Ligue Magnus (17e journée) : Angers à l'assaut de Brown-Ferrand

Gap (4) - Angers (3). Choc en vue ce soir à Brown-Ferrand. À égalité au classement avec 23 points, Gap et Angers s'affrontent avec, en jeu, la troisième marche du podium. À l'aller, les Angevins s'étaient facilement débarrassés de leurs adversaires haut-alpins (6-1). La donne a maintenant clairement changé. Et le groupe coaché par Patrick Turcotte ne se laisse plus ainsi dominer. La dernière défaite à domicile des Rapaces remonte au 20 novembre, avec un revers encaissé en prolongation contre Rouen (6-5). Depuis, les Gapençais ont battu chez eux Amiens, Caen et Morzine. Plus, en déplacement, Chamonix, Caen et Épinal. En fait, seul un échec à Grenoble courant décembre (6-2) vient gâcher ce beau tableau de chasse. Côté angevin, on remonte la pente. Les premiers jours de 2011 ont été délicats pour les joueurs de Martin Lacroix, battus par deux autres équipes alpines, Briançon et Villard-de-Lans. Mais les Ducs ont retrouvé un peu de sérénité et de réussite contre Strasbourg (4-1). Une dynamique à conserver. À Gap, Milan Tekel ne sera pas sur la glace. Le défenseur slovaque purge ce soir son second match de suspension. En face, Mathieu Frécon est de retour, contrairement à Lucas Normandon, toujours blessé.

La cote : Gap 55 % / Angers 45 %. Coup d'envoi à 20 h 30.

Match aller : à Angers, Angers bat Gap 6-1.

Rouen (2) - Épinal (6). Après sa petite escapade au Bélarus et son aventure en Coupe Continentale, Rouen retrouve la Ligue Magnus. Une victoire mardi dernier en prolongation contre Strasbourg, trois matches en trois jours ce week-end à Minsk, la réception des Dauphins... Les Normands auront les jambes lourdes ce soir, au moment d'entamer leur cinquième partie de la semaine. Privés de Daniel Babka et, sans doute, de Marc-André Thinel, les Dragons semblent prenables. Mais Rouen n'a pas l'habitude de galvauder ses sorties, surtout à domicile. Dans le camp vosgien, on compte bien profiter de la fatigue des champions de France pour imiter Chamonix, vainqueur à l'Ile-Lacroix le 8 janvier. Battre Rouen sur les bords de Seine, les Dauphins savent faire. Pour preuve, ce match d'octobre 2008 quand, avec cinq points de Jan Plch, actuel meilleur compteur du championnat, les Spinaliens s'y étaient imposés 7-4.   

La cote : Rouen 60 % / Epinal 40 %. Coup d'envoi à 20 heures.

Match aller : à Épinal, Épinal bat Rouen 5-4 ap.

Amiens (1) - Grenoble (8). Une fois n'est pas coutume, cet affrontement entre Gothiques et Brûleurs de Loups passe presque inaperçu. Une fois n'est pas coutume, Amiens part largement favori face à son vieux rival isérois. Les Picards, leaders du championnat avec Rouen, ont surmonté leur petite crise de l'automne. Et traversent l'hiver pleins de confiance. Ils restent sur cinq victoires de rang. Au sein de l'effectif des Gothiques, Teddy Trabichet et Romain Bault sont aptes. Seul Grégory Béron est incertain. Côté grenoblois, on navigue tant bien que mal dans le ventre mou du classement. Le jeune groupe de Jean-François Dufour va surtout devoir surmonter la perte de son capitaine Baptiste Amar, victime d'une double fracture de la cheville.

La cote : Amiens 70 % / Grenoble 30 %. Coup d'envoi à 20 heures.

Match aller : à Grenoble, Amiens bat Grenoble 4-1.

