Angers - Strasbourg (Ligue Magnus, 16e journée)

Angers retrouve son jeu

2011-01-15-Angers-StrasbourgLes Ducs recevaient l'Étoile Noire de Strasbourg pour le compte de la seizième journée de Ligue Magnus. Des Angevins dans le doute après leur défaite contre Villard-de-Lans (5-6) quatre jours plus tôt. Du côté alsacien, la victoire contre Grenoble a remobilisé la troupe de Daniel Bourdages.

Le Haras est plein à craquer (1200 spectateurs) et les locaux mettent d'entrée de jeu la pression sur les cages de Vladimir Hiadlovsky qui fait bonne garde sur des tirs de la bleue de Daniel Carlsson (1') ou Lauri Lahesalu (2'). Preuve du net regain de forme et d'envie des hommes de Martin Lacroix, les passes sont appliquées et les schémas de jeu bien visibles.

Pire pour les visiteurs, Peter Aubry n'a strictement rien à faire en ce début de match et il faut attendre la dixième minute pour le voir stopper un tir anodin ras glace de Jan Cibula. Quelques instants plus tard, les Strasbourgeois se retrouvent en infériorité. La sanction arrive vite quand Jonathan Bellemare décoche un missile à mi-distance qui finit dans le filet droit d'un Hiadlovsky complètement masqué (1-0, 10'41").

Les Alsaciens ne s'en laissent pas compter et suite à un changement de ligne hasardeux des Angevins, Édouard Dufournet – posté depuis quelques instants sur la ligne bleue offensive le long de la balustrade – sert idéalement Pierre-Antoine Devin. Ce dernier feinte Aubry qui se couche rapidement et place la rondelle au fond des filets (1-1, 11'34"). La suite de ce premier tiers est globalement dominée par les Angevins mais les Strasbourgeois laissent peu d'opportunité de tirs. Le score de parité à l'entame du deuxième tiers est plutôt flatteur pour les visiteurs.

2011-01-15-Angers-Strasbourg2Le jeu reprend idéalement pour Angers qui démarre en supériorité numérique. Une supériorité qui ne donne rien malgré quelques tentatives intéressantes : déviation de Thiery Poudrier à bout portant juste à côté, tir de la bleue de Lauri Lahesalu ou tir en angle fermé d'Éric Fortier. La pression est intense et il faut un fait de jeu assez inattendu pour voir les Ducs prendre l'avantage. Thiery Poudrier, de derrière la cage, fait une passe involontaire du mollet à Pierre-Luc Laprise lancé plein axe. Ce dernier ne se fait pas prier et ajuste avec force le cerbère visiteur (2-1, 21'59").

Les Angevins sont dominateurs mais les minutes qui suivent voient les Strasbourgeois jouer en supériorité. Malgré un jeu de puissance très convaincant, Peter Aubry sort les arrêts devant David Cayer de près (25') et stoppe net de la mitaine un tir de la bleue de Michal Cesnek (27'). Savice Fabre, l'arbitre de la rencontre, sanctionne ensuite coup sur coup les Strasbourgeois. Des infériorités qui ont été dans l'ensemble bien négociées ; les Angevins, peu mobiles sur leur jeu de puissance les ont bien aidé. Il en faut même de peu pour que Jan Cibula ne remette les siens à égalité sur un break bien négocié par un Peter Aubry fort convaincant ce soir (37'). Un avantage logique donc au sortir de ce tiers pour des Angevins bien concernés.

Angers-BraxenholmBien malin celui qui prédira la victoire finale avant les vingt dernières minutes. Les Angevins, certes dominateurs dans le jeu, ne comptent qu'un but d'avance. Les défenses prennent le pas sur les attaques. Les Ducs semblent quand même nettement plus en forme que leurs homologues strasbourgeois. Il faut ainsi toute la vigilance de Vladimir Hiadlovsky sur un tir de la bleue de Michael Irani (41').

