Matches en retard de Magnus : Rouen leader dans le doute

MULLE_Alexandre_100925_129Après la défaite-surprise contre Chamonix, les Rouennais essayaient de se rassurer en match en retard avant de partir pour la finale de Coupe Continentale. Leur adversaire, Strasbourg, est celui qu'ils avaient battu pour accéder à la finale de Bercy. Ils ont bien cru le faire avec deux buts en supériorité numérique, dont un d'Alexandre Mulle, le joueur monté sur les lignes titulaires pendant la blessure du grand absent Marc-André Thinel. Mais à la dernière minute de jeu, David Cayer a égalisé et tout remis en cause. Zwikel a pris une pénalité sur la sirène et les Dragons étaient en danger de perdre en prolongation. Les Normands ont tué la pénalité, et ont obtenu à leur tour une supériorité numérique. Julien Desrosiers a donc sauvé la soirée (3-2). Quand le powerplay va, tout va ? Il en faudra peut-être plus ce week-end à Minsk...

Pour ce qui est du championnat, le RHE a quand même fait la bonne opération de la soirée (avec Amiens qui attend de reprendre la première place samedi). Son grand rival Angers a chuté. Menés 2-5 par Villard-de-Lans, les Ducs sont revenus à 5-5 en l'espace de cinq minutes au cours de la troisième période, grâce à leur duo Bellemare-Fortier. Ils se sont bien cru sauvés, surtout qu'un avantage numérique leur annonçait le but vainqueur. Las, Antti Pusa marquait en infériorité (5-6) et les Villardiens obtenaient une victoire avec six buts tous inscrits par leurs renforts étrangers.

Deuxième défaite de suite pour Angers après leur échec à Briançon. Et justement, les Diables rouges confirment leur retour en force avec un beau blanchissage de Ramon Sopko contre Dijon (4-0) et des buts de Romano, Bernier (2) et Perez.