Strasbourg (7) - Caen (13). L'Étoile Noire va mieux, merci pour elle. Après un mois de décembre intense - et franchement pauvre en résultats, la formation alsacienne retrouve un peu de jeu. Battus en prolongation à Rouen, les joueurs de Daniel Bourdages ont tenu 55 minutes à Angers avant de craquer en fin de partie. La victoire se rapproche. Reste un problème à régler : le power-play. Au Haras, les Strasbourgeois ont joué 12 minutes en supériorité numérique sans jamais marquer. À eux de rectifier le tir contre Caen. Coincés au coeur d'une grosse bourrasque, les Drakkars n'ont plus montré grand-chose depuis maintenant de longues semaines...

La cote : Strasbourg 80 % / Caen 20 %. Coup d'envoi à 20 heures.

Match aller : à Caen, Strasbourg bat Caen 4-3 ap.

Villard-de-Lans (11) - Dijon (9). Cinq victoires en déplacement contre une seule dans le Vercors. Villard-de-Lans doit apprendre à gagner sur sa glace d'André-Ravix. Sans cela, point de top 10 pour les Ours. Récents vainqueurs à Angers et Chamonix, les joueurs de Stéphane Barin préparent en plus leur derby contre Grenoble, prévu pour samedi. En face, Dijon s'est un peu repris samedi contre Briançon (3-2). Les Ducs descendent maintenant dans les Alpes avec un objectif en tête : reléguer Villard-de-Lans, adversaire direct dans la course aux play-offs, à deux points supplémentaires.

La cote : Villard-de-Lans 60 % / Dijon 40 %. Coup d'envoi à 20 h 30.

Match aller : à Dijon, Dijon bat Villard-de-Lans 11-0.

Morzine (10) - Chamonix (12). Rien ne va plus en Haute-Savoie. Le Mont-Blanc, bloqué en fond de classement, est quasi-certain de finir sa saison en play-downs. On a longtemps cru que Chamonix allait décoller. Las, les joueurs de Stéphane Gros ne sont jamais parvenus à intégrer le top 10. Un top 10 que Morzine est à deux doigts de quitter. Après un gros début de saison, l'équipe du Chablais ne cesse de s'enfoncer. Elle en est à cinq défaites de rang, série en cours. Résultat, le derby de ce soir entre Pingouins et Chamois ne sera sans doute qu'une banale partie de bas de tableau, entre deux formations un peu perdues et en manque de confiance. Sur le papier, l'avantage devrait aller aux locaux. Après tout, les Morzinois ont déjà battu Chamonix à trois reprises cette saison. Au match aller, d'abord (6-3), puis deux fois en Coupe de la Ligue (5-0 et 4-2). Mais les Chamois sont en meilleure forme. Les hommes de Stéphane Gros viennent certes de s'incliner à domicile face à Villard-de-Lans (2-1). Mais ils avaient auparavant enchaîner quatre victoires, dont deux au-delà du temps réglementaire.

La cote : Morzine 45 % / Chamonix 55 %. Coup d'envoi à 20 h 30.

Match aller : à Chamonix, Morzine bat Chamonix 6-3.

Mont-Blanc (14) - Briançon (5). Sans bruit, Briançon poursuit son petit bonhomme de chemin. Cinquièmes à trois points d'Angers et Gap, les Diables Rouges mènent le peloton des poursuivants. Mais les Haut-Alpins savent que tout peut aller très vite. Un petit faux-pas, et ils pourraient être doublés par Épinal, Grenoble et Strasbourg. Défaite interdite, donc, à Megève face au Mont-Blanc, traditionnelle lanterne rouge de la ligue.

La cote : Mont-Blanc 30 % / Briançon 70 %. Coup d'envoi (Palais des sports de Megève) à 20 h 30.

Match aller : à Briançon, Briançon bat le Mont-Blanc 3-1.

Prochaine journée (samedi 22 janvier) : Angers - Mont-Blanc, Grenoble - Villard-de-Lans, Caen - Morzine, Épinal - Strasbourg, Chamonix - Amiens, Briançon - Rouen, Dijon - Gap.