L'équipe de France doit gérer l'absence d'Amar

L'équipe de France ira au Danemark en février avec une composition classique, à l'exception de trois grands absents. Outre le capitaine Laurent Meunier et son compère Yorick Treille, celui qui manquera beaucoup, c'est l'homme aux deux cents sélections, l'âme des Brûleurs de Loups, le défenseur numéro un Baptiste Amar. Apprendre à gérer l'absence du plus précieux de leurs joueurs, telle sera la tâche des Bleus lors de ce regroupement de février. Nicolas Besch, tout comme à Grenoble, a la lourde mission d'élever son niveau pour remplacer l'irremplaçable. Le Normand fait son retour en bleu tout comme le Saint-Pierrais Gary Levêque.

Gardiens : Fabrice Lhenry (Rouen), Ronan Quemener (Gap).

Défenseurs : Vincent Bachet (Amiens), Kévin Hecquefeuille (Amiens), Teddy Trabichet (Amiens), Johan Auvitu (JYP Jyväskylä, FIN), Antonin Manavian (Angers), Gary Levêque (Briançon), Nicolas Besch (Grenoble).

Attaquants : Pierre-Édouard Bellemare (Skellefteå, SUE), Teddy Da Costa (Rouen), Julien Desrosiers (Rouen), Laurent Gras (Chamonix), Brian Henderson (Angers), Loïc Lampérier (Briançon), Damien Raux (Briançon), Luc Tardif (Rouen), Sacha Treille (Kladno, TCH), Damien Fleury (Västerås, SUE), Julien Albert (Angers), Nicolas Arrossamena (Grenoble).