13e journée D2 : cinq équipes à vingt points

Dans la poule A, Rouen et Dunkerque s'affrontaient à l'Ile Lacroix. Romain Gutierrez a pris les Corsaires à froid à la première minute de jeu, mais ce fut vain. Les Dunkerquois ont construit leur succès dans les trois tiers avec quatre buteurs différents (1-4). La Roche sur Yon espérait continuer sa bonne série avec la réception de Chambéry. Le démarrage a été poussif mais une fois la machine lancée le succès ne pouvait pas leur échapper. Tomas Kaspar et Jean-Philippe Pacull signent chacun un doublé et c'est une huitième victoire de rang pour les Aigles (7-2).

Si Wasquehal partait logiquement favori à domicile face à Champigny, la donne a été toute autre sur la glace. Champigny menait trois buts à rien, avec un doublé de Vincent Denoncourt, à mi-parcours. Les hommes de Fred Nilly se sont alors réveillés, obtenant la victoire à dix secondes du terme du troisième tiers grâce à ce dernier (5-4). Même situation pour Annecy qui a eu beaucoup de difficultés à disposer d'Orléans. Il n'y a pratiquement jamais eu plus d'un but d'écart durant la rencontre et la différence s'est faite en fin de rencontre. Deux ultimes buts de Christophe Vito ont délivré le public de Jean Régis (7-6).

Clermont accueillait Asnières, qui n'a eu aucune pitié pour les Sangliers ce soir. À égalité après deux périodes, les Clermontois ont totalement sombré après la deuxième pause, encaissant six buts. À noter les expulsions d'Andreas Stenhol puis Benoît Sanchez dans cette ultime période (2-8).

Dans la poule B, le leader choletais accueillait les Français Volants. La première sur le banc en tant qu'entraîneur, et non plus entraîneur-joueur, de Fred Brodin a été un succès. Alexander Muse est l'homme du match, cumulant le but égalisateur et le tir au but vainqueur (2-3). Lyon recolle donc, avec un match en moins, en allant s'imposer à Meudon. Privés de Daniel Svedin, Quentin Wargnier signe une nouvelle victoire devant le filet lyonnais (4-6).

Nantes et Toulon avaient le même nombre de points avant la rencontre, le match s'annonçait donc équilibré. La fin de match folle avec trois buts dans les deux dernières minutes du troisième tiers a abouti sur une prolongation stérile. Radek Hovora a donné la victoire à Nantes en fusillade (6-5). Autres équipes proches au classement : Évry et Amnéville. Les Lorrains sont allés s'imposer chez les Franciliens (1-2). Enfin, opposition de bas de tableau à Méribel entre Val Vanoise et Viry. Les attaques ont largement pris le pas sur les défenses, avec au final un score fleuve à la faveur des montagnards (11-6).