Angers - Épinal (Ligue Magnus, 24e journée)

Épinal limite Lacasse

2011-02-20-Angers-Epinal5Le Haras affiche complet (1200 spectateurs) pour cette 24e journée de Ligue Magnus opposant les Ducs d'Angers aux Dauphins d'Épinal. Côté angevin, les deux défenseurs suédois manquent à l'appel (Michael Irani et Per Braxenholm). Les visiteurs sont quant à eux au complet.

Le match démarre sur un rythme soutenu et on ne voit qu'une équipe sur la glace : les Ducs d'Angers. Loïc Lacasse, le portier spinalien, repousse des tentatives de la bleue de Lauri Lahesalu (2'), Daniel Carlsson (4') ou encore Marc Bélanger (6'). Il faut attendre la huitième minute pour voir une réaction – timide – des joueurs de Santino Pellegrino par l'intermédiaire de Michal Petrak d'un tir anodin de la bleue. La domination angevine est tellement forte que la forteresse vosgienne va exploser en deux minutes. Dans un premier temps, Julien Albert repique vers le centre en dribblant facilement Fabien Leroy (dépourvu de sa crosse sur cette action) avant de placer malicieusement la rondelle dans la lucarne droite de Loïc Lacasse (1-0, 10'28"). Dans un second temps, Pierre-Luc Laprise reprend directement une offrande de Tomas Baluch et place le palet dans le petit filet droit du cerbère visiteur (2-0, 12'28").

Malgré ces deux buts, les Spinaliens ne répondent toujours pas présent et se retrouvent coup sur coup en double infériorité numérique suite à une action trop rapide des locaux. L'offrande était trop belle et Pierre-Luc Laprise décale Thiery Poudrier posté au second poteau qui n'a plus qu'à finir le travail dans la cage vide (3-0, 17'51").

2011-02-20-Angers-Epinal8On se dirige tranquillement vers la fin du tiers quand Juho Jokinen se retrouve en prison. Les Dauphins installent leur jeu de puissance, et suite à un très bon travail de Guillaume Chassard, Maxime Boisclair décoche une mine dans la lucarne gauche d'un Peter Aubry qui ne pouvait absolument rien faire sur cette action (3-1, 19'56"). Rageant pour des Angevins ultra-dominateurs, et un réalisme impressionnant pour des Spinaliens amorphes et sans ressources durant ce premier tiers.

Le deuxième tiers repart sur les mêmes bases avec un pressing constant de la part des Ducs d'Angers. Ces derniers passent même sans frémir une infériorité bien mal négociée par les Dauphins. Quelques instants plus tard, Thiery Poudrier s'offre un breakaway mais Loïc Lacasse ferme bien son entrejambe (24'). La pression est intense et Éric Fortier dévie à bout portant un slap de Pavol Mihalik qui finit miraculeusement dans la mitaine du gardien visiteur (26'). L'abnégation des Ducs est récompensée grâce à son capitaine Jonathan Bellemare. De derrière la cage, il essaie de tromper la vigilance de Loïc Lacasse, mais celui-ci ferme la porte et laisse un léger rebond. Sur cette action la défense panique et tarde à se dégager... Il n'en faut pas tant à Jonathan Bellemare qui place la rondelle dans la cage vide (4-1, 29'11").

Dès lors les Ducs se relâchent et vont se retrouver en infériorité. Jan Simko remonte le long de la balustrade côté droit et décoche un tir à mi-hauteur anodin. Le rusé Jan Hagelberg dévie de la crosse ce tir pour prendre à contrepied Peter Aubry (4-2, 34'32"). Un score flatteur pour les visiteurs mais il faut bien reconnaître que les Ducs peinent en infériorité (mal récurrent depuis quelques mois). Néanmoins, les hommes de Martin Lacroix vont finir ce tiers avec trois unités d'avance. Marc Bélanger – qui vient juste de prolonger deux ans avec les Ducs – sort sa "spéciale" ; il s'avance côté droit et tire à mi-hauteur au-dessus de la botte droite de Loïc Lacasse qui ne s'y attendait pas (5-2, 37'54"). Le score ne reflète pas la réalité du terrain et les Vosgiens peuvent remercier leur dernier rempart qui leur évite une correction.

2011-02-20-Angers-Epinal3Le troisième tiers voit les Spinaliens repartir avec envie et Juho Jokinen se voit sanctionner d'un cinglage peu évident. Quoi qu'il en soit, les visiteurs vont prendre de vitesse des Angevins et – suite à un service de Maxime Boisclair – Timo Kuuluvainen ajuste Peter Aubry qui n'a pas esquissé le moindre geste. Superbe action collective des Dauphins (5-3, 41'39"). Coup de froid au Haras !

Jonathan Bellemare remet les siens sur de bons rails. Esseulé au second poteau, il reprend victorieusement une superbe passe d'Éric Fortier (6-3, 45'45"). Quelques minutes plus tard, il dévie à bout portant un tir ras glace de Marc Bélanger. Le gardien spinalien laisse un rebond "flottant" et le capitaine des Ducs reprend de volée. Magnifique but angevin (7-3, 48"04'). Le dernier but sera à l'actif des visiteurs. Stéphane Gervais tire en angle mort et Peter Aubry laisse un rebond qui frappe le patin de Simon Lacroix et finit dans les filets (7-4,  54'07").

Une victoire facile des Ducs que le score final n'indique pas. Des Dauphins très peu dangereux et finalement pas si mal récompensés au vu de leur prestation. Des joueurs qui n'étaient pas à leur niveau habituel (Michal Petrak, Jan Plch et Stéphane Gervais) et des joueurs inexistants (Fabien Leroy notamment malgré un temps de jeu inexplicablement important). Côté angevin, la copie serait parfaite si les Ducs n'avaient pas encaissé trois buts en infériorité.

Étoiles du match : *** Jonathan Bellemare (Angers), ** Éric Fortier (Angers), * Daniel Carlsson (Angers).

 

Angers - Épinal 7-4 (3-1, 2-1, 2-2)
Dimanche 21 février 2011 à 19h00 à la patinoire du Haras. 1200 spectateurs.
Arbitrage de Damien Bliek assisté de Nicolas Piedigrossi et Maxime Durand.
Pénalités : Angers 10' (2', 4', 4') ; Épinal 10' (8', 0', 2').

Évolution du score :
1-0 à 10'28" : Albert assisté de Lacroix (sup. num)
2-0 à 12'28" : Laprise assisté de Baluch et Poudrier
3-0 à 17'51" : Poudrier assisté de Henderson et Laprise (double sup. num.)
3-1 à 19'56" : Boisclair assisté de Plch et Chassard (sup. num.)
4-1 à 29'11" : Bellemare assisté de Bélanger et Fortier
4-2 à 34'32" : Hagelberg assisté de Simko (sup. num.)
5-2 à 37'54" : Bélanger assisté de Manavian et Bellemare
5-3 à 41'39" : Kuuluvainen assisté de Boisclair et Chassard (sup. num.)
6-3 à 45'45" : Bellemare assisté de Fortier
7-3 à 48'04" : Bellemare assisté de Bélanger et Fortier (sup. num.)
7-4 à 54'07" : Gervais assisté de Hagelberg