Annecy - Asnières (Division 2, 3e journée)

Annecy retombe sur terre

En s'inclinant hier soir, certes en prolongation, les Chevaliers ont réalisé que le chemin qui doit les mener vers l'objectif de la saison ne sera pas aussi facile que cela et toutes les équipes à rencontrer dorénavant ne vont pas offrir les matchs sur un plateau. Hier soir les Castors ont donné une bonne leçon d'humilité aux Chevaliers, qui vont devoir se remettre au travail sans délai.

Tout démarre bien pour Annecy, c'est le capitaine Benjamin Arnaud qui ouvre le score puis Romain Laplace double la mise, mais Asnières réplique immédiatement par Guillaume Pfeiffer puis Martin Domian. Le jeu est plaisant, rapide, Annecy construit mais butte sur le gardien d'Asnieres, qui joue la carotte en contre attaque.

Au deuxième tiers, c'est encore le capitaine Benjamin Arnaud qui redonne l'avantage aux Chevaliers, puis les Castors répliquent à 27'39" par Léo Cuzon. Mais à 33'13" c'est Asnières qui passe devant grâce à Martin Domian. Le capitaine signe le triplé à 37'26" et Annecy reprend l'avantage à 39'21" par l'intermédiaire de Romain Laplace. Les Chevaliers maîtrisent encore le jeu, aux nombre des occasions il n'y a pas photo mais toujours un portier d'Asnières très chanceux ; du coté d'Asnières, 4 occasions depuis le début du match et 4 buts !

Au troisième tiers, ce sont encore une fois les Chevaliers qui remettent les Castors en selle par deux fautes stupides en zone d'attaque. A 5 contre 3, la sanction est immédiate, après 24 secondes, sur un but de Martin Domian. Cette fois on sent que les Castors y croient, ils prennent le match à leur compte, on sent pour la première fois de la saison que les Anneciens sont à la peine physiquement. Il n'y a pas de suspense dans les prolongations, Asnières s'impose logiquement à 62'57" sur une réussite d'Andreas Stenhols.

Malgré le résultat, les Chevaliers n'ont pas fait un mauvais match, mais il se sont heurtés à une équipe d'Asnières qui a très bien su jouer le contre, face à des Chevaliers plus que fébriles en défense et un gardien moins en réussite que d'habitude. Les points positifs pour Annecy sont sans conteste l'homme du match Benjamin Arnaud, sans qui la défaite aurait pu être beaucoup plus cuisante, le nombre d'occasions du match nettement en faveur d'Annecy, le point des prolongations empoché qui permet de conserver deux longueurs d'avance sur Dunkerque. En conclusion, une soirée pas complètement négative mais une bonne leçon à méditer...

Compte-rendu du site officiel des Chevaliers du Lac d'Annecy

Annecy - Asnières 5-6 (2-2, 3-2, 0-1, 0-1).
Samedi 19 février 2011 à 20h30 à la patinoire Jean Régis. 700 spectateurs.
Arbitrage de Hervé Roulet et Kamel Kattouche.
Pénalités : Annecy 8' (2', 2', 4', 0'), Asnières 4' (0', 4', 0', 0').
Évolution du score :
1-0 à 03'33" : Arnaud assisté de Pierrel et Bossier
2-0 à 07'46" : R. Laplace assisté de Mikula
2-1 à 08'48" : Pfeiffer assisté de Portier et Abramov
2-2 à 16'17" : Domian assisté de Bertrand et Mellander
3-2 à 24'46" : Arnaud assisté de Crettenand
3-3 à 27'39" : Cuzin assisté de S. Guillon
3-4 à 33'13" : Domian assisté de Bertrand et Cuzin (sup. num.)
4-4 à 37'26" : Arnaud (sup. num.)
5-4 à 39'21" : R. Laplace assisté d'Arnaud et Boldron
5-5 à 47'28" : Domian assisté de Bertrand et Cuzin (double sup. num.)
5-6 à 62'57" : Stenhols assisté de Mellander