Reims - Nice (Division 1, 18e journée)

La victoire avant tout...

Les Phénix se sont imposés sur le score de 7-4 face aux Aigles de Nice, ce qui leur permet de se maintenir troisièmes au classement, en embuscade derrière les Bisons de Neuilly, victorieux à Mulhouse.

Après une bonne entame de match, ce sont les Rémois qui ouvraient la marque par l'intermédiaire de Marek Grill, qui profitait du bon travail de Francis Desrosiers et de sa redoutable accélération pour prendre de vitesse le gardien niçois (1-0 à 4"10"). Mais, alors que Reims était tout en contrôle dans ce match, l'arbitre venait changer la donne, puisqu'en l'espace d'une minute et trente secondes il infligeait pas moins de 18 minutes de pénalité aux Phénix.

Privés de deux hommes, les locaux tentaient de résister face aux assauts des Aigles mais devaient céder sur un tir de Gyllberg (1-1 à 12'32"). Après cette égalisation, les Rémois éprouvaient quelques difficultés à se remettre en marche et c'est sur ce score de parité que les deux équipes retournaient aux vestiaires.

De retour sur la glace, les Phénix se montraient dangereux rapidement et c'est l'international letton Rolands Vigners qui concrétisait cette domination avec un but tout en technique (2-1 à 22'22"). Quelques instants après ce but, c'est Valère Vrielynck qui donnait deux longueurs d'avance à son équipe, bien aidé par ses co-équipiers de trio Jan Rehor et Sébastien Savoie (3-1 à 24'14"). Sur une bonne dynamique depuis le début de cette période, c'est le capitaine des Phénix Francis Desrosiers qui alourdissait la note en venant inscrire un but somptueux qui laissait le gardien adverse sans réaction (4-1 à 26'08").

Mais avec ces trois buts rapidement inscrits l'équipe faisait preuve d'excès de confiance et voyait les Aigles revenir au score en moins d'une minute (4-2 à 28'07" puis 4-3 à 28'51"). Après ce relâchement, le technicien rémois décidait de prendre son temps mort pour remobiliser ses troupes et leur rappeler les consignes à respecter.
Ce coaching s'avérait payant puisque, avant la fin de la deuxième période, Jan Rehor et Jeremy Sabatier redonnaient une avance de trois buts aux locaux.

Dés la reprise du troisième tiers, les visiteurs se montraient inquiétants et malgré un désavantage numérique les Aigles se montraient opportunistes en inscrivant un but qui relançait cette rencontre. Quelques pénalités venaient animer la suite de cette période mais en toute fin de partie c'est une nouvelle fois Francis Desrosiers qui profitait de sa vitesse pour déborder son vis à vis et tromper le gardien d'un tir précis (7-4 à 56'48").
Ce but scellait donc le sort des visiteurs qui devaient concéder une deuxième défaite en près de deux mois de championnat.

Avec cette victoire, les Rémois conservent donc leur troisième place à seulement un point des Bisons de Neuilly / Marne.

Compte-rendu du site officiel des Phoenix de Reims

Reims - Nice 7-4 (1-1, 5-2, 1-1).
Samedi 29 janvier 2011 à 20h00 à Bocquaine. 792 spectateurs.
Arbitrage de Philippe Forget assisté d'Aurélien Smeeckaert et Sueva Torribio.
Pénalités : Reims 22' (8'+10', 2', 2'), Nice 10' (4', 0', 6').
Évolution du score :
1-0 à 04'10" : Grill assisté de Desrosiers et Gervais
1-1 à 12'32" : Gyllberg assisté de Alner (double sup. num.)
2-1 à 22’22" : Vigners
3-1 à 24‘14" : Vrielynck assisté de Savoie et Rehor
4-1 à 26'08" : Desrosiers assisté de Grill et Gervais
4-2 à 28‘07" : Alner assisté de Gyllberg et Brejka
4-3 à 28'51" : Slaninak assisté de Macon
5-3 à 30‘43" : Rehor assisté de Savoie et Vrielynck
6-3 à 34'19" : J. Sabatier assisté de Desrosiers et Grill
6-4 à 43'23" : Slaninak assisté de Brejka et Skoglund (inf. num.)
7-4 à 56’48" : Desrosiers assisté de Gervais et Grill