stéphane Gros a pris un peu d'air courant décembre. Vainqueurs de Strasbourg puis par deux fois du Mont-Blanc, les Chamoniards ont entamé une belle remontée au classement. Une dynamique qu'ils souhaitent maintenant conserver en réalisant un coup d'éclat sur les bords de Seine. Après tout, les Chamois se sont imposés à Amiens et n'ont perdu à Angers que d'un but, concédé en fin de partie...

La cote : Rouen 80 % / Chamonix 20 %. Coup d'envoi à 20 heures.

Amiens (3) - Caen (13). La bonne passe caennaise est terminée. On pensait les Bas-Normands enfin dans le bain de la Ligue Magnus après leurs victoires contre Briançon puis le Mont-Blanc, et le point pris à Dijon en prolongation. On faisait fausse route. Les Drakkars n'ont rien pu faire, à domicile, dans le derby contre Rouen (défaite 9-2). Ils ont bouclé 2010 par deux nouvelles défaites face à Gap (3-2 et 6-3). La (mauvaise) passe de trois ne sera pas facile à éviter ce week-end. Car Amiens s'est finalement vite remis de son traditionnel petit coup du mou de novembre. Après le succès acquis contre Rouen début décembre (4-2), les Picards ont remporté leur double confrontation face à Strasbourg. Et pris place, au passage, sur le podium. Lueur d'espoir pour les Drakkars : les Gothiques sont souvent à la peine au Coliséum. Côté amiénois, Teddy Trabichet est incertain. Le défenseur international est touché à l'épaule.

La cote : Amiens 80 % / Caen 20 %. Coup d'envoi à 20 heures.

Villard-de-Lans (12) - Epinal (5). Epinal aux portes du top 4, on n'avait plus vu cela depuis... A-t-on déjà vu cela ? Pas vraiment. En tout cas, jamais aussi tard dans le championnat. Après un début de saison gâché par les blessures de plusieurs cadres (Benoît Quessandier, Stéphane Gervais, Jan Simko...), les Dauphins ont remonté la pente en remportant sept de leurs huit dernières rencontres. Seule ombre au tableau : une défaite encaissée contre Briançon (8-2) le 11 décembre. Les Vosgiens veulent maintenant garder ce rythme en s'imposant à Villard-de-Lans. Mais méfiance, puisque les Ours s'étaient imposés à Poissompré pour l'ouverture de la Ligue Magnus (0-1). Avec un seul point d'avance sur Caen, premier exclu des play-offs, les joueurs du Vercors n'ont pas de temps à perdre en 2011.

La cote : Villard-de-Lans 40 % / Epinal 60 %. Coup d'envoi à 20 h 30.

Briançon (8) - Angers (2). Battu en finale de la Coupe de la Ligue, puis à deux reprises en championnat, et à chaque fois par Grenoble, Briançon pourrait faire de ce match une question de confiance. Battre Angers, l'un des très gros de la ligue, quoi de mieux pour se relancer ? De la confiance, les Angevins n'en manquent pas, eux qui viennent de se qualifier pour Bercy. Et ils en auront besoin tout au long du mois de janvier. Outre la Coupe de France, le groupe de Martin Lacroix va jouer sept matches de championnat d'ici février, notamment contre Gap, Strasbourg, Amiens et Rouen. Côté haut-alpin, Luciano Basile devra faire sans ses deux Slovènes, Jaka Ankerst et Edo Terglav, blessés. Chez les Ducs, Pierre-Luc Laprise est suspendu, Lucas Normandon forfait et Per Braxenholm incertain.

La cote : Briançon 30 % / Angers 70 %. Coup d'envoi à 20 h 30.

Mont-Blanc (14) - Dijon (10). Les Ducs de Daniel Maric ont bien du mal, cette saison, à se sortir des profondeurs du classement. Bien sûr, la situation dijonnaise n'est pas catastrophique. Dixièmes, les Bourguignons sont sur la route des play-offs. Mais ils étaient attendus un peu plus haut. Leur visite à Saint-Gervais, chez la lanterne rouge, devrait leur permettre de se rapprocher du neuvième, Morzine, en prenant deux nouveaux points. Après tout, le Mont-Blanc voyage mieux qu'il ne reçoit. L'Avalanche a perdu tous ses matches à domicile. Et leur unique victoire de la saison, les joueurs de Christopher Lepers l'ont ramenée de Villard-de-Lans. Pour autant, les Ducs ne devront pas monter sur la glace trop sûrs d'eux. L'Avalanche a déjà poussé cinq adversaires en prolongation cette saison. Côté dijonnais, Daniel Maric enregistre dans son groupe le retour de Mathias Arnaud.  

La cote : Mont-Blanc 30 % / Dijon 70 %. Coup d'envoi à 20 h 30.

Gap (4) - Morzine (9). Soyons clairs, la quatrième place des Gapençais à ce stade de la saison est une surprise. Et les Rapaces vont devoir s'employer pour la conserver. Ils n'ont, après tout, que trois points d'avance sur le huitième, Briançon. Après leur double victoire contre Caen, les joueurs de Patrick Turcotte affrontent ce soir Morzine, un adversaire direct dans la course aux places d'honneur. Les Haut-Savoyards passent eux un hiver difficile. Sortis de la Coupe de France par Angers, battus coup sur coup en championnat par Villard-de-Lans et Rouen, les Pingouins ont dégringolé au classement. Leur besoin de points devient urgent. Car derrière, Chamonix se rapproche. Ils évolueront sans Nicolas Antonoff, suspendu.

La cote : Gap 60 % / Morzine 40 %. Coup d'envoi à 20 h 30.

Prochaine journée (samedi 15 janvier) : Angers - Strasbourg, Grenoble - Mont-Blanc, Dijon - Briançon, Epinal - Gap, Chamonix - Villard-de-Lans, Morzine - Amiens. Déjà joué : Caen - Rouen (2-9).