Danemark - France (Euro Challenge)

ANDERSEN_Frederik-100516-394À son tour, le Danemark a affronté l'équipe 2 de Russie, mais avec bien plus de réussite que les Français. Ils ont emporté le match 3-2 devant 2000 spectateurs à Vojens, vraie ville de hockey. Pour le retour à Odense sur l'île de Fionie, l'affluence est plus décevante. Les caméras de TV2 Sport, comme hier, sont toutefois présentes pour diffuser le match en direct.

Le gardien Frederik Andersen a été le grand artisan de la victoire sur les Russes avec de nombreux arrêts en début de match. Il récidive face aux Français, qu'il frustre pendant toute la première période, notamment face à Auvitu et Gras. Son vis-à-vis Fabrice Lhenry réussit aussi de bons arrêts, mais il encaisse un mauvais but : pendant un changement de lignes, le défenseur Jesper Jensen relance vers Nicklas Hardt lancé sur l'aile gauche qui prend de vitesse Kevin Hecquefeuille et marque en angle entre les jambières du gardien tricolore.

La contre-attaque rapide, c'est encore l'arme qu'utilisent les Danois en deuxième période. Jesper Jensen (l'attaquant cette fois) reçoit le palet à la bleue, accélère pour passer Besch, embarque Lhenry et la défense et remet intelligemment en retrait vers Nichlas Hardt qui est venu se placer face à la cage ouverte.

JAKOBSEN_Julian-100516-409La France, elle aussi, réplique sur une action rapide : Damien Raux laisse en retrait à Kevin Hecquefeuille qui trouve une magnifique passe transversale vers Julien Desrosiers. Le Rouennais se présente seul face à Frederik Andersen qui se fait dribbler avec insolence. Sur leur lancée, les hommes du duo Henderson/Pousse pressent à deux et poussent la défense danoise à la faute : le jeune Alexandre Mulle met en échec l'arrière débutant en équipe danoise Nicklas Hansen, et Jérémie Romand récupère le palet qu'il va glisser entre les bottes d'Andersen, moins fringant désormais (2-2).

Nicklas Hardt, par contre, est toujours aussi étincelant. Tout réussit ce soir au joueur de Malmö, qui dévie de manière imparable un tir de Julian Jakobsen. Deux minutes plus tard, Julien Albert hérite du palet dans l'enclave grâce à un contre favorable et décoche rapidement un tir à mi-hauteur pour une nouvelle égalisation (3-3).

Après cette deuxième période un peu folle, le jeu revient au calme. La principale satisfaction pour la France est la résistance en infériorité numérique, point noir face aux Russes. Elle passe dix minutes au total à quatre contre cinq pendant le troisième tiers et la prolongation, mais s'en sort sans dommage.

Pour ce qui est des tirs au but, en revanche, c'est toujours la même histoire. On ne sait si Fabrice Lhenry se consolera d'être le quatrième gardien victime du nouveau roi des pénaltys Julian Jakobsen durant cette saison internationale.

Désignés joueurs du match : Nichlas Hardt pour le Danemark et Damien Raux pour la France.

La vidéo des buts.

 

Danemark - France 3-3 (1-0, 2-3, 0-0, 0-0) / 2-1 aux tirs au but
Samedi 13 février 2011 à 19h45 à la Vestfyen Arena d'Odense. 850 spectateurs.
Arbitrage de Jacob Grumsen (DAN) et Evgeni Romasko (BLR) assistés de Jacques Riisom et Claus Hansen (DAN).
Pénalités : Danemark 10' (2', 2', 4', 2'), France 18' (4', 2', 10', 2').
Tirs : Danemark 39 (13, 12, 11, 4), France 30 (12, 8, 5, 5).

Évolution du score :
1-0 à 16'12" : Hardt assisté de J. Jensen (déf.)
2-0 à 29'46" : Hardt assisté de J. Jensen (att.)
2-1 à 32'30" : Desrosiers assisté de Hecquefeuille et Raux
2-2 à 35'47" : Romand assisté de Mulle
3-2 à 36'32" : Hardt assisté de Jakobsen
3-3 à 38'39" : Albert assisté de Romand

Tirs au but :
France : Henderson (manqué), Auvitu (manqué), Arrossamena (réussi).
Danemark : Hardt (manqué), L. Lassen (réussi), Jakobsen (réussi).


Danemark

Gardien : Frederik Andersen.

Défenseurs : Stefan Lassen (C, +2) - Jesper Jensen (+2, 4') ; Nicklas Hansen (-2) - Philip Hersby (-2) ; Kasper Jensen - Michael Esksesen.

Attaquants : Lasse Lassen (-2, 2') - Mads Christensen (A, -3) - Kirill Starkov (-1) ; Nichlas Hardt (A, +2) - Julian Jakobsen (+3, 2') - Jesper Jensen (+1) ; Morten Poulsen (2') - Morten Andreasen - Frederik Storm ; Nicklas Carlsen - Olafur Gunnarsson - Lasse Holgaard.

Remplaçant : Sebastian Dahm (G). Absent : Daniel Nielsen.

France

Gardien : Fabrice Lhenry.

Défenseurs : Yohan Auvitu - Nicolas Besch (-1, 6') ; Vincent Bachet (C) - Kévin Hecquefeuille (A, +1, 2') ; Thomas Roussel - Gary Levêque ; Antonin Manavian.

Attaquants : Julien Desrosiers - Damien Raux - Nicolas Arrossamena ; Brian Henderson (-1) - Laurent Gras (A, -1) - Teddy Da Costa (-1, 4') ; Erwan Pain (2') - Loïc Lampérier - Matthieu Le Blond (4') ; Jérémie Romand (+1) - Alexandre Mulle (+1) - Julien Albert (+1).

Remplaçant : Ronan Quemener (G). Absent : Teddy Trabichet.