Équipe-type de Ligue Magnus de janvier 2011

ALEN_Juha_100911_351Ils étaient inséparables. Les problèmes financiers des Diables Rouges et un arrangement de sauvetage entre Rouen et Briançon les ont séparés. Leur duo se reconstruira-t-il l'an prochain ? Une de leurs équipes actuelles pourrait perdre beaucoup. Depuis la blessure de Terglav, le capitaine de secours Marc-André Bernier s'est en effet rendu indispensable à Briançon. Il a progressé dans le maniement du palet mais aussi dans le travail défensif. Il n'a rien perdu de sa "gâchette" quand il s'agit de viser les filets, malgré le départ de son compère de Laval.

Le compère en question, François-Pierre Guénette, marche sur les plates-bandes de son ami puisqu'il a été décalé du centre à l'aile depuis son inclusion sur la ligne de Mallette, la plus efficace du moment. Ils restent néanmoins virtuellement complémentaires, tout en étant tous deux de plus en plus complets. Guénette, qui est venu mater son ancienne équipe à René-Froger, impressionne par son patinage infatigable et son implication toujours remarquable avec et sans palet.

Cette constance, un autre homme l'incarne chez les Dragons : Juha Alén, le plus efficace des Dragons sur le plan défensif pur. Il est leur pilier en infériorité, avec le toujours combatif Zwikel, et pendant la blessure à l'épaule du colosse finlandais en début de mois, les Rouennais ont paru plus poussifs. Il est l'incarnation des gendarmes des enclaves dans une équipe-type souvent propice aux défenseurs offensifs.

Et justement, c'est un ancien attaquant qui l'accompagne sur les lignes arrières. En forme physiquement depuis décembre, Kevin Hecquefeuille en se montre impeccable dans son nouveau poste, parfait techniquement avec d'excellentes remontées de palet et les retours défensifs qui vont avec. L'équipe de France aura grandement besoin du reconverti après la blessure d'Amar.

Gap est la success story de la saison et ce n'est pas un hasard si Jiri Rambousek revient parmi les premières places des compteurs. C'est le leader offensif des Rapaces et il a toujours une technique au dessus de la moyenne. Que Gap soit parmi les meilleures attaques de la Magnus, c'est nouveau, et c'est en grande partie grâce à lui, avcec l'appui du sens aiguisé de la contre-attaque de Rane Carnegie.

Longtemps mal servi en points, Chamonix a fait un grand pas vers le maintien en janvier et le doit notamment à un Florian Hardy en forme qui a dégoûté les deux meilleures attaques de Magnus par un match énorme lors de la victoire à Rouen puis par un blanchissage contre Amiens. La blessure de Ferhi, au moment où le Grenoblois revenait dans sa meilleure forme, laisse une chance pour le retour de Hardy en équipe de France, même si Quemener lui dispute la place de numéro 3 derrière Huet et Lhenry.

L'équipe-type de janvier 2011 : Florian Hardy (Chamonix) ; Juha Alén (Rouen) - Kevin Hecquefeuille (Amiens) ; Jiri Rambousek (Gap) - François-Pierre Guénette (Rouen) - Marc-André Bernier (Briançon).