L'équipe-type de Ligue Magnus de décembre 2010

MALLETTE_Carl_100911_376Le mois de décembre a été marqué par le retour en forme de deux joueurs aux qualités bien connues qui sont passés par des moments difficiles. Carl Mallette a vécu des périodes de doute et des critiques de l'exigeant public rouennais, mais dès qu'il a retrouvé la confiance, le capitaine des Dragons a montré sa grande implication et fait parler son indéniable talent devant le but pour devenir le meilleur marqueur du championnat.

Privé de sa place en équipe de France, menacé jusque dans son poste de titulaire à Grenoble par Sébastien Raibon, Eddy Ferhi aura finalement profité de cette concurrence interne pour échapper à la débâcle angevine. Il a gagné son duel contre Ronan Quemener, son prédécesseur de l'équipe-type, et n'a manqué le blanchissage que par un relâchement de son équipe. Il a donc attendu le déplacement à Briançon pour gagner ses cages inviolées, un match de Noël qui a peut-être constitué le tournant de la saison grenobloise.

Les BrÛleurs de Loups ont peut-être mangé leur pain noir, mais ils doivent une fière chandelle à leurs deux piliers, le capitaine-modèle Baptiste Amar, déjà cité le mois dernier, et Alexandre Rouleau. Lui, c'est l'émotion, l'intensité. Il montre l’exemple par sa fougue, ses charges appuyées dans les bandes ou son attirance vers le but dans le pur style canadien. Il marque des buts importants, souvent en power-play où son tir fait merveille, et Dufour n'hésite pas l’utiliser comme attaquant au fil du match lorsqu'il y a besoin d’aller chercher un but. Bref, c'est un peu l’homme à tout faire et un exemple de volonté pour l'équipe.

La jeune équipe de Briançon n'a pas trouvé la clé offensive face à sa bête noire grenobloise, et elle se cherche encore une régularité. Les joueurs en forme quelques semaines (Townsend) disparaissent les semaines suivantes. Heureusement, il reste Marc-André Bernier, l'arme numéro un en attaque. Il est souvent bien placé devant le but et a vraiment un tir très puissant, pas facile à maîtriser pour les gardiens. Bref, le buteur-type qui fait beaucoup de bien à Briançon en ce moment.

En plus de sa fiche de +5 dans le double derby contre Mont-Blanc, Brent Patry s'est signalé par sa grande efficacité en supériorité numérique, Ses statistiques ne font qu'attester la bonne impression laissée par la qualité de première passe et le soutien aux avants de cette individualité marquante.

Aucun joueur n'arrive cependant à marquer durablement les esprits, peut-être parce que la concurrence est homogène. L'équipe-type tourne beaucoup cette année et un seul joueur désigné ce mois-ci avait déjà connu cet honneur. Il s'agit de Marc Bélanger, meilleur élément de Ducs d'Angers qui ne sont pas forcément encore à plein régime.

L'équipe-type de décembre : Eddy Ferhi (Grenoble) ; Brent Patry (Chamonix) - Alexandre Rouleau (Grenoble) ; Marc Bélanger (Angers) - Carl Mallette (Rouen) - Marc-André Bernier (Briançon).