Annecy - La Roche-sur-Yon (Division 2, 15e journée)

Annecy toujours invaincu à domicile

C'est devant un public nombreux qu'évoluaient les Chevaliers hier soir à la patinoire Jean Regis, presque 800 personnes avaient fait le déplacement ! Les Chevaliers sont toujours en phase de reconquérir leur public. Le match était arbitré par Mrs Drif et Emerit.

Le premier tiers a été un gros round d'observation. Au nombre d'occasions, on peut dire que les Chevaliers ont mis la barre très haut, physiquement et techniquement, leur seule erreur fut d'oublier de shooter. Dominer, faire circuler le palet, imposer son jeu, être cinq fois en supériorité numérique, c'est bien, mais encore faut-il pouvoir concrétiser cet avantage ! Aucun but ne sera marqué durant cette période.

C'est Nicolas Payen de La Roche, sur un tir de pénalité généreusement accordé par l'arbitre et à l'envers du jeu, qui allait ouvrir le score pour la Roche à 24'48" et réveiller les Chevaliers. Piqué au vif, la révolte allait venir immédiatement avec Romain Laplace à 25'12" sur un magnifique exploit personnel, en passant au travers de toute la défense adverse. Puis à 26'10" par Benjamin Arnaud, sur un tir de pénalité. Fabrice Leglaive allait enfoncer le clou par un magnifique tir du revers en pleine lucarne. Dans ce tiers le réalisme est enfin revenu du côté d'Annecy.

Dans la troisième période, La Roche, qui est une équipe très physique, allait mettre la pression. Comme à chaque fois, les Chevaliers tombent dans le piège et commettent des fautes impardonnables mettant l'équipe par trois fois en infériorité numérique. A 5 contre 3, bien entendu, La Roche allait en profiter pour revenir à 3-2 avec un but de Mickaël Lechêne à 47'24". Comme il y a deux semaines contre Orléans c'est un arrière, Yohann Crettenand, qui allait mettre définitivement Annecy à l'abri en marquant 2 fois à 52'15" et 53'38".

En deux mots, une rencontre très physique que les Chevaliers ont dominée, un score étriqué qui aurait pu être plus large si Annecy avait su concrétiser ses "power play" mais attention à certaines fautes qui ne passeront plus en play off ! Annecy a fait preuve d'un gros moral dans les moments difficiles, indispensable pour aborder la suite de la compétition, et a mis fin à la série de neuf victoires consécutives de La Roche et reste invaincu cette saison à domicile. Cette fois le record d'invincibilité est pour les Chevaliers qui en sont à 9 victoires de suite.

Au classement Annecy et Dunkerque creusent l'écart avec leurs poursuivants en les reléguant à 4 points. C'est quasiment certain, la première place devrait se jouer entre Dunkerque et Annecy comme dans l'autre poule entre Lyon et Cholet. Est-ce là le carré final de la D2 cette saison il faudra attendre la mi-mars pour en être sûr ?

En attendant les Chevaliers se déplacent la semaine prochaine chez le troisième Wasquehal, qui vendra chèrement sa peau pour ne pas être distancé, et Dunkerque ira à Asnières, le cinquième. Dans le bas du tableau, Champigny et Orléans sont dans la zone rouge. Annecy conserve la meilleure attaque et vient de passer le cap des 100 buts marqués. Benjamin Arnaud est deuxième au compteur des meilleurs pointeurs.

Compte-rendu du site officiel des Chevaliers du Lac d'Annecy

Annecy - La Roche-sur-Yon 5-2 (0-0, 3-1, 2-1).
Samedi 29 janvier 2011 à 20h30 à la patinoire Jean Régis. 600 spectateurs.
Arbitrage de Didier Drif et Philippe Emerit.
Pénalités : Annecy 18' (4', 6', 8'), La Roche-sur-Yon 59' (12'+5'+10'+20', 2', 10').
Évolution du score :
0-1 à 24'48" : Payen, tir de pénalité (inf. num.)
1-1 à 25'12" : R. Laplace
2-1 à 26'10" : Arnaud, tir de pénalité (inf. num.)
3-1 à 28'54" : Leglaive assisté de Sadlon
3-2 à 47'24" : Lechêne assisté de Selin et Pacull (double sup. num.)
4-2 à 52'15" : Crettenand assisté de Bussat et Mikula (double sup. num.)
5-2 à 53'38": Crettenand assisté de Boldron et Sadlon (sup. num.)