Meudon - Lyon (Division 2, 13e journée)

Les Lions virent en tête

Les Lions se sont emparés de la première place de la poule B hier soir après une victoire accrochée face à Meudon (6-4).

Larges vainqueurs de Vanoise la semaine dernière, les Lions se déplaçaient hier soir en Île-de-France pour y affronter les Comètes de Meudon dans le cadre de la douzième journée de championnat. Une rencontre piège, selon Pascal Margerit : « La physionomie était la même qu’à Toulon : une petite glace, une patinoire hostile, et une équipe physique qui joue bien en contre-attaque… » Or, à Toulon, les Lions s’étaient inclinés (4-2) sans avoir jamais donné l’impression de pouvoir s’imposer. Il fallait donc à tout prix éviter de tomber dans le même écueil pour rentrer sur les bords du Rhône avec les deux points.

Et les choses commençaient plutôt bien puisque Nicolas Deshaies, bien placé dans le slot, acceptait l’offrande de Bob Olsson en power-play pour ouvrir la marque après douze minutes de jeu. Mais les locaux revenaient à égalité deux minutes plus tard, Bernardon trompant un Wargnier auteur de quelques belles parades jusque-là. Les pénalités s’enchaînaient ensuite de part et d’autre et c’est pourtant en infériorité numérique, avec seulement trois secondes à jouer, qu’Elvis Zelubovskis trouvait la lucarne de Sylvain Michaud pour donner une longueur d’avance aux siens.

La deuxième période fut tout aussi accrochée : sifflant des pénalités parfois inexistantes, les arbitres de la rencontre permettaient aux deux équipes de peaufiner leur jeu en infériorité numérique. Et c’est le Canadien Mike Ruberto qui en profitait à la vingt-cinquième minute, avant que son compatriote Vikhael To-Landry, meilleur compteur du championnat, fasse parler la poudre du côté meudonnais.

Le suspense fut totalement relancé à l’orée du troisième et dernier tiers : profitant d’une nouvelle supériorité numérique, Juraj Varga égalisait après seulement 58 secondes de jeu pour mettre les deux équipes à 3-3. Mais Alex Olsson redonnait une longueur d’avance aux siens avant que Damien Croux, d’un tir dont lui seul a le secret, trouve le fond des filets. Mathieu Reverdin, parfaitement servi par Mike Ruberto, pliait ensuite le match en trouvant la lucarne de Michaud. Et si Nicolas Barbey, une nouvelle fois en power-play, réduisait l’écart avec quatre minutes à faire, les Lions tiendront bon jusqu’à la sirène finale.

Ils s’imposent donc 6-4 et, à la surprise générale, s’emparent de la première place de la poule B : au même moment, le leader Cholet tombait en effet aux tirs au but face aux Français Volants, pourtant lanterne rouge du classement.  Il faudra confirmer samedi prochain à Charlemagne : les Lions reçoivent en effet Amnéville, troisième de la poule B et équipe en forme du moment.

Compte-rendu du site officiel du Lyon Hockey Club

Meudon - Lyon 4-6 (1-2, 1-1, 2-3).
Samedi 15 janvier 2011 à 18h00 à la patinoire de Meudon la Forêt.
Arbitrage de Eddie Cardon et Christophe Gautier.
Pénalités : Meudon 24' (10', 6', 8'), Lyon 36' (12', 12', 12').
Évolution du score :
0-1 à 12'43" : Deshaies assisté de R. Olsson et A. Olsson (sup. num.)
1-1 à 14'35" : Bernardon assisté de Nesa et Tourte (sup. num.)
1-2 à 19'57" : Zelubovskis assisté de Bonello et Reverdin
1-3 à 25'49" : Mi. Ruberto assisté de Zelubovskis et Reverdin (sup. num.)
2-3 à 38'20" : To-Landry assisté de Blommaert et Varga (sup. num.)
3-3 à 40'58" : Varga assisté de Guilhem et To-Landry (sup. num.)
3-4 à 44'42" : A. Olsson assisté de R. Olsson et Croux (sup. num.)
3-5 à 51'41" : A. Olsson assisté de Croux (sup. num.)
3-6 à 53'04" : Reverdin assisté de Mi. Ruberto et Puech (inf. num.)
4-6 à 56'01" : Barbey assisté de Soustelle (sup. num.)