Courbevoie - Valence (Division 1, 20e journée)

Super Lynx

Après la défaite contre Cergy au Polygone, le plus fervent supporter des Lynx n’aurait pas parié sur une victoire chez les Coqs de Courbevoie. Les Parisiens, huitièmes du championnat, n’avaient pas intérêt à perdre des points sur leur glace pour conserver cette place qualificative aux play-offs.

C’est donc un petit exploit que les rouges et blancs ont réalisé dans ce difficile déplacement. Bastien San Giorgio, l’homme en forme de ce début d’année, montrait le premier le chemin. Il ouvrait le score moins de deux minutes après le coup d’envoi. La défense des Lynx tenait le choc et Marc Billiéras doublait la mise avant de rentrer aux vestiaires.

Le jeu sérieux des Valentinois posait de plus en plus de difficultés aux Coqs. Éric Medeiros portait le score à 3-0 à la trentième minute de jeu. Sevcik profitait d’une double supériorité pour réduire la marque. Courbevoie changeait de gardien, sans conséquence.

Le jeu se durcissait au troisième tiers. Sangiorgio augmentait l’avance des Lynx avec un quatrième but. Courbevoie butait toujours sur la défense des rouges et blancs et un Jérémy Valentin très concentré. Les Parisiens clôturaient la marque dans la dernière minute. Mais la messe était dite. Les Lynx l’emportaient 4 buts à 2.

Avec cette victoire les Lynx assurent dès à présent leur maintien en Première Division. Ils sont dorénavant à trois points de la huitième place. Mais leur fin de saison est particulièrement difficile. Samedi, la réception de Reims, vainqueur d’Anglet et troisième de championnat, est un nouveau challenge important pour les Lynx.

Compte-rendu du site officiel des Lynx de Valence


Courbevoie - Valence 2-4 (0-2, 1-1, 1-1).
Samedi 12 février 2011 à 20h00 à la patinoire Thierry Monier.
Arbitrage de Gilles Durand assisté de Julia Cruchandeau et Aurélien Smeeckaert.
Pénalités : Courbevoie 22' (6', 4', 12'), Reims 22' (4', 12’, 6').
Évolution du score :
0-1 à 01'53" : San Giorgio assisté de Manon et Medeiros
0-2 à 18'02" : Billieras assisté de A. Pelisse (sup. num.)
0-3 à 30’39" : Medeiros
1-3 à 36‘52" : Sevcik assisté de Hanes (double sup. num.)
1-4 à 56'32" : Sangiorgio assisté de Parviainen et Medeiros (sup. num.)
2-4 à 57‘58" : Place assisté de Konopka et Paillet