Briançon - Rouen (Ligue Magnus, 18e journée)

Cinquième, Briançon s'est relancé au Mont-Blanc après son faux-pas à Dijon. Les joueurs de la ville haute reçoivent les Dragons de Rouen. Le coup d'envoi est donné par Hassan N'Dam et Zakaria Azzouzi ; nul doute que les Diables Rouges auront besoin d'autant de punch que ces deux boxeurs pour terrasser les jaunes et noirs. Auteurs d'une démonstration contre Épinal, les Normands sont privés de trois joueurs : Daniel Babka, Luc Tardif et Marc-André Thinel.

CUSTOSSE_Cedric_100911_349Au bout d'une trentaine de secondes de jeu, Damien Raux profite des espaces et lance dans un angle fermé. La première pénalité à l'encontre de Teddy Da Costa n'offre qu'un tir, celui de Marc-André Bernier face au but (5'). Un premier revers de Gregory Alberti, repris au-dessus du cadre par Loïc Lampérier, revient sur Michal Korenko dont le lancer passe au dessus de la botte de Fabrice Lhenry (1-0, 07'00). Les Diables Rouges maintiennent le rythme avec les lancers de Bernier (8') et Alberti (9'). Ramón Sopko repousse le tir de Carl Mallette (10'). Une montée de Lampérier reprise du revers par Charles Townsend est sauvée du bout de la botte par Lhenry (11'). Raux démarque Mickaël Pérez qui vient tromper Lhenry (2-0, 15'54'').

La vitesse des Briançonnais pose problème aux gabarits adverses. Rouen décide alors de jouer plus physique. C'est le capitaine et plus gros gabarit des rouges qui en fait les frais. Bernier se retrouve trois fois par terre en une seule présence sur la glace sur les charges de Juha Alén puis de Cédric Custosse à deux reprises. Briançon tente de répondre, mais se fait prendre par la patrouille. Gary Lévèque sur le banc des pénalités, seul David Holmqvist frappe de loin.

Öhberg sanctionné aussi en fin de période, les Dragons reprennent le deuxième tiers-temps en supériorité numérique. Mathieu Brunelle y lance au ras de la glace (20'). Sopko repoussera aussi le tir de Romain Gutierrez (22') et le tir frappé de Julien Desrosiers (28').

Les Hauts-Alpins perdent Jaka Ankerst touché au genou (29'). Sopko est mis à rude épreuve sur le cafouillage qui suit le tir de Teddy Da Costa (30'). Briançon répond par une déviation de Mickaël Pérez qui frôle la barre transversale (31') et une échappée solitaire de Damien Raux qui a faussé compagnie à trois adversaires (35'). Anthony Rech reprend un engagement de Jonathan Zwikel (37') mais le score n'évolue après cette une période équilibrée qui ne présage pas de la suite des évènements.

SALMIVIRTA_Ilpo_100911_266Dès la rentrée des vestiaires, les Dragons annoncent la couleur. Rodolphe Garnier modifie ses trios. Ilpo Salmivirta prend notamment la place de François-Pierre Guénette sur la première ligne d'attaque. Mallette sert son nouveau partenaire finlandais devant la cage (1-2, 40'41''). Briançon réagit par Sébastien Rohat qui démarque Peter Bourgaut, mais Lhenry sauve de la mitaine (41'). Guénette se rappelle au bon souvenir de René-Froger. Après deux lancers repoussés par Sopko, le Québécois fructifie le troisième tir alors que le gardien slovaque est au sol (2-2, 46'52'').

Rouen a la mainmise sur le match et Briançon s'en défait pas. À 4 contre 4, Salmivirta sollicite Sopko (50'). Une pénalité pour crosse haute de Kévin Dusseau permet à Rouen d'installer son jeu de puissance. Le tir de Mallette trouve le poteau (51'), celui de Calle Bergström la mitaine de Sopko avant que le slap de la ligne bleue de Jens Olsson trouve la faille (2-3, 50'53''). Tout s'enchaîne vite, Romain Gutierrez échappe à Florian Chakiachvili, s'y prend en deux temps pour battre Sopko et assommer Briançon (2-4, 51'11'').

Luciano Basile demande un temps mort. Mais les locaux n'ont plus les ressources physiques et mentales pour répondre. Même en avantage numérique, Briançon ne tente qu'une fois par Bernier. La cage désertée par Sopko permet à « FP » Guénette de corser l'addition (2-5, 58'20) et met fin au combat.

Rouen reprend le commandement de la Ligue Magnus. Les coéquipiers du capitaine blessé Edo Terglav sont relégués à quatre points de la quatrième place détenue par Gap. Mardi, le derby des Hautes-Alpes chez les Rapaces s'annonce prometteur.

 

Briançon - Rouen 2-5 (2-0, 0-0, 0-5)
Samedi 22 janvier 2011 à 20h30 à la Patinoire René Froger. 1748 spectateurs.
Arbitrage de Damien Velay assisté de Guillaume Gielly et Gwilherm Margry.
Pénalités : Briançon 12' (4', 2', 6') ; Rouen 24' (4'+10', 2', 8').
Évolution du score :
1-0 à 07'00" : Korenko assisté d'Alberti et Lampérier
2-0 à 15'54" : Pérez assisté de Bernier et Raux
2-1 à 40'41" : Salmivirta assisté de Mallette et Desrosiers
2-2 à 46'52" : Guénette assisté de Brunelle et Rech
2-3 à 50'53" : Olsson assisté de Guénette (sup. num.)
2-4 à 51'11" : Gutierrez assisté de Da Costa et Holmqvist
2-5 à 58'20" : Guénette assisté de Zwikel et Janil (cage vide)

 

Briançon

Gardien : Ramón Sopko.

Défenseurs : Gary Lévèque (A) - Viktor Szélig (A) ; Luka Tošič - Kai Öhberg ; Kévin Dusseau (attaquant de 40' à 52') - Michal Korenko ; Florian Chakiachvili [de 40' à 52'].

Attaquants : Mickaël Pérez - Damien Raux - Marc-André Bernier (C) ; Loïc Lampérier - Gregory Alberti - Charles Townsend ; Sébastien Rohat - Jaka Ankerst - Nicholas Romano ; Pierre-Charles Hordelalay ; Peter Bourgaut.

Remplaçant : Aurélien Bertrand (G). Absents : Edo Terglav (genou, saison terminée).

Rouen

Gardien : Fabrice Lhenry.

Défenseurs : Jens Olsson – Calle Bergström ; Juha Alén - Jonathan Janil ; David Holmqvist – Cédric Custosse ; Aurélien Gréverend.

Attaquants : Julien Desrosiers – Carl Mallette (C) – François-Pierre Guénette (A); Ilpo Salmivirta – Teddy Da Costa – Mathieu Brunelle ; Alexandre Mulle – Jonathan Zwikel - Anthony Rech ; Romain Gutierrez.

Remplaçants : Sebastian Ylönen (G). Absents : Marc-André Thinel (adducteurs), Luc Tardif Jr, Daniel Babka, Peter Valier.