Rouen II - Orléans (Division 2, 15e journée)

Sur la mauvaise pente avec quatre défaites de suite, la Division II rouennaise aura brisé ce samedi la spirale négative. Alors que la dernière victoire des Dragons remontait à une rencontre face à Clermont le 11 décembre, la réserve jaune et noire aura disposé de la lanterne rouge Orléans sur le score de 7 buts à 3. En dépit d'un score plutôt large, le succès normand aura mis de longues minutes à se dessiner.

Ainsi, à l'issue de la première période, la parité à 2-2 était de rigueur entre les deux équipes après que Pavel Milec et Thomas Saint-André aient répondu respectivement à l'ouverture du score de Kévin Marias-Magill et au deuxième but de Maxime Joly. Pire pour les Dragons, à l'entame de la période médiane, les Orléanais profitaient de leur atout offensif Pavel Milec pour porter la marque à 3-2. Repris quelques minutes plus tard par Quentin Berthon puis une nouvelle fois par Kévin Marias Magill, les Renards orléanais pourtant à effectif réduit parvenaient à tenir en respect la formation rouennaise.

Malheureusement pour eux, la troisième période leur sera fatale. Physiquement moins présents, la différence se fera dans l'ultime vingt minutes, Quentin Berthon en avantage numérique lançant l'estocade finale poursuivie par Mathieu Bertrand et Aurélien Gréverend. En somme, les Dragons s'imposaient 7 buts à 3 et entérinaient mathématiquement leur qualification pour les play-offs avant une fin de saison régulière émaillée de déplacements à Chambéry, Annecy et la réception de La Roche-sur-Yon.

 

Rouen II - Orléans 7-3 (2-2, 2-1, 3-0).
Samedi 29 janvier 2011 à 18h30 à la patinoire de l'Ile Lacroix.
Arbitrage de Pascal Telliez et Fabien Linek.
Pénalités : Rouen II 26' (4', 6'+10', 6'), Orléans 24' (2', 2', 10'+10').
Évolution du score :
1-0 à 06'19" : Marias-Magill assisté de Gaudeaux et Joly
1-1 à 11'58" : Milec assisté de Mineur et Saint-André (sup. num.)
2-1 à 16'30" : Joly assisté de Marias-Magill
2-2 à 19'39" : Saint-André assisté de Gren et Milec
2-3 à 25'48" : Milec assisté de Saint6André et Gren (sup. num.)
3-3 à 27'43" : Berthon assisté de Sucré
4-3 à 36'21" : Marias-Magill assisté de Gaudeaux
5-3 à 43'16" : Berthon assisté de Gréverend et Sucré (sup. num.)
6-3 à 49'32" : Bertrand assisté de Gréverend et Dreyfus (sup. num.)
7-3 à 56'25" : Gréverend assisté de Gaudeaux et Marias-Magill