Briançon - Dijon (Ligue Magnus, 2e journée, match en retard)

Sans capitaine et sans but encaissé

Les Diables Rouges ont perdu leur capitaine Edo Terglav pour la saison. Le Slovène, touché contre Grenoble, est victime d'une rupture des ligaments croisés du genou droit. Loïc Lampérier et Jaka Ankerst également blessés ne sont pas en mesure de tenir leur place.

Solides vainqueurs d'Angers quatre jours plus tôt, les Briançonnais affrontent en matrch en retard d'autres Ducs, ceux de Dijon, qui se sont largement imposés au Mont-Blanc. Anthony Guttig, Gabriel Da Costa sont absents de l'effectif bourguignon. Deux défenseurs sont alignés en attaque, un de part et d'autre, Florian Chakiachvili pour les locaux et Michael Steiner - ancien coéquipier de Gregory Alberti à Hobart College - pour les Ducs.

Au bout de cinq minutes de jeu, Sébastien Rohat s'offre un premier lancer après avoir piqué le palet à Robert Jarvis. Ramón Sopko s'oppose à la tentative de Robert Dmytruk monté aux avant-postes. Mojmir Božík est trompé par un tir au raz de la glace de Nicholas Romano (1-0, 09'24''). En supériorité numérique, Branislav Kvetan tire de la ligne bleue (10'). Dijon pénalisé pour surnombre, Marc-André Bernier réplique (12').

Damien Raux file récupérer un palet en zone offensive et se retrouve en deux contre un avec Bernier. Le capitaine des rouges dribble le portier des Ducs (2-0, 14'27''). Dans la foulée, Briançon assiège les buts des visiteurs. Deux tirs sur réception de Nicholas Romano et Peter Bourgaut sont repoussés par Božík (15'). L'ancien gardien de Brest est encore mis à contribution par Gary Lévèque (17'), puis par Damien Raux, servi par Mickaël Pérez qui a contré Dmytruk (18'). Peter Trokan reçoit deux minutes de pénalité pour avoir fait trébucher Bourgaut. Briançon s'installe dans le camp adverse. Entre les deux cercles, Bernier triple la mise d'un lancer précis (3-0, 19'42''). Un avantage de trois buts mérité au vu de la domination des Hauts-Alpins durant cette première période.

Une grosse charge d'Andrej Mrena sur Raux anime l'entame du deuxième tiers-temps. Le Briançonnais reviendra sur la glace en cours de période, contrairement à Romano, ouvert au visage quelques instants plus tard. Rohat se met en évidence sur un lancer balayé (21') puis lorsqu'il échappe à son défenseur et bute sur Božík (23'). Charles Townsend s'échappe aussi mais le Slovaque, à terre, détourne de la mitaine (26').

Sopko veille sur les tirs de Loïc Sadoun et Nicolas Ritz (27'). En deux contre un, Pérez lance une première fois, Bernier reprend mais ne peut cadrer dans un angle fermé. Un tir puissant de Kristín heurte le casque de Sopko (31') qui sort un tir à bout de portant de Mathias Arnaud (39'). Entre temps, seul Raux en supériorité numérique apporte le danger pour Briançon.

Alors que son équipe commence la troisième période avec un joueur sur le banc des pénalités, Dmytruk voit sa déviation écartée par Sopko (40'). Božík ne cède pas sur les lancers de Townsend (43'), Bernier à deux reprises, puis Pierre-Charles Hordelalay (44'). Pérez trouve finalement la solution sur une échappée (4-0, 48'51'').

Aurélien Bertrand remplace Sopko devant les filets (50'49''). Bernier, en tant que dernier défenseur, vient immédiatement couper une passe dijonnaise devant la cage du Gapençais. Božík relance sur un adversaire, en l'occurrence Kai Öhberg, mais se reprend aussitôt sur le tir du Finlandais dévié par Hordelalay (53'). Il est sauvé par sa transversale lorsque Townsend change la direction du lancer de Luka Tošič. Božík réagit encore face aux tirs de Bernier (54') et du défenseur slovène (57'). Dans les dernières secondes, Bertrand reste solide quand Mrena tente par deux fois de sauver l'honneur de loin.

Le collectif de Luciano Basile l'emporte 4-0 et remonte à la cinquième place, Dijon est dixième. Ce deuxième blanchissage de la saison régulière fait que Briançon possède l'actuelle meilleure défense de Ligue Magnus. Les Bourguignons ont été moins disciplinés qu'à leur habitude et ont laissé beaucoup d'espaces et d'opportunités aux attaquants locaux menés par Marc-André Bernier. Les deux équipes se retrouvent samedi pour le match retour.

 

Briançon – Dijon 4-0 (3-0, 0-0, 1-0)
Mardi 11 janvier 2011 à 20h30 à la Patinoire René Froger. 1253 spectateurs.
Arbitrage de Damien Velay assisté d'Anne-Sophie Boniface et Guillaume Gielly.
Pénalités : Briançon 10' (2', 4', 4') ; Dijon 36' (4', 6'+10', 6'+10').
Évolution du score :
1-0 à 09'24" : Romano assisté de Rohat et Bourgaut
2-0 à 14'27" : Bernier assisté de Raux et Pérez
3-0 à 19'42" : Bernier assisté de Pérez et Öhberg (sup. num.)
4-0 à 48'51" : Pérez assisté de Raux et Dusseau

 

Briançon

Gardien : Ramón Sopko puis Aurélien Bertrand [à 50'49''] .

Défenseurs : Kévin Dusseau - Viktor Szélig (A) ; Gary Lévèque (A) - Kai Öhberg ; Luka Tošič - Michal Korenko.

Attaquants : Mickaël Pérez - Damien Raux - Marc-André Bernier (C) ; Sébastien Rohat - Nicholas Romano - Peter Bourgaut ; Charles Townsend - Gregory Alberti - Pierre-Charles Hordelalay ; Florian Chakiachvili.

Absents : Jaka Ankerst (adducteurs), Loïc Lampérier (blessé), Edo Terglav (genou, saison terminée).

Dijon

Gardien : Mojmir Božík.

Défenseurs : Andrej Mrena (A) - Robert Dmytruk ; Branislav Kvetan - Peter Strapatý ; Robert Jarvis.

Attaquants : Stephen Dugas (C) - Peter Trokan - Miroslav Kristín (A) ; Thomas Decock - Mathias Arnaud - Nicolas Ritz ; Yanick Riendeau - Michael Steiner - Loïc Sadoun.

Remplaçants : Andy Foliot (G), Zachary Maric, Pierre Sanchez. Absents : Gabriel Da Costa (blessé, saison terminée), Anthony Guttig.