Lyon - Evry (Division 2, 15e journée)

Les Lions plus forts

Sérieux et volontaires, les Lions ne sont pas tombés dans le piège d’Évry, et ont consolidé leur place de leader hier soir à Charlemagne en remportant largement (10-4) un match âpre et spectaculaire.

Il ne fallait pas arriver en retard hier soir à la patinoire Charlemagne. Pour sa troisième sortie de l’année dans son antre, le LHC n’a pas fait dans la dentelle contre Évry, battu (10-4). Et ce succès, devant une grosse affluence, s’est dessiné dès les premières minutes de cette 15ème journée du championnat de France. Bien entrés dans le match, les Lyonnais trouvaient l’ouverture après seulement trois petites minutes de jeu (1-0, 3’38) grâce au néo international Letton Elvis Zebulovskis, qui profitait d’un powerplay pour ajuster le gardien d’Évry. Dans la foulée, le numéro 27 des Lions servait idéalement en retrait le Canadien Andrew Bonello qui ne se fit pas prier pour fusiller le malheureux portier francilien (2-0, 4’07). Étouffés par le pressing des hommes de Pascal Margerit, les Peaux Rouges d’Évry concédaient un troisième but alors que le chrono n’indiquait pas encore dix minutes de jeu. Lancé face au but après un beau travail de son capitaine Damien Croux, Mathieu Reverdin loba astucieusement le goal (3-0, 7’04). Mené et totalement dépassé par les évènements, Évry joua le reste du tiers avec d’autres armes, de la rudesse et beaucoup de nervosité, ce qui fit quelque peu sortir du match les Lions.

Beaucoup de bagarres et de pénalités qui allaient continuer de marquer cette rencontre oh combien âpre. Et si les filets ne tremblèrent plus après le troisième but, le second acte offrit une véritable avalanche aux quelques 2950 spectateurs. Pas moins de huit buts, dont quatre en moins d’une minute juste avant la demi-heure de jeu, donnèrent en effet du relief à un deuxième tiers assez époustouflant. S’il serait évidemment trop long de revenir en détail sur chacune des réalisations, quatre hommes ont été les acteurs majeurs de cette période. Quand Daniel Gordon , le numéro 24 d’Évry, y alla de son triplé (20’38, 22’34 et 29’24), côté lyonnais Elvis Zebulovskis l’imita en ajoutant deux autres unités à son compteur (28’59 et 36’14), pendant qu’Alexander Olsson (21’26 et 29’34) débloqua son compteur de la soirée. Buteur dans le premier tiers, Andrew Bonello signa également un doublé (28’40). A 8-3, la messe était dite.

Car en toute honnêteté le troisième et dernier tiers ne délivra plus rien hormis trois nouveaux buts. A la réduction du score de Kevin Ledoux (8-4, 55’31), succédèrent deux réalisations lyonnaises signées Fred Figon (9-4, 56’03) et Dorian Duchosal (10-4, 59’01). L’essentiel était déjà assuré, avec un nouveau succès qui assure une belle première place aux Lions. A trois matches de la fin de saison régulière, la tendance prend forme, reste à confirmer ce leadership pour attaquer dans la position la plus favorable les futurs play-offs.

Compte-rendu du site officiel du Lyon Hockey Club

Lyon - Évry 10-4 (3-0, 5-3, 2-1).
Samedi 29 janvier 2011 à 20h30 à la patinoire Charlemagne.
Arbitrage de Guillaume Florentin et Hervé Roulet.
Pénalités : Lyon 62' (14'+10', 6'+2x10', 12'), Évry 42' (8'+10', 4'+20', 0').
Évolution du score :
1-0 à 03'38" : Zelubovskis assisté de Reverdin et R. Olsson (sup. num.)
2-0 à 04'07" : Bonello assisté de Zelubovskis et Mi. Ruberto (sup. num.)
3-0 à 07'04" : Reverdin assisté de R. Olsson et Croux
3-1 à 20'38" : Gordon assisté de Gentilleau et Morette
4-1 à 21'26" : A. Olsson assisté de R. Olsson
4-2 à 22'34" : Gordon assisté de Burto
5-2 à 28'40" : Bonello
6-2 à 28'59" : Zelubovskis assisté de Bonello
6-3 à 29'24" : Gordon
7-3 à 29'34" : A. Olsson assisté de Reverdin et Croux
8-3 à 36'14" : Zelubovskis assisté de Frioux et Mi. Ruberto
8-4 à 55'31" : Ledoux
9-4 à 56'03" : Figon assisté de Bonello et Ma. Ruberto
10-4 à 59'01" : Duchosal (inf. num.)