Ligue Magnus (25e journée) : Gap pour de bon dans les quatre ?

Amiens (5) – Gap (4). Sale temps pour les Gothiques. Il y a peu, Amiens occupait le leadership de la Ligue Magnus. Et semblait à même de contrarier les plans rouennais et angevins. A deux journées du terme de la saison régulière, rien ne va plus pour les Picards. Éjectés du top 4, ils sont, pour l'heure, condamnés à jouer le tour préliminaire des play-offs. S'ils veulent conserver une mince chance de se qualifier directement pour les quarts de finale, les joueurs d'Antoine Richer n'ont pas le choix. Ils doivent s'imposer ce soir contre Gap. Seulement, les Amiénois enchaînent les déceptions depuis un mois. Deux victoires poussives à domicile contre Épinal (7-6 a.p.) et le Mont-Blanc (5-4 a.p.), des défaites en déplacement à Angers (4-2), Briançon (5-3) et Villard-de-Lans (7-6)... Pas de quoi impressionner Gap. On aurait pu penser les Rapaces refroidis par le lourd revers concédé vendredi à Rouen (9-3). Les Haut-Alpins ont vite remis la machine en route en dominant, dimanche soir, Chamonix (5-2). Un succès à Amiens, et la qualification pour les quarts serait définitivement assurée.

La cote : Amiens 60 % / Gap 40 %. Coup d'envoi à 20 heures.

Match aller : à Gap, Gap bat Amiens 4-2.

 

Grenoble (7) – Angers (2). Relégué à trois longueurs de Rouen, Angers doit gagner en Isère et miser sur un faux-pas normand pour espérer remporter sur le fil la saison régulière. Réalistes, les Ducs se déplacent à Grenoble plus pour assurer leur deuxième place. Car avec deux points supplémentaires, les joueurs de Martin Lacroix seraient à l'abri d'un éventuel retour de Briançon ou Gap. Les Angevins restent sur cinq victoires de rang en championnat. Mais ils descendent à Pôle Sud méfiants. Dans le Maine-et-Loire, personne n'a oublié la défaite concédée sur la glace des Brûleurs de Loups en demi-finale de Coupe de la Ligue (4-1). Assuré de terminer au pire septième, Grenoble peut toujours revenir sur Épinal. A condition de s'imposer. Côté isérois, on reste privé de Baptiste Amar et Eddy Ferhi. Côté angevin, on devra une nouvelle fois faire sans Per Braxenhölm et Michael Irani en défense.

La cote : Grenoble 30 % / Angers 70 %. Coup d'envoi à 20 heures.

Match aller : à Angers, Angers bat Grenoble 7-0.

Caen (13) – Dijon (11). Condamné aux play-downs, Caen doit encore se battre pour éviter la dernière place. Les Drakkars ont sombré dans la dernière ligne droite. Avec trois défaites d'affilée, dont une dernière à Briançon lourde à digérer (6-0), les Bas-Normands ont laissé le Mont-Blanc revenir dans leurs traces. Désormais, les deux formations sont à égalité avec 14 points. Elles s'affronteront samedi pour l'ultime journée de la saison régulière, dans une sorte de grande répétition générale des barrages de maintien. D'ici là, Bertrand Pousse et ses joueurs doivent affronter Dijon sans Charles Geslain, blessé. Actuels onzièmes, les Bourguignons peuvent toujours viser la huitième place. Une défaite, en revanche, pourrait les faire reculer d'un rang.

La cote : Caen 40 % / Dijon 60 %. Coup d'envoi à 20 heures.

Match aller : à Dijon, Dijon bat Caen 4-3 après prolongation.

Rouen (1) – Villard-de-Lans (8). Une minuscule petit point. Voilà tout ce qu'il manque à Rouen pour assurer définitivement sa première place. Et face à Villard-de-Lans, le challenge paraît jouable. Les Dragons, après neuf victoires de rang, sont en pleine confiance. Côté isérois, les Ours ont repris du poil de la bête. Ils viennent de s'imposer contre Strasbourg (3-2) et Amiens (7-6). Ils ont encore besoin de points pour maintenir à distance leurs poursuivants directs. Des points qu'il faudra marquer sans Pierre-Antoine Simonneau. Le défenseur est touché à l'épaule.

La cote : Rouen 80 % / Villard-de-Lans 20 %. Coup d'envoi à 20 heures.

Match aller : à Villard-de-Lans, Rouen bat Villard-de-Lans 5-4.

Épinal (6) – Mont-Blanc (14). Éliminé pour de bon de la course au top 4 depuis ses défaites contre Grenoble (4-2) et Angers (7-4), Épinal doit maintenant défendre sa sixième place. Les Vosgiens ne possèdent qu'une petite unité d'avance sur les Brûleurs de Loups. Mais ils accueillent ce soir le Mont-Blanc, lanterne rouge en plein renouveau depuis la prise de pouvoir de Christian Pouget. L'Avalanche vient de marquer cinq points sur six possibles lors de ses trois dernières sorties. Et elle monte dans les Vosges avec la volonté de s'imposer pour chiper, sur le fil, la treizième place à Caen. Et obtenir du coup l'avantage de la glace pour les barrages de maintien.

La cote : Épinal 60 % / Mont-Blanc 40 %. Coup d'envoi à 20 h 15.

Match aller : à Saint-Gervais, Épinal bat le Mont-Blanc 5-4 après prolongation.

Chamonix (10) – Briançon (3). Duel à enjeux au pied du Mont-Blanc. D'un côté, Chamonix vient de perdre à Gap (5-2) et est à la relance pour se maintenir dans les dix premiers du classement. De l'autre, Briançon, en pleine bourre malgré l'absence de trois attaquants cadres (Edo Terglav, Sébastien Rohat et Nicholas Romano), doit défendre sa place sur le podium, tout juste acquise. L'avantage, a priori, va aux Diables Rouges qui, après six victoires d'affilée, possèdent la meilleure défense de la ligue (48 buts encaissés).

La cote : Chamonix 30 % / Briançon 70 %. Coup d'envoi à 20 h 30.

Match aller : à Briançon, Briançon bat Chamonix 3-0.

Morzine (9) – Strasbourg (12). Quatre défaites de suite : Strasbourg ne fait plus peur. Le leader du début de saison vit une seconde moitié de championnat catastrophique. Il reste aux Alsaciens deux matches pour se relancer et préparer les play-offs. Deux matches, soit quatre points à prendre. Et en ligne de mire, une potentielle huitième place, Villard-de-Lans n'ayant que deux petites longueurs d'avance. Finir la saison en trombe et doubler l'équipe du Vercors fait aussi parti des plans de Morzine. Les Pingouins sont intercalés au classement entre les Ours et l'Étoile Noire. Mais ils n'ont plus gagné depuis le 1er février (7-2 contre Dijon).

La cote : Morzine 60 % / Strasbourg 40 %. Coup d'envoi à 20 h 30.

Match aller : à Strasbourg, Morzine bat Strasbourg 3-2.

Prochaine journée (samedi 26 février) : Strasbourg – Chamonix, Gap – Grenoble, Rouen – Amiens, Villard-de-Lans – Morzine, Briançon – Épinal, Dijon – Angers, Mont-Blanc – Caen.