Rouen - Mont Blanc (Ligue Magnus, 21e journée)

De bonnes perspectives pour certains, de mauvaises pour les autres

THINEL_MarcAndre_100911_120Pas de surprise, Rouen avec quatre lignes offensives est venu à bout du Mont-Blanc après la mi-match. Les Dragons ont été timides pendant le premier tiers pendant lequel les Avalanches n'ont fait que défendre. Sebastian Ylönen n'a pas eu d'ouvrage.

Son vis-à-vis Luc Saccomano a eu plus de travail. D'abord, le remplaçant de Buysse a effectué deux parades consécutives devant Carl Mallette et Ilpo Salmivirta (4'44). Ensuite, en stoppant le lancer de Julien Desrosiers lors de la première supériorité du match (6'00). Enfin, le gardien du HCPMB s'est incliné sur un tir de François-Pierre Guenette dans le cercle gauche aboutissant dans le haut des filets (1-0 à 14'52).

Pendant la méconduite que Carl Mallette a reçue au tout début du deuxième tiers, François Pierre Guenette est encore sous les feux de la rampe mais Luc Saccomano détourne l'envoi (23'51"). Il faudra attendre le retour du capitaine du RHE 76 vers la moitié de la rencontre pour voir enfin les Dragons prendre le large. Peter Valier déborde à gauche, son action crée du trafic devant la cage. Jonathan Janil peut reprendre victorieusement le palet qui traîne (2-0 à 32'33). Une minute plus tard, Ilpo Salmivirta envoie de la ligne bleue la rondelle entre les jambières du gardien visiteur (3-0 à 33'35).

Christopher Lepers prend son temps mort, mais le retour sur le glaçon est encore plus difficile pour l'entente St-Gervais – Megève. En moins de trois minutes, les Normands ont doublé leur avance. Juha Alen de loin (4-0 à 34'31), Julien Desrosiers en reprise instantanée (5-0 à 35'33) et Marc-André Thinel tout en solo glissent le caoutchouc derrière le portier adverse (6-0 à 36'11). Encore heureux pour les Savoyards qu'Ilpo Salmivirta ait échoué lors de deux autres énormes occasions détournées par Luc Saccomano (34'52 & 35'27). Il n'y a plus de match. Victor Cocar est exclu pour une charge dans le dos de Carl Mallette (39'40).

DACOSTA_Teddy_100911_353Au dernier retour sur le glaçon, la supériorité rouennaise de cinq minutes, suite à l'exclusion, se concrétise à une seule reprise. C'est Calle Bergström qui de loin envoie dans le but (7-0 à 40'32). Jeffrey Clarke ne manque pas une cage ouverte et réduit le score (7-1 à 45'08). Rouen marque deux autres buts en power-play. Carl Mallette à mi-distance après une accélération de Julien Desrosiers (8-1 à 49'05). Et François Pierre Guenette après deux retours simultanés, car Luc Saccomano, combatif, s'évertue, en vain, à fermer l'accès de sa cage (9-1 à 49'57).

Teddy Da Costa se voit refuser un but (56'59) et pendant une des deux supériorités du Mont-Blanc, Étienne Croz rend la fin de match moins frustrante pour ses coéquipiers en ajustant le haut des filets de Sebastian Ylönen à partir de l'enclave (9-2 à 58'58).

Cette victoire acquise juste après la finale de coupe de France de Bercy est importante dans la mesure où elle permet aux Dragons de continuer d'envisager la première place dans un mois, et aussi parce qu'en jouant à quatre lignes ce match minimise finalement les fatigues des uns et des autres valides, tout en préservant Daniel Babka et Luc Tardif.

Pour le Mont-Blanc, c'est tout l'inverse, hélas ! Christopher Lepers est officiellement écarté de ses fonctions de coach à l'issue de cette défaite, remplacé par... l'ancien entraîneur de Rouen, Christian Pouget.


                
Rouen - Mont Blanc 9-2 (1-0, 5-0, 3-2)
Mardi 1er février 2011 à 20h00 au centre sportif Guy Boissière. 2640 spectateurs.
Arbitrage d'Alexandre Bourreau assisté de Mathieu Loos et Maxime Durand.
Pénalités : Rouen 16' (0', 2'+10', 4') ; Mont Blanc 41' (4', 6'+5'+20', 6').

Évolution du score :
1-0 à 14'52" : Guenette assisté de Brunelle et Thinel
2-0 à 32'33" : Janil assisté de Valier et Mulle
3-0 à 33'35" : Salmivirta assisté de Holmqvist et Da Costa (sup.num.)
4-0 à 34'31" : Alen assisté de Da Costa et Guttierez
5-0 à 35'33" : Desrosiers assisté de Olsson et Salmivirta
6-0 à 36'11" : Thinel assisté de Guenette et Brunelle
7-0 à 40'32" : Bergström assisté de Salmivirta et Desrosiers (sup.num.)
7-1 à 45'08" : Clarke assisté de Sullivan
8-1 à 49'05" : Mallette assisté de Desrosiers et Salmivirta (sup.num.)
9-1 à 49'57" : Guenette assisté de Brunelle et Thinel (sup.num.)
9-2 à 58'58" : Croz assisté de Clarke et Sullivan (sup.num.)


Rouen

Gardien : Sebastian Ylönen.

Défenseurs : Jens Olsson  – Calle Bergström ; David Holmqvist – Cédric Custosse ; Juha Alen – Jonathan Janil ; (puis Aurélien Greverend à 51'27).

Attaquants : Julien Desrosiers – Carl Mallette (C) – Ilpo Salmivirta ; Marc-André Thinel (A) – François-Pierre Guénette – Mathieu Brunelle ; Alexandre Mulle - Teddy Da Costa – Romain Guttierez ; Anthony Rech – Jonathan Zwikel (A) – Peter Valier.

Remplaçant : Fabrice Lhenry (G). Absents : Daniel Babka (ischio–jambiers), Luc Tardif Jr.
 
Mont-Blanc

Gardien : Luc Saccomano.

Défenseurs : Dusan Brincko – Sébastien Borini ; Numa Besson – Lionel Simon ; Arthur Cocar – Stefan Lars Wiktorsson.

Attaquants : Jeffrey Clarke Cadieux – Clément Masson – John Joseph Sullivan ; Arthur Coulon – Romain Orset – Johan Chang ; Josselin Besson – Étienne Croz – Morgan Vialle ; (puis Jérémy Ares – Victor Cocar – Gaël Jeanbourquin).

Remplaçants : Henry Corentin Buysse (G), Julien Payraud.