Montpellier - Brest (Division 1, 19e journée)

Défaite dans l’Hérault

La belle machine bretonne a chuté samedi 5 Février sur la glace de Végapolis, l’antre des Vipers de Montpellier.

Tous les supporters Bretons sont au courant de l’absence prolongée de Jaroslav Prosvic, cette perte est lourde pour la formation brestoise mais le groupe possède de la ressource. Au cours du dernier entraînement préparatoire avant le départ à Montpellier, Michal Dian, très en vue dernièrement, se blesse aux adducteurs, nous sommes à ce jour dans l’attente d’un diagnostic pour connaître la durée de son absence. Il n’a bien sûr, pas fait partie du déplacement à Montpellier.

C’est donc avec l’absence de deux joueurs majeurs que les coéquipiers de Martin Gascon vont défier les Vipers, récents vainqueurs de Neuilly sur sa glace. On se rappelle le match aller où déjà plusieurs manquaient à l’appel (Volkov, Gauthier et Cintala) ainsi que le coach André Peloffy, qui avait laissé sa place au manager breton Sébastien Oprandi. Cette partie s’était conclue par une victoire brestoise à une seconde de la fin de la prolongation grâce à un but d'Alexandre Lefebvre. Les Albatros s’attendaient donc à un match difficile.

Le public a répondu présent, 927 spectateurs se sont amassés dans les tribunes pour soutenir leur club. Dés les premiers instants, Martin Gascon part en échappée, seul face à Fabrice Agnel, ce dernier remporte le duel. Le destin s’acharne contre la formation finistérienne. Nicolas Motreff se blesse sérieusement dans un choc genoux contre genoux face à un Viper, le match est terminé pour le Brestois, qui vient compléter la liste de l’infirmerie bretonne. Quelques instants plus tard une escarmouche met aux prises Nelson Vargas Dias et Janis Brakss, les deux joueurs sont expulsés pour s’être distribué des coups de crosses vicieux. Malgré tout les deux équipes produisent du jeu et les premiers à ouvrir la marque sont les Vipers par Janis Straupe. Les Albatros répondent sur un avantage numérique par Sébastien Gauthier. Il n’aura fallu que 15 secondes à l’attaque massive bretonne pour marquer.

En seconde période, le power play montpelliérain répond à celui des Brestois en marquant par Eddy Martin-Whalen, qui bat Landry Macrez entre les jambières. Les joueurs de Lionel Bilbao prennent deux longueurs d’avance grâce à l’excellent Mike Zbriger. Les Albatros sont poussés à réagir et, vite, le jeu de puissance brestois répond. Vladimir Holik catapulte le palet dans le filet d’Agnel qui ne peut contester. Les Albatros reviennent à la portée des Vipers mais Janis Straupe marque à deux reprises pour permettre à son club de prendre 3 buts d’avance. Les Vipers pensent avoir fait le plus gros. La troupe d’André Peloffy, malgré les trois buts de retard et l’absence de 4 attaquants titulaires, va réagir au plus grand bonheur de ce dernier. Sébastien Gauthier y va de son deuxième but de la soirée, puis Martin Gascon sert idéalement Matus Petricko qui ne tremble pas. Les Albatros sont de retour, le tableau de marque affiche 5-4 pour l’équipe locale.

Les leaders de la D1 n’ont besoin que d’une minute pour marquer le but qui remet les deux formations à égalité. C’est Alexandre Lefebvre qui s’acquitte de cette tâche, bien servi par Tristan Lemoine et Martin Gascon. Les Albatros prennent le jeu à leur compte, ils butent à de nombreuses reprises sur le portier des Vipers. Quelques pénalités tombent de part et d’autre, et les Brestois n’arrivent pas à concrétiser. Le but vainqueur arriva de la part de Janis Straupe, le quatrième but de la soirée pour lui, qui donne la victoire à son équipe. Le coach brestois joue le tout pour le tout en sortant son gardien pour un attaquant supplémentaire, mais la manœuvre ne fonctionne pas et les Vipers en profitent pour marquer le dernier but de la rencontre par Raimonds Danilics.

Il faut bien reconnaître que le groupe d’André Peloffy a connu plusieurs défections en 24 heures. Ceci fait partie des désagréments que toutes les équipes doivent traverser, l’adversité fait partie de la vie d’un groupe de hockeyeurs. A l’issue du match, la déception était de mise car malgré les absences les Albatros étaient très proches de ramener deux points de Montpellier. Mais les Vipers en avaient décidé autrement, ils se sont battus pour arriver à vaincre les leaders de Division 1.

Une journée où les leaders perdent des plumes. La défaite du leader brestois n’était pas la seule parmi les leaders du championnat, le second Neuilly est tombé au Pays Basque en prolongation 3 buts à 2. Le 3ème, l’équipe des Phénix de Reims, a perdu à Avignon chez la lanterne rouge.

Compte-rendu du site officiel des Albatros de Brest


Montpellier - Brest 7-5 (1-1, 4-3, 2-1).
Samedi 5 février 2011 à 19h30 à Végapolis. 927 spectateurs.
Arbitrage de Marie-Tjana Picavet assistée de Gildas Fontaine et Matthieu Barbez.
Pénalités : Montpellier 39' (2'+5'+20', 6', 6'), Brest 33' (2'+5'+20', 2', 4').
Évolution du score :
1-0 à 15'46" : Straupe assisté de Garcia et Martin-Whalen
1-1 à 18’13" : Gauthier assisté de Holik et Gascon (sup. num.)
2-1 à 20‘23" : Martin-Whalen assisté de Zbriger (sup. num.)
3-1 à 22'03" : Zbriger
3-2 à 22’54" : Holik assisté de Gauthier et Vorobel (sup. num.)
4-2 à 28‘57" : Straupe assisté de Garcia et Delisle
5-2 à 31'03" : Straupe assisté de Martin-Whalen
5-3 à 32’06" : Gauthier assisté de Holik
5-4 à 34’59" : Petricko assisté de Gascon
5-5 à 40’58" : Lefebvre assisté de Lemoine et Gascon
6-5 à 56’58" : Straupe assisté de Garcia
7-5 à 59’57" : Danilics assisté de Straupe (cage vide)