Angers - Amiens (Ligue Magnus, 20e journée)

2011-01-27-Angers-Amiens

Laprise de la deuxième place

À trois jours de la finale de la Coupe de France à Bercy, le Haras affichait complet (1200 spectateurs) pour cette vingtième journée de Ligue Magnus opposant les Ducs d'Angers aux Gothiques d'Amiens. Un match sous haute tension puisque les deux équipes ne sont séparées que de deux points au classement.

Le match démarre tambour battant et les Ducs mettent le pressing sur la cage de Billy Thompson qui ne chôme pas. Sur la première action angevine, Pierre-Luc Laprise – servi de derrière la cage par Thiery Poudrier – frappe pleine axe sur l'épaule droite du gardien picard... Le palet retombe tranquillement derrière lui mais Pavel Kowalczyk sauve les siens en catastrophe (1'). Quelques instants plus tard, Thiery Poudrier lance entre les bottes de cerbère visiteur mais ce dernier dévie in-extremis sur sa droite (2'). On ne voit réellement qu'une seule équipe sur la glace, mais petit à petit les débats s'équilibrent, et sur une erreur de la défensive angevine, Grégory Béron sert de la gauche Paul Deniset qui marque de près dans la cage désertée par Peter Aubry. Coup de froid au Haras (0-1, 05'17").

2011-01-27-Angers-Amiens2Dès lors les Angevins vont être légèrement dominés mais aucune action dangereuse ne viendra perturber le portier local. Les quelques belles montées de Kevin Hecquefeuille – incontestablement le meilleur défenseur amiénois - ne sont pas conclues par ses partenaires.

Les Angevins, qui ont eu du mal à refaire surface après ce but, terminent le tiers comme ils l'avaient commencé ; c'est-à-dire avec un pressing fort et haut. Néanmoins, le gardien picard n'est que très peu mis en danger, à part sur une déviation dans le slot de Tomas Baluch tout près de faire mouche (16'). À noter une charge correcte mais virile de Daniel Carlsson sur Miroslav Pazak le long de la balustrade au milieu de la glace. Le numéro 55 des Gothiques restera de longues secondes allongé sur la glace avant de rejoindre ses partenaires (18').

Chaque équipe aura eu ses temps forts sur ce premier tiers. Néanmoins, la maîtrise technique aura été angevine sur cette période.

Le deuxième tiers voit les Angevins presser les Amiénois d'entrée de jeu, et Billy Thompson fait des arrêts de grande classe. Sur un tir de Julien Albert de la droite, il ne laisse pas de rebond (22'), puis sur un tir à bout portant de Brian Henderson, il dévie le palet de la mitaine sur son poteau gauche (24'). Quelques instants plus tard, Jonathan Bellemare s'avance plein axe de la bleue et trouve la mitaine du portier gothique (25').

2011-01-27-Angers-Amiens3Mais ce qui devait arriver arriva. Après un bon travail sur la droite de Juho Jokinen – qui efface Vincent Bachet – Brian Henderson fusille le portier visiteur à bout portant (1-1, 28'51"). Un avantage de courte durée puisqu'Amiens marque sur une action d'école. Alors que les Ducs sont en supériorité, Martin Tomasek récupère la rondelle et sert Paul Deniset qui file vers le but. Pavel Kowalczyk fait l'effort de suivre son partenaire qui le sert bien. Le défenseur slovaque contrôle la rondelle et ajuste Peter Aubry d'un lancer du poignet en pleine lucarne (1-2, 32'49").

Ce but a beau refroidir le Haras, les Angevins continuent leur pressing et imposent leur jeu face à des Gothiques physiquement un cran en dessous. Les Ducs n'ont même pas le temps de douter. Thiery Poudrier – très en vue durant cette partie – tire de la droite sur le plastron de Billy Thompson. Ce dernier croit avoir gelé la rondelle et Pierre-Luc Laprise en profite pour inscrire le second but angevin (2-2, 35'00"). Quelle passivité de la défense amiénoise et surtout de Vincent Bachet sur cette action.

