Dijon - Briançon (Ligue Magnus, 16e journée)

Après s'être fait blanchir 4-0 à Briançon mardi dernier en match en retard, les Ducs de Dijon affrontent ces mêmes Diables Rouges. Cette fois pourtant ce sont les Bourguignons qui ont l'avantage de la glace en recevant les Alpins dans leur citadelle de Trimolet.

Afin de ne pas buter de nouveau devant le mur que représente le très bon Ramon Sopko dans les cages adverses, les hommes de Daniel Maric devaient marquer le plus tôt possible dans cette partie. Bien aidé par un public dijonnais s'étant déplacé en nombre, les Ducs mettront moins de trois minutes pour ouvrir le score. Mathias Arnaud et sa ligne francophone (Riendeau, Decock) feront en effet trembler les filets pour la première fois de la rencontre.

Sans se précipiter, les vainqueurs de la dernière coupe de France vont s'employer pour revenir auscore à l'aide de contres très dangereux. La lumière viendra de leur numéro 18 Luka Tosic qui parviendra à tromper la défense et le portier local (1-1, 14'47).

Les hommes de Luciano Basile iront mêmes jusqu'à se payer le luxe de prendre la tête au panneau de score dès le retour des vestiaires. Alors que la deuxième période vient seulement de débuter, aux forceps Nicholas Romano donnera une longueur d'avance aux siens. Le coach de la formation briançonnaise peut être satisfait. En quelques actions bien senties, ses joueurs ont pris la tête et semblent dominer la rencontre. Pendant les vingt prochaines minutes, les Diables vont en effet mettre une pression d'enfer sur la défense dijonnaise. Avec l'aide d'un Mojmir Bozik des grands jours, celle-ci refusera pourtant de se faire plus distancer et permettra au public d'entretenir la flamme.

Une fois l'orage passé, cet espoir ne va cesser de grandir et même se matérialiser ! Avec une intensité débordante, les Ducs vont se jeter à l'assaut des cages adverses. Cette stratégie sera payante puisque Miroslav Kristin, à l'occasion d'une double supériorité numérique, remettra les deux équipes à égalité. Continuant à proposer un hockey de qualité aux spectateurs présents, les Dijonnais parviendront à renverser définitivement la situation en prenant l'avantage grâce à une nouvelle réalisation de Peter Trokan (49'02). Euphoriques, les locaux ne s'arrêteront pas là mais leurs deux prochains buts seront finalement refusés et le score final restera à 3-2.

Grâce à cette belle victoire, les Ducs gagnent un rang au classement de Ligue Magnus en obtenant la neuvième place. À seulement trois points du cinquième (Briançon !), les Ducs ont toutes les cartes en main pour réaliser une superbe fin de saison.

Communiqué du Dijon Hockey Club

 

Dijon - Briançon 3-2 (1-1, 0-1, 2-0)
Samedi 15 janvier 2011 à 20h30 à la patinoire Trimolet. 748 spectateurs.
Arbitrage d'Alexandre Bourreau assisté de Mathieu Loos et Gwilherm Margry.
Pénalités : Dijon 8' (2', 2', 4') ; Briançon 14' (2', 2', 10').

Évolution du score :
1-0 à 02'26" : Arnaud assisté de Riendeau et Decock
1-1 à 14'47" : Tosic assisté d'Alberti et Hordelalay
1-2 à 21'32" : Romano assisté de Rohat et Hordelalay
2-2 à 46'41" : Kristin assisté de Jarvis et Riendeau (double sup. num.)
3-2 à 49'02" : Trokan


Dijon

Gardien : Mojmir Božík [sorti de sa cage de 58'39" à 59'07" et de 59'23" à 60'00"].

Défenseurs : Andrej Mrena (A), Branislav Kvetan, Rob Dmytruk, Rob Jarvis, Peter Strapatý.

Attaquants : Stephan Dugas (C) - Peter Trokan - Miroslav Kristin ; Yanick Riendeau - Thomas Decock - Mathias Arnaud ; Nicolas Ritz - Michael Steiner - Loïc Sadoun.

Remplaçants : Andy Foliot (G), Pierre Sanchez, Zachary Maric. Absents : Gabriel Da Costa (blessé, saison terminée), Anthony Guttig.

Briançon

Gardien : Ramón Sopko [sorti à 59'24"].

Défenseurs : Kévin Dusseau - Viktor Szélig (A) ; Gary Lévèque (A) - Kai Öhberg ; Luka Tošic - Florian Chakiachvili.

Attaquants : Mickaël Pérez - Damien Raux - Marc-André Bernier (C) ; Sébastien Rohat - Nicholas Romano - Pierre-Charles Hordelalay ; Michal Korenko - Gregory Alberti - Peter Bourgaut.

Remplaçant : Aurélien Bertrand (G). Absents : Jaka Ankerst (adducteurs), Loïc Lampérier (blessé), Edo Terglav (genou, saison terminée), Charles Townsend.