Amiens - Rouen (U18 élite)

2011-02-05-amiens-rouen-cadets-4L’heure de la revanche a sonné

Samedi 5 février au Coliséum, quatrième et dernier match contre l’ennemi rouennais. Revenus avec une défaite aux pénaltys la semaine dernière de terre normande, les Cadets Elite avaient donc vécu là leur première défaite de la saison régulière en rien de moins que 16 matchs.

Celle-ci digérée, les U18 amiénois sont attendus au tournant : l’antre picard n’a pas encore connu la défaite et c’est à eux de préserver leur invincibilité à domicile et de montrer de quel bois ils se chauffent. La victoire est impérative, ne serait-ce que pour montrer que l’équipe gagnante est toujours là, car au classement, toujours en tête avec 46 points, les Amiénois sont quasi irrattrapables et ne risquent plus grand chose…

Dès les premières minutes du match, les Amiénois ont la crosse sur le palet. Ils n’ont pas perdu de temps pour rentrer dans la partie, tout comme les Rouennais d’ailleurs, qui ne sont pas venus en terre picarde pour faire de la figuration. Ils entendent bien réitérer leur exploit passé, à savoir faire trébucher une deuxième fois le leader du championnat.

Néanmoins, Victor Houeix part au cachot à la troisième minute et les Amiénois, qui n’en demandaient pas tant, déverrouillent leur compteur par l’intermédiaire de Kévin Spinozzi, posté au deuxième poteau (1-0, 3’29’’).2011-02-05-amiens-rouen-cadets-5

Les deux équipes se rendent coup pour coup et les Dragons savent également profiter de leur première supériorité pour égaliser grâce à Antoine Mony qui glisse le palet entre le poteau et la mitaine de Corentin Cunsolo (1-1 ; 8’15’’).

Une nouvelle pénalité rouennaise permet à Kévin Spinozzi de scorer à nouveau mais le but est refusé. De ce fait, Rouen repart à l’attaque et Florian Duval déboule à toute vitesse devant le portier amiénois et donne l’avantage aux visiteurs (1-2 ; 11’00’’). Même retenu par Marius Serer, il charge pourtant violemment le gardien local Corentin Cunsolo qui se retrouve enfermé dans sa cage devant la balustrade et qui sera obligé de sortir, complètement sonné.

Robin Lambart et Antoine Mony ne parviennent pas à lever le palet dans les filets désormais gardés par Quentin Kello, puis Mathieu Briand s’offre un break que le gardien amiénois peut stopper. Courte avance rouennaise suite à un premier tiers équilibré où le palet navigue rapidement entre les deux cages.

La reprise est vive, un poteau frôlé et Marius Serer ramène son équipe à hauteur dans les premières secondes (2-2 ; 20’40’’). Amiens est à l’attaque pour prendre l’avantage mais les tentatives sont vaines et Guillaume Duquenne reste solide dans sa cage. Le jeu s’échauffe quelque peu et les pénalités pour dureté tombent de chaque côté.2011-02-05-amiens-rouen-cadets

Quentin Kello se montre sur un bel arrêt d’un lancer de Xavier Boissel Dombreval et la défense amiénoise est aussi à saluer, avec Nicolas Leclerc qui fournit un gros travail. Le portier amiénois fait un dernier arrêt au complet sur le glaçon et la pression normande se calme. Mais les visiteurs veulent dominer et leurs assauts finissent par payer : Raphaël Faure permet aux Dragons de mener à nouveau (2-3 ; 29’09’’).

Malgré tout, les Amiénois ne lâchent pas et repartent à l’attaque de la cage rouennaise et Maurin Bouvet tente une déviation sans succès.

Johan Saint-André déboule au second poteau mais loupe son occasion tandis que Robin Lambart récupère le puck en zone neutre et se présente seul pour un face-à-face qu’il ne loupe pas (2-4 ; 31’21’’).