Les Angevins se retrouvent en infériorité et ne laissent aucune chance de tir à leurs adversaires. À la fin de la prison, Tomas Baluch rentre vite sur son banc et laisse Jonathan Bellemare rentrer sur la glace... Ce dernier est idéalement lancé par Daniel Carlsson et file en break sur la cage adverse. Il feinte Billy Thompson sur sa droite et place la rondelle du revers juste au-dessus de la barre transversale. La frustration se lit sur le visage du capitaine angevin mais quelques instants plus tard – après un service de Lauri Lahesalu – il s'avance plein axe et mystifie le portier amiénois d'un tir qui se loge dans le petit filet droit (3-2, 38'45"). Les Ducs prennent les devants au tableau d'affichage pour la première fois du match, à l'issue d'un deuxième tiers qu'ils ont largement dominés.

2011-01-27-Angers-Amiens4L'ultime période démarre sur un rythme soutenu. Les Angevins cherchent à faire le break  d'entrée mais Billy Thompson laisse ses partenaires dans le match. Il repousse des tentatives de près de Thiery Poudrier (42') et de Pierre-Luc Laprise (45') en effectuant des arrêts de grande classe. Les Amiénois ne sont que très rarement inquiétants. Seul Paul Deniset, par ses accélérations, donne du fil à retordre aux défenseurs angevins.

Dépassés, les Gothiques se font sanctionner tour à tour, mais la double supériorité angevine ne donne rien. Trop statiques, les Ducs n'ont shooté que très rarement. Malgré un fort pressing en fin de match, les visiteurs ne réussissent pas à tromper la vigilance de Peter Aubry. Les tirs de Kevin Hecquefeuille (58') ou Martin Tomasek (59') ne trouvent que la mitaine du portier angevin. Antoine Richer tente le tout pour le tout en sortant son gardien en fin de match. Un coup de poker perdant puisque, quelques secondes plus tard, Pierre-Luc Laprise marque en cage vide, s'offrant ainsi un doublé (4-2, 59'36").

Un match dominé par des Angevins très concernés et disciplinés. Les Ducs n'avaient pas la tête à Bercy et étaient conscients de l'enjeu : reprendre la deuxième place du classement général à leurs adversaires du soir. Côté amiénois, les quelques individualités (Paul Deniset, Billy Thompson, Pavel Kowalczyk et Kevin Hecquefeuille) n'ont pas permis de remporter la partie.

Étoiles du match : *** Pierre-Luc Laprise (Angers), ** Jonathan Bellemare (Angers), * Paul Deniset (Amiens).

 

Angers – Amiens 4-2 (0-1, 3-1, 1-0)
Jeudi 27 janvier 2011 à 20h30 à la patinoire du Haras. 1200 spectateurs.
Arbitrage de Damien Bliek assisté de Pierre Dehaen et Maxime Durand.
Pénalités : Angers 6' (0', 2', 4') ; Amiens 8' (0', 2', 6').
Évolution du score :
0-1 à 05'17" : Deniset assisté de Béron et Tomasek
1-1 à 28'51" : Henderson assisté de Jokinen et Carlsson
1-2 à 32'49" : Kowalczyk assisté de Deniset et Tomasek (inf. num.)
2-2 à 35'00" : Laprise assisté de Poudrier et Fortier
3-2 à 38'45" : Bellemare assisté de Lahesalu et Irani
4-2 à 59'36" : Laprise (cage vide)


Angers

Gardien : Peter Aubry.

Défenseurs : Michael Irani - Lauri Lahesalu ; Simon Lacroix - Antonin Manavian ; Daniel Carlsson - Pavol Mihálik ; Per Braxenholm.

Attaquants : Tomáš Balúch (A) - Thiery Poudrier - Pierre-Luc Laprise ; Éric Fortier - Jonathan Bellemare (C) - Marc Bélanger ; Juho Jokinen (A) - Brian Henderson - Julien Albert ; Brice Chauvel.

Remplaçants : Lucas Normandon (G), Charlie Doyle, Mathieu Frécon, Valentin Michel.

Amiens

Gardien : Billy Thompson.

Défenseurs : Vincent Bachet (C) – Pavel Kowalczyk ; Teddy Trabichet – Kevin Hecquefeuille (A) ; Thomas Roussel – Maxim Belov.

Attaquants : Martin Tomasek – Paul Deniset – Grégory Béron ; Miroslav Pazak – Anthony Mortas – Kevin Bergin (A) ; Simon Petit – Valentin Claireaux – Florent Neyens.

Remplaçants : Léo Bertein (G), Aïna Rambelo, Yannick Offret. Absents : Julian Marcos, Romain Bault.