Lyon - Val Vanoise (Division 2, 12e journée)

Les Lions repartent du bon pied

Les Lions n’ont pas raté leur entrée dans l’année 2011 en venant à bout de Val Vanoise (11-5), hier à Charlemagne. Si tout n’a pas été parfait, l’essentiel était ailleurs pour les hommes de Pascal Margerit.

Par ce doux début de janvier il ne fallait pas arriver en retard à la patinoire Charlemagne. Comme affamées par ce retour à la compétition, les deux équipes se sont lancées de plein fouet dans cette rencontre.

Et si les Lions mirent d’entrée de jeu la pression sur les buts de Val Vanoise, ce sont les visiteurs qui ouvrirent la marque sur un contre parfaitement négocié par David Bastien (0-1, 4’54). Mais, au lieu de couper les jambes fraîches des lyonnais, ce coup du sort donna encore plus de rage aux hommes de Pascal Margerit qui se mirent dès lors à mitrailler sans répit le portier des Bouquetins. Homme à venir de ce match, Alexander Olsson, parfaitement servi par Bob Olsson, égalisa ainsi dans la foulée (1-1, 5’52). Moins de trois minutes plus tard, et alors que le rythme ne fléchissait pas, Matthieu Reverdin donna l’avantage aux Lions (2-1, 8’22) d’un maître dribble sur le gardien adverse. Brûlant hier soir, le tandem Olsson donna plus d’ampleur à cet avantage grâce à deux nouveau buts d’Alexander (9’11 et 15’02). 4-1 à l’issue du premiers tiers, les Lions pouvaient rentrer sereinement aux vestiaires.

Comme si le premier acte avait usé un brin les acteurs, le second tiers fut dans son ensemble moins rythmé. Néanmoins, les Lyonnais profitèrent de leur supériorité technique pour prendre un avantage quasi-définitif. C’est Andrew Bonello qui profita d’abord d’une belle remise d’Arnaud Magallon (5’58) pour porter le score à 5-1. Si dans la foulée Val Vanoise réduisit la marque par Mattias Svenson (5-2, 6’25), Elviss Zelubovskis inscrivit un doublé plein de sang-froid et de puissance (12’45 et 16’07).

A 7-2 la messe était dite, mais il restait tout de même encore un tiers à disputer. Et ce troisième acte, s’il fut branché sur du courant alternatif, vit les filets trembler de nouveau à sept reprises. Et, à ce jeu là, les deux équipes se livrèrent un véritable mano à mano. Au deuxième but de la soirée de Mathieu Reverdin (8-2, 3’22) succéda un contre éclair de Bélanger (8-3, 7’27), après celui de Baptiste Frioux (9-3, 10’58) celui de Baetz (9-4, 11’59). Adryan Serrano avait beau porter la marque à 10-4 (17’53), juste avant le but du soir du capitaine Damien Croux d’un superbe lancer (11-4, 18’19), Bélanger (11-5, 18’56) clôtura ce spectacle dont il faudra plus retenir pour Lyon les buts inscrits que ceux encaissés.

On l’a dit, l’essentiel était ailleurs avec un succès qui fait repartir tout un groupe du bon pied.

Compte-rendu du site officiel du Lyon Hockey Club

Lyon - Val Vanoise 11-5 (4-1, 3-1, 4-3).
Samedi 8 janvier 2011 à 20h30 à la patinoire Charlemagne. 2 031 spectateurs.
Arbitrage de Patrick Peythieu et Hervé Roulet.
Pénalités : Lyon 18' (4', 8', 6'), Val Vanoise 10' (2', 2', 6').
Évolution du score :
0-1 à 04'54" : Bastien assisté de Svensson
1-1 à 05'52" : A. Olsson assisté de R. Olsson
2-1 à 08'22" : Reverdin assisté de A. Olsson et Zelubovskis
3-1 à 09'11" : A. Olsson
4-1 à 15'02" : A. Olsson assisté de R. Olsson (sup. num.)
5-1 à 25'58" : Bonello assisté de Magallon
5-2 à 26'25" : Svensson assisté de Bouvier
6-2 à 32'45" : Zelubovskis assisté de Reverdin et Svedin (inf. num.)
7-2 à 36'07" : Zelubovskis assisté de Reverdin
8-2 à 43'22" : Reverdin assisté de Zelubovskis et Puech (inf. num.)
8-3 à 47'27" : Bélanger assisté de Bastien et Roumeau
9-3 à 50'58" : Frioux assisté de Croux et R. Olson (sup. num.)
9-4 à 51'59" : Baetz assisté de Bélanger
10-4 à 57'53" : Serrano assisté de Duchosal et Cirgues
11-4 à 58'19" : Croux assisté de Frioux et R. Olsson
11-5 à 58'56" : Bélanger assisté de Bastien et Baetz