Le jeu continue à une vitesse importante. Peu de tirs des deux côtés, et il faut attendre les cinq dernières minutes pour voir les Angevins clore définitivement le suspens. Julien Albert envoie un gros slap sur le plastron du gardien alsacien. Ce dernier laisse un petit rebond. La défense de Strasbourg – notamment Hugues Cruchandeau – tarde à dégager et Brian Henderson dos au but se retourne rapidement pour placer la rondelle le long du poteau droit de Vladimir Hiadlovsky (3-1, 55'56"). Le "bouillant" gardien strasbourgeois ne décolère pas auprès de ses coéquipiers et Daniel Bourdages – dépité également – en jette ses notes par terre ! Il faut bien reconnaître que "Vlado" n'y est plus, et moins de deux minutes plus tard, il encaisse un but sous sa jambière droite consécutif à un tir plus qu'anodin d'Éric Fortier (4-1, 57'36"). Ce qui ne l'empêche pas de s'en prendre à ses coéquipiers qui n'y sont pourtant pour pas grand chose...

Un match sérieux de la part d'Angers. Les Ducs se devaient de réagir après la déconvenue de villard-de-Lans. Pas grand chose à reprocher aux hommes de Martin Lacroix qui sont revenus aux fondamentaux. Côté Strasbourg, pas grand chose à retenir et les fortes individualités (Jan Cibula, David Cayer) n'ont pas pu faire la différence ce soir.

Étoiles du match : *** Brian Henderson (Angers), ** Éric Fortier (Angers), * Julien Albert (Angers).

Commentaires d'après-match (dans les Dernières Nouvelles d'Alsace)

Daniel Bourdages (entraîneur de Strasbourg) : "On livre un match intense défensivement face à une équipe qui nous a mis beaucoup de pression. Ce n'est pas une excuse, mais avec deux longs déplacements en bus dans la semaine [après Rouen], on paye ces efforts sur la fin. Notre powerplay tarde à se placer en ce moment, mais nous avons aussi livré un gros combat contre Angers et les efforts consentis en défense ne nous ont pas permis d'être suffisamment lucides en zone offensive. Peut-être qu'Angers a très bien défendu en infériorité, mais si on n'arrive pas à être dangereux pendant douze minutes en supériorité, on ne peut pas gagner contre une telle équipe."

2011-01-15-Angers-Strasbourg3

 

Angers - Strasbourg 4-1 (1-1, 1-0, 2-0)
Samedi 15 janvier 2011 à 18h30 à la patinoire du Haras. 1200 spectateurs.
Arbitrage de Savice Fabre assisté de Yann Furet et Jérémy Rauline.
Pénalités : Angers 16' (2', 8', 6') ; Strasbourg 14' (6', 6', 2').
Tirs : Angers 31 ; Strasbourg 22.
Évolution du score :
1-0 à 10'41" : Bellemare assisté de Lahesalu et Fortier (sup. num)
1-1 à 11'34" : Devin assisté de Dufournet et Cibula
2-1 à 21'59" : Laprise assisté de Poudrier
3-1 à 55'56" : Henderson assisté de Albert
4-1 à 57'36" : Fortier assisté de Bellemare


Angers

Gardien : Peter Aubry.

Défenseurs : Michael Irani - Lauri Lahesalu ; Simon Lacroix - Antonin Manavian ; Daniel Carlsson - Pavol Mihálik ; Per Braxenholm.

Attaquants : Tomáš Balúch (A) - Thiery Poudrier - Pierre-Luc Laprise ; Éric Fortier - Jonathan Bellemare (C) - Marc Bélanger ; Juho Jokinen (A) - Brian Henderson - Julien Albert ; Brice Chauvel.

Remplaçants : Julian Barrier (G), Charlie Doyle, Nicolas Hébert, Valentin Michel. Absents : Lucas Normandon (G), Mathieu Frécon.

Strasbourg

Gardien : Vladimír Hiadlovský.

Défenseurs : David Stríz - Michal Česnek ; Hugues Cruchandeau (A) - Maxime Mallette ; Ziga Svete - Pasi Petriläinen.

Attaquants : Ján Cibula - David Brissette-Cayer - Paul-Andrew Bradley ; Édouard Dufournet - Élie Marcos (C) - Pierre-Antoine Devin (A) ; Timothée Franck - Juho Lehtisalo - Julien Burgert.

Remplaçants : Gilles Beck (G), Pierre Bougé. Absent : Lionel Tarantino.