Les play-offs de série A commencent encore sans Cortina

BORGATELLO_Christian-100508-143Aucune surprise dans la première journée des play-offs italiens hier soir, les favoris ont tous commencé leur parcours à domicile et ont tous marqué quatre buts. Une curiosité : les appariements pour les quarts de finale sont les mêmes que ceux du précédent championnat, même si le classement qui les a déterminés est différent.

Les neuf équipes participantes sont arrivées à la fin de la saison régulière dans cet ordre : 1 Val Pusteria 84 points, 2 Asiago 77, 3 Bolzano 76, 4 Renon 74, 5 Valpellice 59, 6 Pontebba 49, 7 Fassa 42, 8 Alleghe 42, 9 Cortina 37. Les positions entre la deuxième et la quatrième place ainsi que la seconde élimination consécutive de Cortina se sont décidées à la dernière journée.

Val Pusteria, après la conquête de la Coupe d'Italie, a remporté la saison régulière pour la première fois de son histoire. Asiago, avec le retour de Daniel Bellissimo (gardien de l'équipe nationale italienne qui était retourné outre-Atlantique à la recherche d'un engagement de prestige dans les ligues professionnelles nord-américaines) a retrouvé "l'équipe-spectacle" qui s'était adjugé le titre 2009/10.

Le Bolzano du coach Insam, une équipe de grands noms encore sans amalgame parfait, a perdu pour blessure dans les dernières rencontres Christian Borgatello, considéré par beaucoup comme le meilleur défenseur formé en Italie, et n'a réussi à dépasser Renon qu'à l'ultime journée. Ce même Renon a tardé à compléter son effectif (les Finlandais Lasse Korhonen et Sami Ryhänen - l'ex-Strasbiourgeois et Clermontois - sont arrivés le dernier jour du mercato le 31 janvier) et, en perdant à Brunico, a dû se concenter de la quatrième place.

Derrière, seuls Valpellice et Pontebba, certains depuis quelques temps de la cinquième et de la sixième place, ont vécu les dernières semaines sans angoisse particulière. Maintenant, les Piémontais, avec Giulio Francella pour diriger les opérations, retrouvent Renon, "bête noire" de la Valpe depuis quelque temps. Mais, alors que l'an passé il s'agissait d'un duel inégal entre le premier et le huitième, le nouveau duel (quatrième contre cinquième) apparaît bien plus équilibré. Les Frioulans de Pontebba retrouvent Bolzano, contre qui ils avaient échoué au septième match après avoir perdu aux tirs au but le cinquième match qui aurait pu les qualifier : ils se sont jurés de réessayer.

En queue, le Fassa de Miroslav Frycer a su exploiter au mieux chaque occasion dans les parties serrées (les Trentinois ont gagné 10 prolongations sur 12) pour se garantir la septième position, avant la dernière journée qui les a reposés, laissant Alleghe et Cortina se disputer le dernier strapontin dans le derby vénétien. Cortina devait gagner dans le temps réglementaire pour passer devant ses rivaux et, comme le match est arrivé à 1-1 à la dernière minute, a dû risquer de sortir son gardien. Alleghe en a profité pour gagner 2-1 avec un but en cage vide.

Dans une interview publiée sur le quotidien "Alto Adige", la majorité des personnes interviewées, toutes des personnages du hockey italien, s'est prononcée pour le passage facile en demi-finale des quatre favoris. Ceux qui ont exprimé quelques doutes : Fabio Polloni, ex-joueur de Cortina et entraîneur-adjoint de l'Italie, Armin Helfer, défenseur de Val Pusteria, et Stefano Bizzotto, commentateur de la RAI, qui ont concédé aux équipes moins cotées au moins la chance de prolonger leurs séries. Pour tous, le rendement des gardiens seront décisifs (Alleghe avec Dennis et Valpellice avec Regan peuvent créer des problèmes), mais alors c'est Daniel Bellissimo qui fait d'Asiago le favori du pronostic.

Gara 1 dei play offs :
Val Pusteria - Alleghe 4-2 (1-2, 2-0, 1-0)
Asiago - Fassa 4-1 (2-0, 2-0, 0-1)
Bolzano - Pontebba 4-3 (1-0, 1-1, 2-2)
Renon - Valpellice 4-2 (0-0, 2-1, 2-1)