L’habitude rouennaise bien connue ne fait pas défaut aux cadets rouennais qui cherchent la bagarre et Maurin Bouvet repart au cachot avant que Thibaut Gelmi ne remplace Guillaume Duquenne devant les filets rouennais. Amiens souffre en infériorité mais Nicolas Leclerc dégage permet aux noirs de respirer. Mais leurs adversaires provoquent des fautes et l’arbitre suit le mouvement. Cependant les Amiénois s’en sortent sans dégâts et le tiers se termine alors qu’une pénalité reste à tuer. La grande équipe U18 n’est plus vraiment celle du début de saison. Le désir de réagir est là mais Rouen est sérieux et étouffe peu à peu le jeu amiénois.

2011-02-05-amiens-rouen-cadets-2De retour à cinq sur la glace, les Amiénois ne vont pas être capables de tirer profit d’un nouvel avantage numérique. Néanmoins, leurs efforts et leur résistance paye puisque Maurin Bouvet intercepte une passe en zone d’attaque et troue Thibaut Gelmi (3-4 ; 45’52’’).

Les Dragons durcissent encore le jeu et Amiens n’arrive plus à sortir de sa zone défensive pour quelques minutes mais Alexandre Lubin et Florian Duval échouent tous deux sur Quentin Kello. Joel Dos Reis se bat pour ramener le palet en zone offensive amiénoise et Rémi Thomas shoote, en vain.

Marius Serer et Robin Lambart vont au cachot à quelques secondes d’intervalle et Guillaume Leclerc peut prendre un tir de la bleue.

Un nouveau but est refusé pour les Amiénois mais Kévin Spinozzi inscrit son doublé et tout à refaire pour les Dragons s’ils veulent toujours remporter la rencontre (4-4 ; 53’31’’).

Johan Saint André lance hors champ, puis les blancs écopent de deux minutes de prison et Nordine Mahdidi demande son temps-mort. Les visiteurs réussissent d’abord à se dégager mais Marius Serer trouve la faille et le capitaine permet à Amiens de passer devant (5-4 ; 57’59’’).

Une nouvelle fois en infériorité sur les deux dernières minutes de la partie, les Rouennais ne peuvent jouer comme ils l’entendent et Amiens finit par garder la rondelle en jouant la montre pour s’assurer la victoire.2011-02-05-amiens-rouen-cadets-2

Le relâchement n’a pas pointé le bout de son nez dans les rangs amiénois et les efforts ont porté leurs fruits. Les Cadets ont pu remonter trois buts et réaffirmer leur place de leader face à cette équipe rouennaise capable, on le sait désormais, de venir les chatouiller.

Alors, peut-être que la machine amiénoise se fatigue un peu mais les mécanismes ne rouillent pas et les U18 répondent toujours présents.

Une petite trêve organisée pour le rassemblement de l’équipe de France U18 en Hongrie leur fera sans aucun doute le plus grand bien pour repartir sur leur lancée dès le 19 février face à Angers, sur la glace des Ducs.

 

Amiens-Rouen 5-4 (1-2 ; 1-2 ; 3-0)
Samedi 5 février 2011 au Coliséum d’Amiens.
Arbitrage de Steve Bataille assisté de Yann Chevanse et Rémi Fournier.
Pénalités : Amiens 18’ (2’, 12’, 4’), Rouen 28’ (6’, 4’+10’, 8’).
Évolution du score :
1-0 à 03'29" : Spinozzi assisté de Bouvet et Carpentier (sup. num.)
1-1 à 08'15" : Mony (sup. num.)
1-2 à 11'00" : Duval (inf. num.)
2-2 à 20'40" : Serer assisté de Leclerc et Spinozzi (sup. num.)
2-3 à 29'09" : Faure assisté de Moreau
2-4 à 31'21" : Lambart assisté de Barbero et Faure
3-4 à 45'52" : Bouvet
4-4 à 53'31" : Spinozzi assisté de Bouvet (sup. num.)
5-4 à 57'59" : Serer assisté de Carpentier (sup. num.)