Épinal - Mont-Blanc ou le retour du glaçon maudit...

On se serait cru revenu un an en arrière, lorsqu’un trou impromptu força le report du match Épinal - Villard-de-Lans. Sauf que cette fois, deux tiers se sont joués avant que pareille mésaventure n'occasionne l'interruption de la rencontre… qui sera finalement rejouée, en intégralité, vendredi à Saint-Gervais !

Qu’à cela ne tienne, un retour sur ce match inabouti s’impose… avant qu’il ne tombe définitivement dans l’oubli !

LA-BO-RIEUX !

Cette rencontre ne serait de toute façon pas restée dans les annales. Les locaux s'étant progressivement abaissés au niveau d’un adversaire qui, reconnaissons-le, n'avait rien d'un foudre de guerre. Tellement d'ailleurs qu'Épinal, après un tir sur la barre de Kuuluvainen (02'05") et une ouverture du score chanceuse de Šimko (1-0 à 02'33'), n'est jamais parvenu à enfoncer le clou. S’enfonçant même dans l’approximation à l'image de ce dégagement raté par Guillaume Papelier au-devant de Clément Masson, qui n'en demandait pas tant (1-1 à 21'59").

Loïc Lacasse, abandonné à son triste sort, déjouera le break d'Étienne Croz avant de concéder un rebond favorable à Johan Chang sur un centre-tir du "vétéran" montblanais (1-2 à 28'50").

Lacasse va même repousser même un palet de 3-1 pour le Mont-Blanc sur un contre initié par Masson, relayé par Jeff Clarke côté gauche et repris au second poteau par Hamon (34'). Un arrêt d'autant plus décisif qu'Épinal égalise dans la foulée grâce à Chassard, qu'une passe de Boisclair mettait en bonne position devant la cage (2-2 à 34'21").

Le deuxième tiers s'est donc mieux terminé qu'il n'a commencé. Et comme l'espoir fait vivre, les courageux venus braver le froid régnant entre les tôles de la patinoire provisoire rêvaient d'un troisième acte moins désespérant que les deux premiers. Seulement voilà, le passage de la surfaceuse va mettre à jour une brèche qu'il sera impossible de colmater dans les délais impartis. Conformément au règlement, M. Hauchart se devait donc d’interrompre la rencontre, laissant spectateurs, joueurs et dirigeants dans l'expectative...

Morale de l’histoire :  vivement la nouvelle patinoire !

 

Épinal - Mont-Blanc 2-2 (1-0, 1-2, match arrêté à 40'00")
Mardi 22 février à 20h15 à la patinoire provisoire de Poissompré. 250 spectateurs.
Arbitrage d'Alexandre Hauchart assisté de Matthieu Loos et Pierre Dehaen.
Pénalités : Epinal 2' ; Mont-Blanc 4'

Evolution du score :
1-0 à 02'33" : Šimko assisté de Chassard
1-1 à 21'59" : Masson assisté de Clarke et Hamon
1-2 à 28'50" : Chang assisté de N. Besson et Croz
2-2 à 34'21" : Chassard assisté de Boisclair et Kuuluvainen

 

Épinal

Gardien : Loïc Lacasse.

Défenseurs : Niko Mäntylä - Fabien Leroy ; Jan Hagelberg - Stéphane Gervais ; Peter Slovák - Guillaume Papelier.

Attaquants : Ján Šimko - Michal Petrák (A) - Ján Plch (A) ; Tarik Chipaux - Erwan Agostini - Kévin Benchabane ; Timo Kuuluvainen - Maxime Boisclair - Guillaume Chassard (C).

Remplaçants : Nicolas Ravel (G), Jonathan Gury, Anthony Rapenne. Absents : Benoît Quessandier (douleurs à l'épaule), Nathan Ganz (dos).

Mont-Blanc

Gardien : Henri-Corentin Buysse.

Défenseurs : Stefan Wiktorsson - Victor Cocar ; Numa Besson - Lionel Simon ; Sébastien Borini.

Attaquants : Jeffrey Clarke - Clément Masson (C) - Kévin Hamon ; Josselin Besson - Étienne Croz (A) - Johan Chang ; Jérémy Arès - Romain Orset (A) - Arthur Coulon.

Remplaçants : Luc Saccomano (G), Arthur Cocar, Morgan Vialle. Absents : Dušan Brincko, John Sullivan, Gaël Jeanbourquin.